Muffins tout moelleux !

Muffins tout moelleux !

Moelleux au kiwi et au citron

Pour 4 personnes
Préparation : 10 à 20 min
Cuisson : 30 min

Ingrédients :
Pour 8 pièces
3 kiwis
60 g de farine
40 g de maïzena
60 g de sucre en poudre
2 œufs
50 g de beurre + 10 g pour les moules
4 c à s de crème fraîche
1 citron
1/2 sachet de levure chimique
1 pincée de sel

Préparation :
Préchauffer le four à 180 °C.
Dans une casserole faire fondre le beurre à feu doux. Laver puis zester entièrement le citron puis le presser. Réserver.
Peler les kiwis. Tailler 8 rondelles de kiwi et le reste des fruits (les parures) en petits dés.
Beurrer les moules à muffins en silicone avec les 10 g de beurre prévus à cet effet et déposer dans chaque alvéole une tranche de kiwi.
Séparer les blancs des jaunes d’œuf dans 2 saladiers distincts. Battre à la fourchette les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter les 50 g de beurre fondu, les dés de kiwi, la crème fraîche, le jus et les zestes de citron. Ajouter ensuite la farine, la maïzena et la levure.
Bien mélanger pour obtenir un mélange bien lisse. Battre les blancs en neige bien fermes au batteur électrique.
Incorporer ensuite délicatement les blancs d’œuf battus en neige à la précédente préparation.
Verser la pâte dans les moules à muffins et enfourner pour environ 30 min de cuisson.
Laisser tiédir avant de démouler les petits moelleux et de les servir retournés (la tranche de kiwi visible).

©Philippe Dufour/Interfel

le veau en vedette dans votre assiette

le veau en vedette dans votre assiette

Onglet de veau en croûte de sauge et de noisettes

Pour 4 personnes
Préparation : 20 min
Cuisson : 25 min

Ingrédients
4 onglets de veau
1 grosse patate douce
4 carottes
1 citron jaune
1 bouquet de sauge
50 g de noisettes en poudre
80 g de noisettes concassées
2 œufs
40 g de farine
50 g de beurre
3 c. à soupe d’huile d’olive
Sel, poivre

Préparation
Peler la patate douce et les carottes, les couper en morceaux et les cuire 20 à 25 min à l’eau bouillante salée. Les égoutter, les écraser au presse-purée ou à la fourchette y ajouter 50 g de beurre.
Pendant ce temps, effeuiller la sauge et prélever le zeste du citron, les hacher finement et les mélanger aux deux noisettes.
Passer les onglets dans la farine puis dans l’œuf battu puis dans la chapelure sauge-noisette.
Chauffer une poêle avec l’huile, cuire les onglets de veau à feu modéré, 3 à 4 min de chaque côté.
Servir les onglets de veau en croûte de sauge et de noisettes accompagnés de la purée de patate douce et de carottes.

©INTERBEV / Amélie Roch

santé : le syndrome d’Alice

santé : le syndrome d’Alice

T’aurais pas la berlue ?

Lewis Caroll souffrait probablement de ce trouble neurologique qui modifie la perception de l’espace, du temps et de sa propre image. On l’appelle le syndrome d’Alice au pays des Merveilles en référence au conte onirique écrit par l’écrivain en 1865. Non, mais je rêve !

Imagine-toi : victime d’hallucinations visuelles multiples et d’une distorsion de la réalité. Comme si tu te regardais dans un miroir déformant. Ou bien comme si tu étais à la fête foraine, en repérage d’une attraction juste programmée à te faire peur. Tes membres s’allongent, se tordent… Tu as l’impression d’être trop grande ou trop petite par rapport à un environnement que tu ne maîtrises plus. Des troubles auditifs, une perception altérée de la vitesse, des visions impressionnantes et spectaculaires… Il y a de quoi être déstabilisé !

Allégorie étrange 

Comme la jeune héroïne de L. Caroll, tu es soudain plongée dans un monde psychédélique… Et tu n’as même pas fumé ! Tu présentes des symptômes allégoriques, sous l’appellation de «syndromes de Todd», du nom du psychiatre britannique qui en fit la première description dans les années 1950. Il fait partie de la famille des troubles du schéma corporel dans laquelle on retrouve le syndrome du membre inférieur (douleurs après amputation). Cette pathologie n’est pas dangereuse, mais très impressionnante pour celui qui la vit. Elle peut provoquer de graves crises de panique et leurs fréquences sont compliquées à évaluer. Sous une forme atténuée, elle pourrait affecter 30% de la population à un moment ou à un autre de la vie, mais ce sont les enfants (entre 4 et 16 ans) qui sont plus particulièrement touchés. Une crise dure quelques minutes, mais elle peut se répéter plusieurs fois par jour et l’attente de sa venue, susciter une angoisse abyssale. 

