Design – Panter & Tourron

MOBILIER DERNIER CRY

DERRIÈRE CHAQUE OBJET, IL Y A UNE HISTOIRE. MAIS DERRIÈRE CEUX QU’IMAGINENT ALEXIS TOURRON ET STEFANO PANTEROTTO, À LAUSANNE, IL Y A LES ASPIRATIONS D’UNE GÉNÉRATION, LES Y OU «MILLENIALS», ET L’ENVIE QUE LE DESIGN S’ADAPTE À LEUR MODE DE VIE.

Alexis Tourron et Stefano Panterroto

Nés dans les années 90, ils ont vécu, étudié et travaillé à l’étranger. Ils sont français et italien, mais leur coup de crayon ne revendique aucune nationalité, veut refléter la fluidité de leur époque ; dans leur studio se mélangent d’ailleurs Européens, Orientaux et Américains. Et les grands enjeux planétaires, la fine équipe en est tout à fait consciente.

LUXE, CALME ET… TECHNOLOGIE

Alexis Tourron et Stefano Panterroto sont donc bien ancrés dans leur début de millénaire, ils ne l’idéalisent ou ne le diabolisent pas, mais s’acharnent à le décrypter. Au-dessus de leur table à dessin se rencontrent Victor Papanek, défenseur, dès les années 70, d’un design responsable, et les analystes de grandes plateformes communautaires du web, qui tentent de lire l’avenir dans les tendances, comme d’autres le feraient dans des boules de cristal. Stefano et Alexis ont travaillé avec eux pendant 6 mois aux Etats-Unis, afin d’imaginer comment nous allions vivre demain. “Le monde des hautes technologies et celui du luxe se cherchaient mutuellement à ce moment-là, raconte Alexis. Ils voyaient les jeunes fascinés par l’un comme par l’autre, et nous, on était pile poil entre les deux.” C’est en 2015, à l’ECAL (Ecole Cantonale d’Art de Lausanne) où ils se sont rencontrés, qu’ils commencent, au cours de leur Master «Luxury and Craftsmanship», à faire converger ces deux mondes. Alexis, originaire de Clermont-Ferrand, arrive du Danemark, où il a complété ses études de «design produit et espace» par une approche plus environnementale. Stefano, lui, a suivi son cursus à l’université de Venise, puis à Politecnico Milan, avant de se poser sur les rives du Léman. Ils sont tous deux passionnés, travailleurs acharnés et perfectionnistes, c’est un véritable coup de foudre professionnel. “C’était la première fois qu’on était aligné avec une autre personne du design, se rappelle Alexis. A chaque fin d’année, l’école décerne un prix à un étudiant méritant du master, et cette année-là, ils en ont donné deux : un à Stefano, l’autre à moi.”

L’horloge magnétique Ora

LIVING(-ROOM) IN AMERICA

A partir de là, Stefano et Alexis ne se quittent plus : ils cogitent et habitent ensemble. “Nous avons divisé un petit appartement en deux chambres, et dans le salon, pas de télé, pas de canapé, il y avait juste une table pour travailler. Pendant 2 ans, nuit et jour, on n’a fait que ça, travailler.” Avec une telle force de frappe, ils décrochent vite de gros projets, des vitrines pour Hermès, des collaborations avec des marques de vêtements ou de grands noms de l’industrie horlogère. Et en 2017, c’est le mastodonte Airbnb, depuis ses bureaux de San Francisco, qui jette son dévolu sur eux et les intègre à son projet «Future of Living».
Alors qu’ils venaient de prendre un peu de recul sur leur carrière, en emménageant chacun de leur côté, ils quittent la Suisse sans préavis, pour se lancer dans cette folle aventure et se retrouver, à nouveau, colocataires en Californie. “Ce fut un gros virage pour le studio, qui nous a fait découvrir une manière totalement différente de travailler, dans un monde qu’on connaissait moins bien, celui des hautes technologies et des start-ups à l’américaine.”

Le marché du design est dominé par les années 70, rien n’a été dessiné pour nous, rien n’a vraiment l’identité de notre génération.

blank

ULTRA MODERNE PLÉNITUDE

A leur retour, ils ont envie de montrer leur propre vision du monde: une conception qui reste humaine, mais sait employer les nouvelles technologies à bon escient. Ils veulent également mettre à profit leur expérience transatlantique en utilisant les connaissances accumulées sur les tendances en cours et à venir : “les gens sont redevenus nomades pour les études ou leur carrière, mais le mobilier n’a pas évolué, il est sédentaire. L’autre chose qui nous étonne, c’est qu’aujourd’hui, le marché est dominé par les années 70, rien n’a été dessiné pour nous, rien n’a vraiment l’identité de notre génération.”

blank

Pour la Design Week de Milan, ils imaginent donc «Tense», une collection de mobilier à leur image. “Nous avons beaucoup regardé dans l’univers de la mode et des sneakers, et nous nous sommes inspirés de ce monde pop, d’où le 3D knitting -tricot en 3D, technique utilisée par Nike pour la fabrication de ses chaussures de sport-, un bleu super saturé et ce matériau à l’aspect très technique. Ça représente tout un vocabulaire qui n’apparaissait pas dans le design et la déco avant. Nous avons aussi décidé d’utiliser uniquement du tissu et du métal, entièrement recyclé et recyclable.” L’ensemble de 5 éléments (table, chaise, paravent, luminaire suspendu ou mural), se monte sans outil et pèse moins de 20 kg. Il peut se replier et être expédié dans des cartons plats, afin d’en optimiser le transport.
Consécration : «Tense» est élu mobilier de l’année 2019 par le jury du très influent magazine Deezen, composé de cadors du design dont Philippe Starck. Il propulse Stefano et Alexis dans la ligne de mire de grands noms du mobilier, pour lesquels ils travaillent actuellement sur différents projets. Mais comme les Eames ont rencontré Vitra, ou Charlotte Perriand, Thonet, ils rêvent d’une relation durable avec un éditeur, “parce que même si la nouveauté est stimulante, la qualité, elle, se construit sur le long terme, un peu comme une relation amoureuse…”

+ d’infos : http://pantertourron.com

[social_warfare]
Mélanie Marullaz

Mélanie Marullaz

Journaliste SURNOM: Poulette. PERSONNAGE DE FICTION: Elastigirl. OBJET FETICHE: mon oreiller. ADAGE: à chaque Barba-problème, il y a une Barba-solution. (philosophie Barbapapienne) JE GARDE: mes épaules. JE JETTE: mes grosses cuisses de skieuse. DANS 20 ANS? la tête de mon père sur le corps de ma mère. presse@activmag.fr

les Z & la mode

insta clic, ça claque !

Restaurant Le Belvédère

restaurant Le Belvédère

les Z & la mode

insta clic, ça claque !

Restaurant Le Belvédère

restaurant Le Belvédère

Suivez nous !

et ça, t’as vu ?

les Z & la mode

insta clic, ça claque !

Les Z & la mode

Au delà des influences

les Z & la banque

questions de fonds

les Z & leur smartphone

balance ton portable !

CHAMPIONNAZ DU MONDE

FOULE CONTACTS

BON J’AVOUE, JE M’EN DOUTAIS DEPUIS UN BYE, JAMES, MON AMANT SO SEXY, EST MARIÉ ET AIME L’EXOTISME. DE LÀ À OPTER POUR
UNE CULTURE DE MASSE PLUS QU’UNE AGRICULTURE RAISONNÉE… IL N’Y A QU’UN COUP DE BÊCHE MAL PLACÉ…

les Z & leur job

work in progress ?

Pin It on Pinterest

Share This