BON SANG DE BON SENS

29 Oct 2021

VOUS ÊTES PLUTÔT COLLES OU CRISTAUX ?

Non je ne vous convie pas à un atelier de création d’objets décoratifs, mais je voudrais vous parler des différents «acides» qui viennent encombrer notre organisme.

J’ai déjà eu l’occasion d’aborder à de nombreuses reprises les conséquences de ces toxines, déchets qui s’accumulent et provoquent différentes douleurs ou troubles, parfois chroniques, comme des troubles digestifs, migraines, douleurs articulaires, troubles cardio-vasculaires, etc… Mais il faut bien comprendre que ces symptômes n’ont pas la même origine. Ils peuvent provenir soit des déchets à colles, soit à cristaux, je m’explique !

EMBOUTEILLAGE À LA GLUE

Les aliments riches en glu(ten) en amidon ou en acides gras transformés provoquent ces déchets collants. Ingérés en trop grande quantité, ils produisent des matières collantes et visqueuses qui agglomèrent les cellules entre elles et provoquent des bouchons. Cette surcharge «col- loïdale» épaissit les liquides de l’organisme et ralentit la circulation du sang et de la lymphe qui deviennent moins liquides. Ces colles sont indolores, mais provoquent des dégâts à long terme : au niveau du système digestif, ces colles vont provoquer une inflammation qui viendra perturber la digestion en provoquant des constipations ou diarrhées, intolérances alimentaires. Ces colles sont également responsables de migraines, kystes, épaississement du sang avec ses problèmes circulatoires ou vasculaires, des glaires dans les poumons, etc…

GRIPPAGE AUX MACHINES

Les déchets à cristaux, eux, se manifestent autrement plus violemment ! Responsables d’inflammations comme l’arthrite, les tendinites, la goutte, les allergies, les calculs ou encore l’asthme ou le psoriasis, les cellules se cristallisent et provoquent des douleurs intenses. Les cristaux sont durs, coupants, irritants pour les tissus. Les aliments susceptibles de provoquer ce type de déchets sont en premier lieu ceux qui sont particulièrement riches en acide urique comme les viandes rouges, les produits laitiers, surtout le lait de vache, les crustacés et fruits de mer, les charcuteries et le sucre.

FAIRE LE MÉNAGE AVANT LES ENCOMBREMENTS

Pour lutter contre ces surcharges, on décharge ! Nettoyer son organisme pour se débarrasser de ces déchets au moins une fois par an vous aidera à éviter ces désagréments.
Pour les éliminer, il est nécessaire de solliciter vos émonctoires, en premier lieu le foie, et les reins et bien entendu le système digestif. Il existe de nombreuses plantes participant à ce grand nettoyage : le chardon-marie, l’aubier de tilleul, la sève de bouleau, le radis noir, le chrysantellum….

L’ARME FATALE CONTRE CES ACIDES ?

De l’eau et des minéraux. Buvez, éliminez ! La fameuse publicité a raison. Pour éliminer, il faut boire de l’eau ! Nos fonctions d’élimination en ont absolument besoin. Boire une eau de source ou filtrée la plus neutre possible, permettra une hydratation de vos cellules permettant de se débarrasser de ces toxines, ainsi qu’une meilleure élimination des cellules mortes. Lorsque l’organisme s’acidifie, le premier réflexe des cellules est de pomper les réserves minérales disponibles. Pour éviter l’inflammation, compensez ce mécanisme par un apport suffisant en minéraux via votre alimentation avec des légumes, des fruits, des légumineuses ou des oléagineux.

© EkaterinaJurkova

Delphine Guilloux

Delphine Guilloux

Naturopathe et Iridologue
SURNOM: la Druide. PERSONNAGE DE FICTION: ma sorcière bien aimée. OBJET FETICHE: un cœur-galet ramassé par mon fils, toujours au fond de mon sac. ADAGE: J’ai décidé d’être heureux (se), c’est bon pour la santé (Voltaire). JE GARDE: ma bouche. JE JETTE: mes pieds. DANS 20 ANS? la même, au moins dans la tête !

DIDIER DESCHAMPS

We are Deschamp(ion)s

Philippe starck

Starck-system

JOYEUX BORDEL !

Bah dis donc, tu viens plus aux soirées, là ?! T'as tout loupé... Papillote et mamie hot au taquet, bolducs et moldus emballés, y a que Jean-Luc qui s'en est allé : les cheminées à ramoner étaient...
Suivez nous !

et ça, t’as vu ?

DIDIER DESCHAMPS

We are Deschamp(ion)s

Philippe starck

Starck-system

Antoine de caunes

I-Caunes du petit écran

festival de films montagne

Les femmes et la montagne à l’honneur

Dessert ou goûter ?

Confiture de poires aux amandes

DES pâtes, oui mais…

Bolognaise crémeuse de potiron

URBANISME : LYON VILLEURBANNE

La nouvelle petite utopie de Villeurbanne

URBANISME en chablais

Des nouvelles du Chablais

Pin It on Pinterest

Share This