A l’aune du cauchemar 

Ce n’est pas une maladie psychiatrique. Elle est généralement liée à l’existence de migraines fortes et récurrentes. Ce sont elles qui altèrent la perception de la réalité. La vascularisation veineuse au niveau cérébral se fait mal et provoque la vision de halos lumineux, de scintillements, l’apparition d’auras… Lewis Caroll se plaignait de très violents maux de tête. Leurs effets furent sans doute à l’origine de sa source d’inspiration ! Le syndrome d’Alice peut se développer après une crise d’épilepsie, la prise de certaines drogues hallucinogènes… D’origine virale ou infectieuse (mononucléose, maladie de Lyme, herpès…). Mais on peut en souffrir sans avoir de migraines. Elle peut être liée à un stress, un syndrome post traumatique, à un état dépressif. Les symptômes sont susceptibles de disparaître avec le temps quand la cause est traitée. Il n’existe pas de traitement spécifique. Les conseils sont assez vagues : repos et vie saine recommandés… et se dire que le Pays des Merveilles serait décidément seulement qu’une vaste blague littéraire… Ou juste un fantasme. 

Prenez de la hauteur !

Prenez de la hauteur !

PUBLI-REPORTAGE

Edifim présente 71 Park

VOUS ALLEZ EN PRENDRE PLEIN LES YEUX ! IDEALEMENT SITUEE, LA RESIDENCE 71 PARK SURPLOMBE AIX-LES-BAINS ET OFFRE UNE VUE A COUPER LE SOUFFLE SUR LE LAC DU BOURGET ET LA DENT DU CHAT.

Imaginée pour faire partie intégrante de la nature, la résidence 71 Park fait déjà rêver, la cité thermale à ses pieds. Les nombreux espaces de verdure qui l’entourent créent un sentiment intimiste et hors du temps renforçant cet écrin de vie privilégié, synonyme de douceur de vivre.

Entre lac et montagne…

En s’inscrivant dans la pente du terrain, le projet s’estompe depuis le boulevard des Anglais pour dévoiler toute son architecture à l’aval et s’ouvrir largement sur le paysage”, explique l’architecte du Cabinet Chambre & Vibert. Et de préciser : “Niché au cœur d’un clos privé et végétalisé, 71 PARK se dessine par ses formes contemporaines. Les grands espaces extérieurs surplombent le Lac du Bourget, tout en offrant un cadrage exceptionnel sur le paysage, tel des belvédères. Les lignes brisées permettent aux bâtiments de s’inscrire et de s’immiscer à travers la végétation. L’assemblage des formes contemporaines et d’une végétation foisonnante permet ainsi de créer une atmosphère sereine et apaisante. Une déambulation piétonne, aménagée au milieu de cette végétation, ponctuée d’espaces de rencontre et de contemplation, offre des respirations et permet de libérer de grands espaces paysagers et communs. 71 PARK propose ainsi l’idée du « vivre ensemble ».” Un cheminement piéton fait la liaison jusqu’au centre-ville depuis cette aire de détente.

Un écrin sur mesure

La résidence est composée de 23 appartements allant du confortable 2 pièces au spacieux 4 pièces. Les grandes baies vitrées permettent de profiter d’une splendide vue sur le lac et les montagnes environnantes. La plupart des appartements, exposés Sud-Ouest, offrent une luminosité naturelle tout au long de la journée. Les vastes terrasses sont conçues comme des pièces de vie supplémentaires où il fait bon se détendre lors de douces soirées d’été.

Chez Edifim, les futurs propriétaires ont la possibilité de personnaliser leur appartement selon leurs envies, en pouvant s’appuyer sur toute l’expertise du promoteur. Les Travaux Modificatifs Acquéreurs (TMA) permettent d’étudier, dans un premier temps, différents axes de personnalisation, tels que l’ajout ou la suppression de cloisons, le remplacement d’une baignoire par une douche et bien d’autres possibilités. Un catalogue de prestations décoratives contemporaines est proposé, dans un second temps, afin de donner une identité unique à l’appartement. Des revêtements des sols, aux faïences murales des salles d’eau en passant par le choix des portes intérieures, c’est l’opportunité de créer un lieu sur-mesure.

Les prestations haut de gamme de la résidence répondent aux exigences d’un confort de vie privilégié. Pour vous assurer sérénité et intimité, la résidence 71 Park est close et sécurisée.

Edifim Promoteur, le bonheur à tous les étages !

Créée en 2002, Edifim est spécialisée dans la réalisation de programmes immobiliers d’habitation en accession à la propriété sur les départements de l’Isère, des 2 Savoie et le secteur de la montagne. Edifim figure parmi les acteurs locaux les plus dynamiques de la région. Tout au long de son développement, elle a su s’inspirer de l’organisation et des process de grands groupes nationaux, tout en conservant les qualités de proximité et de réactivité qui caractérisent les acteurs locaux.

www.edifim.fr

Pin It on Pinterest