à l’apéro

à l’apéro

craquants à l’emmental

Pour 4 personnes
Préparation : 5 min
Cuisson : 35 min

Ingrédients :
1 œuf
25 g de beurre demi-sel
30 g de farine
1 pincée de sel
50 g d’emmental râpé
sel & poivre du moulin

Préparation :
Préchauffer le four à 200 °C (th. 7). Séparer le jaune du blanc d’œuf. Faire juste fondre le beurre.
Dans un saladier, mélanger la farine avec le blanc d’œuf et une pincée de sel, ajouter l’emmental râpé et incorporer le beurre fondu. Réserver.
Sur une plaque du four, déposer des petites cuillerées de cette pâte. Etaler ensuite avec le dos d’une cuillère mouillée de manière à former des disques fins d’environ 8 cm de diamètre. Enfourner et cuire 8 à 10 mn. Décoller de la plaque et déguster en amuse-bouches !

©A.Beauvais/F. Hamel/Cercles culinaires de France

Velouté d’asperges vertes

Velouté d’asperges vertes

Une entrée toute douce

Préparation : 30 min
Cuisson : 30 min

Pour 4 personnes :

1 botte de 500 grammes d’asperges vertes
2 oignons doux
250 g de crème liquide
1 litre de bouillon de légumes
Thym ou romarin
Sel, poivre
Huile d’olive
(Cette recette convient aux petits pois frais ou surgelés, ou bouquets de brocolis.)

Eplucher et émincer les oignons, les faire revenir doucement et sans coloration avec un peu d’huile d’olive, laisser compoter tranquillement.
Ajouter 250 grammes de crème liquide et le bouillon de légumes maison* (à défaut utiliser un cube déshydraté classique).
Faire bouillir l’ensemble, retirer du feu, ajouter le thym ou le romarin et laisser infuser.
Mettre à bouillir une grosse casserole d’eau et saler généreusement (pour les légumes verts l’eau doit avoir le goût de l’eau de mer pour fixer la chlorophylle).
Laver les asperges et tailler en petits morceaux de 2cm sur 2cm, plonger les dans l’eau bouillante salée. Une fois cuites (mais pas trop, 10 min) les refroidir dans un saladier d’eau glacée afin de fixer leur couleur bien verte. Une fois froides, les égoutter.
A l’aide d’un blender, mixer les morceaux d’asperges, la crème chaude, jusqu’à obtenir un mélange homogène et bien coloré.
Assaisonner de sel, poivre et d’huile d’olive et servir tiède ou froid avec un filet d’huile.

Bon appétit à tous et merci Chef Chanove !

©DR

 

Panna cotta vanillée aux kiwis de l’adour

Panna cotta vanillée aux kiwis de l’adour

Un kiwi mode Italie

Pour 4 personnes
Préparation : 10 min
Cuisson : 2 min

Ingrédients :
70 cl de crème fraîche liquide
3 feuilles de gélatine
1 gousse de vanille
110 g de sucre
3 kiwis de l’Adour

Préparation :
Eplucher les kiwis de l’Adour et les couper en tranches de 2 à 3mm d’épaisseur. Répartir les tranches de kiwis sur les parois de quatre verres. Mettre les feuilles de gélatine à ramollir dans un bol d’eau froide. Ouvrir et gratter la gousse de vanille avec la pointe d’un couteau pour récupérer les graines. Mettre la gousse et les graines de vanille dans une casserole avec la crème et le sucre. Porter à ébullition puis laisser bouillir 2 mn en remuant au fouet. Hors du feu, ajouter les feuilles de gélatine égouttées. Mélanger, retirer la gousse de vanille et verser la préparation dans les verres. Placer les panna cotta au moins 6h au réfrigérateur pour les faire prendre avant de les déguster avec des biscuits.

 

Photographe Pierre-Louis Viel – Stylisme V. Drouet

 

Pintade en cocotte trompettes noires et oignons grelots

Pintade en cocotte trompettes noires et oignons grelots

Une volaille pour la marmaille

Pour 6 personnes
Préparation : 10 à 20 min
Cuisson : 45 min

Ingrédients :
240 g de Trompettes noires Alpina Savoie)
1 pintade (de 1,2 kg)
50 g de beurre demi-sel
50 g d’oignons grelots
2 gousses d’ail
10 cl de vin blanc
10 cl de bouillon de volaille
Sel, gros sel, poivre

Préparation :
Dans une cocotte, faire fondre le beurre, déposer la volaille, et la faire dorer. Assaisonner. Retirer la viande, la réserver. Eplucher, laver et hacher l’ail. Dans cette même cocotte, faire suer l’ail et les oignons grelots. Verser le vin blanc et le bouillon de volaille. Porter à ébullition 5 min.
Disposer la pintade dans la cocotte. Couvrir et placer sur feu doux, cuire 45 min. Maintenir au chaud.
Dans une casserole, faire bouillir de l’eau, saler et cuire les Trompettes 9 min à feu moyen. Egoutter, rincer et maintenir au chaud. Dans un plat, disposer les Trompettes, la pintade, les oignons grelots et verser la sauce. Servir.

