BON SANG DE BON SENS

8 Déc 2021

LE FER À TOUT FAIRE

Selon l’OMS, 30% de la population mondiale serait en carence de fer. Ce métal à la couleur grise qui rouille est pourtant indispensable à notre bon fonctionnement. Si beaucoup de femmes perdent trop de fer avec des règles abondantes et sont anémiées, des problèmes digestifs peuvent être aussi la cause de cette carence. Comment y remédier ? Et d’abord, à quoi sert-il au juste ?

Le fer est avant tout indispensable à la fabrication d’hémoglobines, protéine qui permet aux globules rouges de transporter l’oxygène des poumons vers toutes nos cellules. Sans fer, les globules sont plus petits, moins colorés et fournissent difficilement de l’oxygène aux organes. Cet oligoélément est aussi impliqué dans la production d’énergie (au niveau de la thyroïde), dans le fonctionnement du système immunitaire, du foie (où il est en grande partie stocké), ainsi que dans la croissance des tissus. Le fer est particulièrement important lors de la grossesse pour favoriser la croissance de l’embryon.

La carence en fer, un enfer ?

Fatigue physique et intellectuelle, pâleur extrême, essoufflement au moindre effort, faiblesse musculaire, extrémités froides, vertiges, palpitations, maux de tête, chute de cheveux… tous ces signes doivent vous alerter, et mieux vaut faire un bilan pour en avoir le cœur net. L’assimilation du fer dépend de l’efficacité de nos sucs digestifs, particulièrement ceux de l’estomac.

Quels aliments privilégier ?

La viande rouge, les abats comme le foie, les moules, crevettes ou fruits de mer sont connus pour leur teneur en fer. Mais attention à ne pas trop en consommer à cause de leur forte teneur en acide urique également. A éviter absolument en cas de problèmes articulaires. Vous trouverez du fer plus assimilable dans des aliments végétaux comme les lentilles, les noisettes, le soja ou la spiruline. La vitamine C aide à son assimilation, notamment en augmentant les sécrétions digestives de l’estomac.
Certains compléments alimentaires proposent du fer à haute assimilation présentant l’avantage de ne pas provoquer de complications digestives, comme la constipation, les nausées ou les remontées gastriques.

Du fer, oui, mais pas trop…

L’hémochromatose est une maladie génétique qui augmente la quantité de fer dans le sang, mais une surcharge hépatique due à une mauvaise alimentation (trop riche en protéines animales ou en sucres), ou une insuffisance rénale peuvent également déclencher un taux de ferritine trop important.
Trop de fer peut s’avérer véritablement dangereux pour l’organisme et entraîner une oxydation, donc un vieillissement cellulaire prématuré, déclenchant des maladies articulaires, une cirrhose, un diabète et des dérèglements de la thyroïde. Pour palier à cet excès de fer, il est parfois proposé des saignées pour favoriser son élimination via les globules rouges, mais on peut également le combattre avec un apport en zinc, du thé noir et des plantes qui protègent et aident à l’élimination du fer stocké dans le foie, comme le desmodium ou le chardon-marie.

Photo : natalliajolliet1

Delphine Guilloux

Delphine Guilloux

Naturopathe et Iridologue
SURNOM: la Druide. PERSONNAGE DE FICTION: ma sorcière bien aimée. OBJET FETICHE: un cœur-galet ramassé par mon fils, toujours au fond de mon sac. ADAGE: J’ai décidé d’être heureux (se), c’est bon pour la santé (Voltaire). JE GARDE: ma bouche. JE JETTE: mes pieds. DANS 20 ANS? la même, au moins dans la tête !

DIDIER DESCHAMPS

We are Deschamp(ion)s

ESSAIE ENCORE

Pour qui sonne le Gong ?

Suivez nous !

et ça, t’as vu ?

Antoine de caunes

I-Caunes du petit écran

DIDIER DESCHAMPS

We are Deschamp(ion)s

ESSAIE ENCORE

Pour qui sonne le Gong ?

Le son du vendredi : eclipse – xixa

Du bon son, Antoine de Caunes s'en est mis plein les oreilles depuis des années. Alors, quand au détour d'une interview (oui, oui, on se fait mousser...), il vous fait une prescription musicale, vous allez forcément écouter ! "Xixa (prononcer Tchi-Tcha, comme sur...

Une expo qu’on kiffe graff…

Pour changer de décor, c'est en intérieur que le street-artiste savoyard GraffMatt, que nous avions rencontré l'été dernier, expose ses oeuvres. Direction le 1er arrondissement de Lyon, et Fluxus, un restaurant-bar-galerie, lieu atypique nommé ainsi hommage au...

MÂLE ET DICTION

Loulou ab(l)onde dans le bon sens

STEPHANE DIAGANA

Haie d’honneurs

ANDRÉ DUSSOLLIER

D’André de jeu

POUR LE DESSERT !

Gâteau Napoléon

Pin It on Pinterest

Share This