Activ vintage

C’EST UNE MAISON BLEUE

DANS LE TROISIÈME ARRONDISSEMENT DE LYON, UN VENT DE COOKIES ET QUELQUES PRIMEVÈRES RAPPELLENT WISTERIA LANE ET SES QUARTIERS. BIEN À L’ABRI DES REGARDS INDISCRETS, UN PETIT BIJOU DES ANNÉES 30 FRAÎCHEMENT RELOOKÉ FLÂNE…

Aussi tendre qu’une brioche à la praline, la maison d’Aurélie et Dominique a ce petit côté hors du temps qui plaît aux journées tranquilles. Moments en famille, fous rires entre amis ou paresse au fond d’un crapaud, facile d’imaginer une pause farniente dans leur quotidien pressé comme un citron.
Mais avant d’en arriver là, il a fallu la jouer serré et stressé! Eté 2018, quand le couple et ses petites filles trouvent le bien de leur rêve, quartier de Montchat, le plus gros reste à faire. Les travaux de leur future maison s’annoncent colossaux et la période estivale loin d’être propice pour démarrer au plus vite. Mais la chance est là : ils tombent sur Skéa Design et Tiphaine Thomas, architecte d’intérieur avec qui le courant passe illico. Des semaines de brainstormings, 6 mois d’huile de coude et eurêka, en janvier 2019, c’est plié. Ils rentrent dans les temps et surtout chez eux, et c’est Tiphaine, pas peu fière de cette rénovation craquante, qui passe aux aveux…

VOUS AVEZ UN MESSAGE

Et c’est plutôt sympa comme histoire. “Je suis lyonnaise d’origine, mais je vis au Canada et j’ai tout géré de là-bas, à distance. Avec Aurélie et Dominique, on a beaucoup échangé, le soir pour eux, les après-midi pour moi, décalage horaire oblige. Il était essentiel de comprendre ce dont ils avaient besoin et je crois qu’ensemble, on a fait du super boulot !” Et oui, d’un côté à l’autre de l’Atlantique, téléphones et tablettes ont chauffé pour échafauder les plans ! Les propriétaires ont des goûts extrêmement épurés, doublés d’un appétit d’ogre pour le cachet des années 30. Hauteurs sous plafond, tommettes ou cheminées en pierre, tout y était. Et pour Tiphaine qui adore mixer et révéler tout ça, comment ne pas relever le défi? “Ils voulaient une maison qui corresponde à une étape de vie, à l’éducation de leurs deux enfants, dans un quartier calme où tout est facile d’accès. Dans cette famille où les parents travaillent énormément, la priorité était de profiter au mieux de chaque instant passé ensemble. Ils sont très attachants, c’était un beau challenge.”

blank

MOTS DE TÊTE !

Beau, c’est bien, mais ça ne fait pas tout. Il faut répondre aux critères, conserver l’héritage de l’époque, faire entrer la lumière, raviver l’ambiance restée dans son jus, tout en apportant une note moderne et contemporaine indispensable. Et quel chantier ! Parce que si le potentiel est énorme, niveau timing, c’est chaud. Alors pas de temps à perdre et place au plus gros œuvre : le rez-de-chaussée. L’objectif était de faire une pièce de vie très conviviale, où grands comme petits puissent avoir leur espace, tout en restant proches les uns des autres. Et bien sûr, rien n’était fait pour arranger l’affaire. Pièces étriquées, moulures, corniches et carreaux de ciment ont valu à Tiphaine migraines et tourments : “On a décloisonné une bonne partie. Je devais garder la couleur -bleu, terracotta et ocre- des carreaux, c’était une priorité pour Aurélie. Alors on a laissé tel quel. Mais au niveau du parquet, on a eu un gros boulot une fois les cloisons tombées. Il y avait des trous partout et chapeau au menuisier qui a réalisé un super travail de retouches et de mise en valeur !” Question plafond par contre, c’est tête dans le guidon. Toutes les corniches sont rattachées à l’ancienne disposition et la jeune femme s’arrache le chignon : “c’était un peu bizarre d’avoir des corniches qui encadraient ces anciens passages, alors qu’il n’y avait plus de murs… Là, je vais me jeter des fleurs, parce que j’ai réussi à faire en sorte que tout soit intégré à la nouvelle structure et jets de fleurs aussi aux maîtres d’œuvres d’Ecoconfiance Rénovation, qui ont réussi à tout conserver, sans casser ni remplacer une seule moulure ou corniche.”

