activ en safari

FONDUS AUX MONTS D’OR !

MICKAËL ET LESLIE CHERCHAIENT LEUR BONHEUR AILLEURS, MAIS SE SONT ARRÊTÉS NET, L’ORTEIL À PEINE SORTI DE VOITURE. DÉCONNEXION TOTALE ET PANORAMA DE FOU SUR LES MONTS LYONNAIS, JE CONFIRME, ÇA SCOTCHE, ON EN PREND PLEIN LA VUE !

Le 14 juillet 2016, c’est avec leurs 3 enfants –aujourd’hui 4– qu’ils arrivent un peu hésitants, pour une première visite sur les hauteurs de Limonest. Ce n’est pas leur secteur de prédilection plutôt orienté crayon –tour de la Part Dieu-, mais bon, comme dit le dicton «qui vivra, verra». Et surprise totale… Comme ils ont bien fait ! “On a habité le 7e, puis Tassin, c’est là qu’on a compris que l’Est lyonnais nous convenait davantage. On a commencé à regarder vers Saint Cyr au Mont d’Or, mais sans succès. Alors on a poussé plus loin. Quand on a mis le pied ici, au sud ouest, ça a été le coup de cœur direct ! La configuration de la maison, les extérieurs parfaits pour les enfants et la surface adéquate pour répondre à nos envies.” Hip hip hip ! Faites péter le bouchon ! Contre toute attente, ils ont tout bon.

AU PALAIS DU SPORT !

Si une des premières prérogatives est de garder une distance raisonnable avec l’aéroport de Saint Exupéry, pour les déplacements professionnels du propriétaire, la principale est surtout d’avoir un espace adapté à leur hobby, et là, c’est plutôt sport. Athlètes de niveau mondial en fitness, quand d’autres installent un sauna ou une salle de cinéma, eux, conjuguent l’amour à la machine… De muscu’ pardi ! “On a transformé le sous-sol en vestiaire et salle de sport, c’est ici qu’on passe les 2/3 de notre temps de loisirs, ma compagne fait aussi des coachings, il fallait être équipé.” Et vous ne risquez pas d’oublier qu’ici, le sport, c’est la vie ! Confortablement installé dans le couloir de l’entrée, Schwarzie trône sur le mur et rappelle les règles taillées sur mesure et avec humour : “Chez nous on mange bio, on s’entraîne dur, on vénère Arnold, on fait du sport en famille, on se parle avec bienveillance, on ne se plaint pas… ” et cætera et cætera… Et si le clin d’œil est plutôt sympa, ne vous méprenez pas non plus, ce ne sont ni les altères, ni les poids qui font la déco, mais plutôt l’ambiance qui donne le credo.

L’UNION FAIT LA FORCE

Nous avons racheté la maison à une famille de restaurateurs qui nous ressemblait beaucoup. Parce qu’ils avaient 3 enfants et qu’ils adoraient recevoir, tout comme nous. C’est une propriété qui s’y prête.” Tu m’étonnes ! Avec 7 chambres, une family room pour les soirées jeux, un baby foot au milieu du salon, une cuisine de compet’ ou une table à rallonge pour les bonnes bouffes à pas d’heure… Un spot «skate, roller, basket», une piscine sortie de Melrose Place sur 3 000m2 de campagne à gambader, youhouuu, c’est la fête ! “Pour l’Ascension –hormis cette année et son contexte bien particulier–, depuis 4 ans, tout un groupe de copains débarque. Les enfants campent dans le jardin, on fait venir un burger truck, c’est institutionnel. On est très amis, très famille et très nature.” Et question nature, encore une fois, ils sont bien tombés.

blank

PLAIN-PIED, BON ŒIL

Comme dirait Mickaël, la verdure ici, ce n’est pas une expression. “Des biches nous rendent de temps en temps visite le matin au petit-déjeuner, les chevaux sauvages galopent dans le champ d’à-côté, les enfants jouent dans la forêt protégée attenante au Mont Verdun. Quand vous pensez qu’on est à 20 minutes de Lyon, c’est exceptionnel !” Tu parles d’un dépaysement ! Une Laura Ingalls déboulerait en robe à fleurs dans les coquelicots qu’on ne serait pas plus surpris, sans compter le spot imprenable sur les Monts Lyonnais, qui finit de vous faire poser les valises. Mais gaffe au trompe-l’œil, si la vie est plutôt champêtre, on n’est pas non plus, dans la petite maison dans la prairie…

