design: sophie duflos & christian arnal

duo du haut

SOPHIE DUFLOS ET CHRISTIAN ARNAL CRÉENT ENSEMBLE POUR LE MEILLEUR ET POUR L’AVENIR. À COURCHEVEL, CE COUPLE FUSIONNEL (RE)DONNE UNE BELLE IMAGE AUX MEUBLES ANCIENS ET AUTRES OBJETS DU QUOTIDIEN.

Il paraît qu’aujourd’hui tout est question d’image. Celles de Christian Arnal, photographe passionné de montagne, occupent en tout cas une place majeure dans l’histoire du binôme et de ses créations. Il suffit de visiter leur studio show-room de Courchevel pour s’en convaincre. Là, du plateau au coussin, en passant par le transat, les rideaux, la crédence de cuisine et les skis, ses clichés habillent tous les supports ou presque.

TROUVER SAVOIE

L’histoire de Christian ne démarre pourtant pas sur les sommets, mais à Saint-Etienne où il grandit en même temps que son amour du ski. Un engouement si important qu’il décide de devenir moniteur. Au sein du lycée dans lequel il est formé, le jeune homme découvre aussi la photo. C’est le flash : Christian fera profession de ses deux passions. Il s’implante à Val d’Isère où il développe ses différents talents sur fonds blancs. Parisienne, Sophie suit en parallèle ses propres traces: des études littéraires, linguistiques et de stylisme. Exerçant dans un bureau de style de la capitale, la jeune femme est appelée dans la région en 1989 pour lancer la gamme textile de Rossignol. Les deux protagonistes se rencontrent lors d’un salon professionnel et forment rapidement un couple.

blank

S’INSCRIRE DANS LE TISSU MONTAGNARD

Les naissances successives de trois enfants les amènent à quitter Val d’Isère pour Courchevel, qui s’avère plus propice à l’exercice de la double activité de Christian. Depuis 15 ans, le «moniteur chasseur d’images» arpente ainsi les pistes des Trois Vallées, photographiant inlassablement les moindres détails de la montagne, de ses paysages et de ses personnages. De ses images, il constitue une vaste collection et édite plusieurs ouvrages. Sophie poursuit, elle, sa carrière jusqu’à devenir en 2015 directrice de collections chez Fusalp, tout en déposant plusieurs brevets dans le domaine textile.
Epanouis, chacun dans leurs domaines, les époux se rejoignent dans leurs passions des photos et de la montagne. Christian partage avec Sophie tout ce qu’il produit et elle connaît par cœur la photothèque de son mari. Une complicité pour socle de leur travail créatif commun…

blank
blank

ARRÊT SUR IMAGE

ll y a six ans, lors d’une vente dans un hôtel qui cédait son mobilier en fin de saison d’hiver, j’ai craqué sur deux jolis fauteuils”, raconte Sophie. “J’ai toujours aimé refaire des meubles et j’ai eu un déclic. J’avais en tête les photos de Christian et je me suis dit que celle des télécabines du Praz irait bien sur ces fauteuils. Cette photo a une signification particulière pour nous. Elle avait été remarquée par Nicolas Morel, le fondateur du Salon Alpes Home, lors d’une exposition. Et c’est son regard professionnel qui a contribué à nous donner confiance en sa qualité visuelle. Au départ, on a décidé de la reproduire sur ces fauteuils et de les garder pour nous dans notre maison en Chartreuse.” Dans la foulée, le fameux cliché des «œufs» séduit aussi la propriétaire d’un concept store à Courchevel. Le couple lui dépose alors à la vente des sièges relookés avec cette même photographie. “Ils ont été achetés le jour même et on s’est dit qu’il y avait peut-être une attente pour ce genre de réalisations.

blank

MÉTIERS À TISSER !

Depuis, en plus de leurs activités professionnelles, Sophie et Christian s’emploient à redonner une nouvelle vie à des meubles de famille. Les leurs… et ceux des autres! “Nous avons commencé à refaire du mobilier sur-mesure par le bouche-à-oreille. Les gens ont de belles pièces dont ils ne veulent pas se séparer, mais qui sont parfois en mauvais état. Nous collaborons avec un ébéniste et une tapissière pour restaurer les meubles et les recouvrir avec l’image sublimée sur tissu que les propriétaires des objets choisissent dans la photothèque de Christian ou nous demandent de trouver. C’est un travail personnalisé, totalement artisanal et unique. Il nous arrive aussi, en chinant, de tomber amoureux d’un meuble et de l’acheter, sans pour autant savoir tout de suite quelle photo ira bien dessus. On se laisse alors le temps de la trouver. Le processus artistique peut être long et chaque pièce est une nouvelle aventure. Ce qui nous anime en permanence, c’est la recherche du plaisir créatif et celui de voir renaître un objet, de contribuer à ce qu’il retrouve un avenir”.
Outre les meubles, la palette des créations du couple compte des objets du quotidien également parés des photos de Christian et le duo vient déjà d’enregistrer la commande de 40 transats pour un restaurant d’altitude qui ouvrira cet hiver à Courchevel. La future retraite du duo ne s’annonce pas de tout repos !

+ d’infos : http://christianarnal.com/sophie-duflos-creation

PHOTOS : CHRISTIAN ARNAL PHOTOGRAPHIE

[social_warfare]
Béatrice Meynier

Béatrice Meynier

Journaliste SURNOM: du classique Béa au moins conventionnel Chounie. PERSONNAGE DE FICTION: une héroïne qui se baladerait de roman en roman, ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre... Sinon l’inventeur de la machine à miniaturisation de voiture pour la mettre dans mon sac à main au lieu de la garer (un vieux fantasme !) OBJET FETICHE: la bague offerte par mes parents pour mes 20 ans. ADAGE: positive attitude. JE GARDE: Raiponce: mes cheveux ! Et 2 ou 3 autres bricoles... JE JETTE: en combien de lignes ? DANS 20 ANS? tout est possible... presse@activmag.fr

design: AJD création

Un ébéniste qui fait vœu de tout bois…

visite : maison bourgeoise à Sainte-Foy

300m2 et 6 mois de travaux. A vos marques !

Suivez nous !

et ça, t’as vu ?

design: aprèski homestyle

QUAND LA GLISSE PREND SES QUARTIERS EN PLEIN MILIEU DU SALON, C’EST TOUT SCHUSS ET À FOISON !

design: AJD création

Un ébéniste qui fait vœu de tout bois…

visite : maison bourgeoise à Sainte-Foy

300m2 et 6 mois de travaux. A vos marques !

visite de maison à Fourvière

Rénovations à la chêne…

Villa Haussmannienne proche de Lyon

Visite d’une bâtisse haussmannienne de 700 m², restée intact depuis… 150 ans !

Les flops du design

L’erreur fait horreur, mais à la Cité du Design de St Etienne, c’est pourtant aux flops qu’on rend hommage.

design: sophie duflos & christian arnal

Un duo qui rend image aux meubles anciens…

dessert automnal

trifle au raisin

Pin It on Pinterest

Share This