Dans sa nouvelle garde-robe moitié vintage, moitié haut de gamme, la maison regorge de rires d’enfants, de bonne humeur et de palettes gourmandes.

blank

C’EST PAS DE LA TARTE !

Le masque des années tombe avec les gravats, la pièce de vie prend forme et la lumière fuse. Ouf! On y voit plus clair. Des verrières pour délimiter d’un côté, une banquette claustra de l’autre pour paresser dès l’entrée, la chaleur est là, partout, et n’a pas attendu sur l’ancienne cheminée en marbre rouge de Rance, ou le nouveau poêle design, pour s’exprimer. Dans la salle de jeu des filles, qui jouxte le salon, un pouf tricoté, un bouquet de plumeaux déposés, quelques jouets qui traînent, un sofa bleu ou un plaid molletonné, mais surtout, dans ses habits tout neufs, carrelages, faïences et petits papiers… peints bien sûr ! Liberty ou fanions en guirlande, mosaïque, floral ou géométrique, si l’esprit graphique est un mood crucial, les couleurs donnent, sans conteste, le ton principal. Dans les chambres du premier étage, sur un mur corail ou le bleu de l’escalier… Un coussin jaune pour rehausser, un lustre rose poudré, l’imitation Terrazzo bleu de la salle de bains parentale.
Dans sa nouvelle garde robe moitié vintage, moitié haut de gamme, la maison regorge de rires d’enfants, de bonne humeur et de palettes gourmandes. Tiphaine l’a même surnommée la «Praline bleue», c’est pour dire… “Parce que cette maison fait partie de l’excellence architecturale lyonnaise, pour le rose voulu par Aurélie et la couleur bleue, fil conducteur du projet. Je trouve que ce nom lui va bien. Et puis, je n’allais pas oublier la petite référence à Lyon et sa tarte !”

photos : sabine serrad

 

[social_warfare]
Magali Buy

Magali Buy

SURNOM : Mag... (d'ailleurs activ'mag c'est pour moi, non ?) PERSONNAGE DE FICTION : Xéna la guerrière OBJET FETICHE : mon piano, il m’écoute, me répond et me comprend mieux que personne. ADAGE : « si tout le monde sait où tu vas, tu n’arriveras jamais à ta destination. Laisse-les croire que tu dors.» JE GARDE : mon mauvais caractère, ma langue bien pendue, mon cœur ouvert et mes yeux verts JE JETTE : mon insécurité, ma cellulite et ma paranoïa... DANS 20 ANS : la même en pire, si c'est possible !

les Z & la mode

insta clic, ça claque !

Restaurant Le Belvédère

restaurant Le Belvédère

les Z & la mode

insta clic, ça claque !

Restaurant Le Belvédère

restaurant Le Belvédère

Suivez nous !

et ça, t’as vu ?

les Z & la mode

insta clic, ça claque !

Les Z & la mode

Au delà des influences

les Z & la banque

questions de fonds

les Z & leur smartphone

balance ton portable !

CHAMPIONNAZ DU MONDE

FOULE CONTACTS

BON J’AVOUE, JE M’EN DOUTAIS DEPUIS UN BYE, JAMES, MON AMANT SO SEXY, EST MARIÉ ET AIME L’EXOTISME. DE LÀ À OPTER POUR
UNE CULTURE DE MASSE PLUS QU’UNE AGRICULTURE RAISONNÉE… IL N’Y A QU’UN COUP DE BÊCHE MAL PLACÉ…

les Z & leur job

work in progress ?

Pin It on Pinterest

Share This