LA GUEULE DU LYON

Dans un style contemporain indus’, la propriété ressemble plus à un loft qu’à une ferme de campagne. Béton ciré, parquet, verrière et barres en fer donnent le la à un mobilier plutôt couleur et molleton. “On aime le contemporain pour l’habillage, mais pour le reste, on a préféré des matériaux et des tons plus chauds, mais toujours avec un rappel industriel. Du blanc, du laqué ou du verre, auraient été beaucoup trop froid.

blank

Cailloux empilés, horloge à l’ancienne ou petit buffet métal et bois… Pouf façon galet, fauteuil club ou console vintage, question déco, là encore, point trop n’en faut. “On est adepte de l’épuré, on préfère avoir une joli pièce qui raconte une histoire, qu’un objet un peu plus banal qu’on voit partout. Vous voyez la tête de rhino ?” Euh… Difficile de ne pas la voir, Mickaël ! Elle est aussi grande que moi et en velours pétant accrochée au mur du salon ! “Et bien, c’est un sculpteur qui l’a moulée sur un vrai rhinocéros –mort n’appelez pas BB (ndlr)–. Le cou fait quasiment 1m50 ! Pour l’anecdote, c’est grâce au livreur des machines de la salle de muscu’ qu’on l’a eue. Je lui ai payé un café, on a commencé à parler de la déco. A l’époque, je me cassais la tête pour trouver une pièce violette imposante à mettre au cœur de la maison.” Coup de bol, le beau-père du livreur est brocanteur à Pont de Beauvoisin, en un clic et deux clacs, l’affaire est dans le sac, le rhino tape dans l’œil du propriétaire et arrive illico. Et pour Mickaël et sa compagne, tout marche comme ça finalement. Au petit bonheur la chance ou à l’opportunité inattendue, le coup de cœur d’un tableau de Valérie Blum, artiste lyonnaise, ou d’une statuette super héros d’un sculpteur japonais. Aujourd’hui, ils partent pour de nouvelles aventures insolites, direction Genève, décidément, avec eux, la surprise est à tous les coins de rues et surtout là où on ne l’attend pas…

+ d’infos : http://espaces-atypiques.com/lyon/

photos : Alexandre Montagne

 

[social_warfare]
Magali Buy

Magali Buy

SURNOM : Mag... (d'ailleurs activ'mag c'est pour moi, non ?) PERSONNAGE DE FICTION : Xéna la guerrière OBJET FETICHE : mon piano, il m’écoute, me répond et me comprend mieux que personne. ADAGE : « si tout le monde sait où tu vas, tu n’arriveras jamais à ta destination. Laisse-les croire que tu dors.» JE GARDE : mon mauvais caractère, ma langue bien pendue, mon cœur ouvert et mes yeux verts JE JETTE : mon insécurité, ma cellulite et ma paranoïa... DANS 20 ANS : la même en pire, si c'est possible !

les Z & la mode

insta clic, ça claque !

Restaurant Le Belvédère

restaurant Le Belvédère

les Z & la mode

insta clic, ça claque !

Restaurant Le Belvédère

restaurant Le Belvédère

Suivez nous !

et ça, t’as vu ?

les Z & la mode

insta clic, ça claque !

Les Z & la mode

Au delà des influences

les Z & la banque

questions de fonds

les Z & leur smartphone

balance ton portable !

CHAMPIONNAZ DU MONDE

FOULE CONTACTS

BON J’AVOUE, JE M’EN DOUTAIS DEPUIS UN BYE, JAMES, MON AMANT SO SEXY, EST MARIÉ ET AIME L’EXOTISME. DE LÀ À OPTER POUR
UNE CULTURE DE MASSE PLUS QU’UNE AGRICULTURE RAISONNÉE… IL N’Y A QU’UN COUP DE BÊCHE MAL PLACÉ…

les Z & leur job

work in progress ?

Pin It on Pinterest

Share This