©Alpina Savoie

 

Soufflé chaud à la clémentine de corse crème glacée au café

Soufflé chaud à la clémentine de corse crème glacée au café

Un dessert corsé !

Préparation : 1 heure 30
Cuisson : 30 min
Pour 4 personnes

Ingrédients :
Pour la préparation pâtissière : 25 cl de jus de clémentine de Corse réduit à 5 cl puis refroidi I 250 ml de lait I 3 jaunes d’œuf I 26 g de sucre I 17 g de maïzena
Pour la préparation du mélange : Le zeste de 4 clémentines de Corse I 300 g de préparation pâtissière I 9 blancs d’œuf I 165 g de sucre

Préparation :
Préchauffez votre four à 200°C.

Pour la préparation de la pâtissière : mélanger à froid le lait, le sucre et la maïzena. Verser dans une casserole et porter à ébullition puis verser la préparation hors feu sur les jaunes d’œufs. Reverser le mélange dans la casserole et remettre sur le feu jusqu’à ébullition. Débarrasser dans le batteur, puis mélanger à petite vitesse jusqu’à refroidissement. Ajouter le jus de clémentine de Corse réduit.
Pour la préparation de l’appareil à soufflé : récupérer 300 g de la préparation pâtissière, travailler bien le mélange pour qu’il devienne lisse et ajouter les zestes de clémentine. Dans un saladier, monter les blancs avec le sucre. Quand les blancs sont bien crémeux et qu’ils forment un bec d’oiseau, les ajouter délicatement à la préparation pâtissière. Verser dans une poche munie d’une douille unie et couler dans une verrine, lisser à la spatule et marquer le bord entre le pouce et l’index pour aider au développement du soufflé.
Pour la cuisson et le dressage : cuire à 200° pendant 5 min. Attention selon votre four, la cuisson des soufflés peut changer. Une fois les soufflés cuits, saupoudrer de sucre glace. Accompagner d’une quenelle de crème glacée au café dans une petite verrine.

© T. Dhellemmes / La Food / Cuisine Attitude / Clémentine de Corse

 

Crème brûlée aux poireaux et aux noisettes

Crème brûlée aux poireaux et aux noisettes

Crème brûlée pour l’entrée

Préparation : 10 à 20 min
Cuisson : 45 min
Pour 6 personnes

Ingrédients : 500 g de poireaux (4 à 5 pièces) I 6 jaunes d’œufs I 30 cl de crème fleurette I 30 cl de lait I 6 c à c de cassonade (1 par crème brûlée) I 1 c à s d’huile d’olive I 120 g de noisettes concassées I Fleur de sel, poivre

Préparation : Couper les extrémités des poireaux. Ne conserver qu’un tiers du vert et le blanc. Fendre les poireaux en quatre dans la longueur. Les passer sous l’eau en frottant les feuilles les unes sur les autres. Les sécher puis les émincer finement. Dans une poêle, les faire revenir dans l’huile et laisser cuire à feu moyen en remuant régulièrement (il ne faut pas qu’ils colorent). Compter environ 10 min de cuisson. Préchauffer le four à 150°C (th.5).
Dans un saladier, mélanger les jaunes d’œufs, 10 g de cassonade, la crème et le lait. Saler, poivrer et fouetter énergiquement. Répartir la fondue de poireaux dans 6 ramequins, parsemer de noisettes concassées et couvrir de la préparation à la crème.
Cuire durant 40 à 45 min au four. Laisser refroidir puis réserver 2 heures minimum au réfrigérateur.
Parsemer chaque coupelle d’une pincée de fleur de sel et saupoudrer toute la surface de cassonade. Caraméliser au chalumeau ou enfourner les ramequins en position grill, le plus haut possible sur la plaque du four jusqu’à ce que les crèmes brûlées soient bien dorées.
Servir aussitôt.

©UE/Interfel – Photo Amélie Roche

 

Pin It on Pinterest