dans ma valise, il y a…

Alors voyons…

Le bikini boule à facettes -que les sirènes aillent se rhabiller : il n’y a pas de place pour deux thon-beuses dans le bassin, mesures sanitaires obligent- : check !
La débrousailleuse-taille-haie-coupe-bordures-tondeuse sans fil pour dompter le foin qui dépasse de la charrette -sinon, on n’voit plus le maillot- : check !
Les chaussures de rando flambant neuves pour les contempler au moins une fois à la lumière du jour, sans les toiles d’arraignées : check !
Les masques de plongée, de beauté et de papier : check ! L’arbalette à visée laser anti-moustiques tigrés du Bengale : check ! Les enfants : check !
Pas besoin d’investir dans les bouées cette année, la Covid nous les a fournies gracieusement bien accrochées, ça libère de la place dans la valise.
Du coup, Darmanin le lapin des gamins, Donald notre singe nasique et Vladimir le chat sphynx des voisins -avec un peu de chance, on les oubliera au retour…- : check !
La brouette, le cheval à bascule, le gaufrier, la cuillère, le flipper, les munitions, la charrette, le transat, la chaise à porteur et ses bijoux de famille : check !
Il reste un peu de place ?
Ok, alors un peu de lecture, «La bande dessinée fantastique à la lumière de l’anthropologie religieuse», «Le retour des 101 nanars, une nouvelle anthologie du cinéma navrant (mais désopilant)», «Votez fou ! Candidats bizarres, utopistes, chimériques… farceurs et farfelus. De 1848 à nos jours, les élus auxquels vous avez échappé», et le très instructif «Comment chier quand on est amoureux*» : check !
L’homme : check !
Tout y est. La voiture est remplie à bloc. On peut enfin prendre la route. Le temps de faire le tour de notre quartier et il faut décharger. Que les vacances commencent !!

[social_warfare]
Lara Ketterer

Lara Ketterer

Lara Ketterer meneuse de revue SURNOM: enfant, c’était Tatouille, en rapport avec mon prénom... PERSONNAGE DE FICTION: depuis toujours : la femme piège, d’Enki Bilal, une reporter mystérieuse et un peu paumée en 2025... OBJET FETICHE: mon téléphone portable, un vrai doudou que je traîne partout ! ADAGE: vivre sans folie, ce n’est pas raisonnable du tout ! JE GARDE: mes yeux et mon esprit rock, toujours provoc ! JE JETTE: mes coups de blues, ça abime les yeux ! DANS 20 ANS ? Adulte ? presse@activmag.fr

Carton plein

J’en ai vu défiler depuis le temps, des petits et des grands, des complètement perchés et des bas de plafond, des prétentieux clinquants et des prétendus craquants, des vieux dans leur jus et des...

dans ma valise, il y a…

Alors voyons… Le bikini boule à facettes -que les sirènes aillent se rhabiller : il n’y a pas de place pour deux thon-beuses dans le bassin, mesures sanitaires obligent- : check !La...

dans ma valise, il y a…

Alors voyons… Le bikini boule à facettes -que les sirènes aillent se rhabiller : il n’y a pas de place pour deux thon-beuses dans le bassin, mesures sanitaires obligent- : check !La...
Suivez nous !

Carton plein

J’en ai vu défiler depuis le temps, des petits et des grands, des complètement perchés et des bas de plafond, des prétentieux clinquants et des prétendus craquants, des vieux dans leur jus et des...

dans ma valise, il y a…

Alors voyons… Le bikini boule à facettes -que les sirènes aillent se rhabiller : il n’y a pas de place pour deux thon-beuses dans le bassin, mesures sanitaires obligent- : check !La...

Pot de cols

Elle avait beau se la jouer col et Montets, la Madeleine était plutôt du genre Bonette. Et ce soir-là, au Balme masqué, elle ne savait quelle altitude prendre... Elle redoutait Leschaux qui lui...

Vous aimerez aussi !

ça m’énerve

c’est pas du gâteau !

bon sang de bon sens

mon calcium sans ma tomme

Aux Alpes citoyens

L’hiver en pentes douces

santé: alzheimer en quelques signes

quand la mémoire se fait la malle

coiffure au carré

le carré te fait tourner en rond

Pin It on Pinterest

Share This