DESIGN : API R BOIS

1 Nov 2021

BE API !

Rien ne se perd, tout se transforme ! Du déchet au design, il n’y a qu’un coup de scie (ou presque!). Pierre Roussat, menuisier, redonne vie à un berceau rococo, magnifie des tiroirs très rasoirs, transcende un plancher usé ou réanime un volet ébréché. Dans son atelier de Saint Pierre de Soucy, près de Montmélian, il bûche dur pour donner de la voie aux bois de guingois.

Le bois sans issue, Pierre n’en veut plus. Agacé par le gaspillage et la production énorme de déchets dans le bâtiment et la rénovation, il décide de revaloriser ce matériau noble destiné à être jeté. Ce Stéphanois d’origine, arrivé en Savoie en 2010 pour rejoindre son épouse, et ancien ingénieur en génie-mécanique, s’est en effet reconverti en menuisier suite à un licenciement économique. Toucher du bois, c’est déjà quelque chose qu’il faisait par passion sur ses temps libres, désormais il en fera son métier. Après un CAP de menuisier en alternance aux Compagnons du devoir à Grenoble, il réalise son apprentissage dans une entreprise aux Marches. “Je me suis aperçu que dans la rénovation, on retrouvait les mêmes travers qu’en industrie : une production énorme de déchets. Par exemple, les portes et fenêtres en bois remplacées par du PVC partent en déchèterie alors qu’il s’agit d’essence de bois noble. Cela ne m’a pas plu du tout ! J’ai alors commencé à récupérer ce bois pour en faire du petit mobilier…

LA RÉCUP EST PLEINE !

La graine est plantée, il lance alors en octobre 2017 son activité sous le nom API-R Bois (Atelier Participatif Ingénieux de Recyclage Bois) et rejoint Cabestan, une SCOP (société coopérative) qui mutualise les moyens (ressources humaines, comptabilité, service juridique…) pour différents entrepreneurs du bâtiment. Une opportunité qui lui a permis de se lancer en partageant des chantiers avec d’autres entrepreneurs de la coopérative. En novembre, il participe à «Dimanche de Récup» organisé par la ville de Chambéry. “L’objectif était de trouver des solutions zéro déchet dans tous les domaines. J’ai présenté quelques réalisations représentatives de ce qu’on pouvait faire avec du bois considéré comme déchet : un meuble de chevet fabriqué à partir d’un volet cassé et un ancien berceau en bois transformé en rocking-chair. Suite à ce salon, je suis reparti avec mes 30 premiers clients !” Depuis, Pierre ne chôme pas et propose aux particuliers, comme aux professionnels, des agencements et du mobilier en y intégrant le plus possible de matériaux surcyclés.

ROI DES BOIS

Je vais collecter mes matériaux sur des chantiers avant démolition et j’achète aussi via les Chantiers Valoristes qui ont créé une Matériauthèque dans les anciens locaux du cafetier Folliet. Les particuliers aussi m’en proposent avant la déchèterie. Cela me fait un petit stock que j’affine en fonction des projets.” Maîtrisant parfaitement toutes les phases de la conception à la fabrication et la pose, Pierre essaye toujours d’être militant et de sensibiliser ses clients au réemploi du bois. “J’aime qu’on arrive à identifier l’origine du bois, garder la patine des anciens meubles, ajuster différentes essences pour avoir des contrastes… Ce sont des réalisations sur-mesure, qui ont une âme avec des matériaux qui ont déjà eu une première vie, une histoire… comme le meuble de mercerie que j’ai fait pour la recyclerie de Pontcharra sur une base de plein de tiroirs différents.

BIG UPCYCLING

Aimant également allier le bois au métal, il coopère avec Nicolas Fenestraz de Freewind Custom, rencontré lors de ce fameux dimanche de récup il y a 4 ans. Lui, son truc, c’est le métal : il en récupère pour détourner des objets, des luminaires, des étagères… et les piétements des tables de Pierre. Dans une de leurs dernières réalisations, Nicolas a intégré des pièces de vélo dans les pieds de la table tandis que Pierre a récupéré du parquet en chêne pour le plateau et travaillé des motifs végétaux en marqueterie.
Passionné de nature, de rando, de parapente, de musique… Pierre s’est aussi beaucoup investi dans une association pour redynamiser le quartier de la vieille ville de Montmélian. “Du 4 au 12 décembre, Quartier d’Artistes de Montmélian est un événement où les boutiques vides sont réinvesties par une trentaine d’artistes différents qui proposent des expos-ventes, des démos, des concerts, des shows graff…” Car finalement, tout peut être upcyclé, même une vieille boutique !

+ d’infos : http://api-r-bois.fr

Céline Leclaire

Céline Leclaire

Journaliste
SURNOM : pas de surnom... avouable en tout cas ! PERSONNAGE DE FICTION: la Fée Clochette. OBJET FETICHE: mes sacs à main. ADAGE: si le plan A ne marche pas, on ne panique pas, il reste encore 25 lettres. JE GARDE: mon œil gauche. JE JETTE: le droit. DANS 20 ANS? au sommet d’une montagne.

DIDIER DESCHAMPS

We are Deschamp(ion)s

Philippe starck

Starck-system

JOYEUX BORDEL !

Bah dis donc, tu viens plus aux soirées, là ?! T'as tout loupé... Papillote et mamie hot au taquet, bolducs et moldus emballés, y a que Jean-Luc qui s'en est allé : les cheminées à ramoner étaient...
Suivez nous !

et ça, t’as vu ?

DIDIER DESCHAMPS

We are Deschamp(ion)s

Philippe starck

Starck-system

Antoine de caunes

I-Caunes du petit écran

festival de films montagne

Les femmes et la montagne à l’honneur

Dessert ou goûter ?

Confiture de poires aux amandes

DES pâtes, oui mais…

Bolognaise crémeuse de potiron

URBANISME : LYON VILLEURBANNE

La nouvelle petite utopie de Villeurbanne

URBANISME en chablais

Des nouvelles du Chablais

Pin It on Pinterest

Share This