femmes made in australie

île pour elles

Culotté, l’Australie est le deuxième pays au monde à avoir donné le droit de vote aux femmes (en 1902). Pourtant, sur une grande partie du territoire, les écolières viennent tout juste d’être autorisées à porter le pantalon ! Entre conservatisme et évolutions, ruralité et urbanité; le continent du surf et des bikinis s’habille de quelques contradictions…

Savoyarde d’adoption depuis 14 ans, Carolyn Thomas affiche une cinquantaine sportive.

Cette souriante Australienne naît à Port Fairy, petite commune maritime du sud Est du pays. Avant de pouvoir franchir les océans comme elle en rêve, l’enfant construit sa vie parmi sa fratrie : une jumelle, et trois autres frères et sœur.

Travaillant dans le domaine agricole, son père bat la campagne du matin au soir et sa mère assume la vie domestique : “Même si on pouvait observer des différences entre les milieux ruraux et urbains, il était plutôt d’usage que les femmes restent à la maison. Ça fait seulement une vingtaine d’années qu’on connaît une évolution importante des mentalités. En 2008, nous avons eu pour la première fois UNE gouverneure générale d’Australie. Et aujourd’hui, on encourage davantage les femmes à s’impliquer dans la vie publique et active. On peut évidemment encore ressentir du machisme et du sexisme. Certains hommes laissent ainsi volontiers leur épouse sortir travailler, mais apprécient davantage quand elle rentre faire le ménage, qui reste une tâche majoritairement féminine ! Ceci étant, on n’empêche pas les femmes de faire leur chemin”.

A 17 ans, Carolyn surfe déjà sur cette vague. Lassée des études, elle saisit l’occasion d’intégrer une banque qui lui offre rapidement un poste à Melbourne. Pour cette «belle des champs», s’ouvrent de nouveaux horizons..

«THE WORLD IS MY OYSTER»

Melbourne est alors très progressiste (et le demeure : en 2017, dans le cadre d’une action de sensibilisation à l’égalité entre les sexes, la ville a remplacé sur ses feux rouges les habituels bonshommes par des personnages féminins !). Carolyn profite des loisirs offerts par la métropole multiculturelle. “J’étais en colocation avec trois filles et deux garçons. C’était un tout nouvel univers de liberté et de fun qui s’ouvrait à nous, ce fut une agréable période”. Jusqu’à ce qu’un plan de restructuration lui permette de décrocher la somme nécessaire à la réalisation de ses rêves d’évasion.

Après quelques voyages, la jeune Australienne part travailler en Angleterre, puis en Andorre. Elle y rencontre John, citoyen britannique qui deviendra son mari. Le couple passe son monitorat de ski et alterne les hivers entre Australie et Andorre. Ces dix années sont ponctuées par l’arrivée d’un premier enfant en 2003, avant que les conjoints ne s’installent en Tarentaise. Après la naissance de sa deuxième fille, Carolyn devient maman au foyer, puis professeur d’anglais dans une école privée. Elle contribue également au développement de l’entreprise de loisirs cyclistes fondée par son mari.

Carolyn Thomas

BAR BI

Si elle adore la vie en Europe, Carolyn ne perd pas de vue son île natale et rend régulièrement visite à sa famille. Autant d’occasions de mesurer l’évolution de la société australienne : “Il y a eu de nombreux progrès sur différents sujets, comme l’homosexualité par exemple. Quand j’étais plus jeune, ce n’était pas du tout accepté, c’était même un sujet tabou. Et finalement, on vient d’adopter le mariage pour tous. Les mentalités évoluent également sur les Aborigènes auxquels on porte plus de considération. Et bien sûr, les choses avancent aussi pour les femmes. J’ai connu une époque où dans les pubs, on avait des espaces séparés de ceux des hommes ! Heureusement, nous n’en sommes plus là. Les droits des femmes augmentent, mais nous nous battons pour ça, non…?”.

Des combats en tous genres. Comme à Melbourne, au «Handsome Her», café créé par et pour des femmes. Une semaine par mois, les hommes paient leurs consommations 18% plus cher, ce qui correspond à l’écart salarial entre les deux sexes (selon un rapport national publié en 2017). Pour les femmes du pays des kangourous, l’égalité ne semble pas encore tout à fait dans la poche…

En chiffres

L’écart de salaire entre les hommes et les femmes varie significativement selon le secteur d’activité : de 9,2% dans l’administration publique jusqu’à plus de 31% dans les assurances ou l’immobilier (Workplace Gender Equality Agency).

Les femmes ne représentent que 24,9% des personnes siégeant dans les conseils d’administration (WGEA).

D’après Forbes, les deux personnes les plus riches d’Australie sont des femmes (une business woman et une héritière).

Avec 73 élues au Parlement (32%), l’Australie n’arrive qu’à la 49ème place dans le classement mondial d’Inter-Parliamentary Union sur les taux de représentation parlementaire des femmes.

L’avortement n’est pas légal sur tout le territoire australien. Si certains états le permettent sans restrictions, dans d’autres, il faut le justifier (danger pour la santé de la femme ou du foetus, viol, facteurs économiques et sociaux non-favorables)… Toutefois, depuis 2013, la réglementation tarifaire du médicament abortif a permis d’en diminuer drastiquement le coût.

Photos : Guillaume Desmurs

[social_warfare]
Béatrice Meynier

Béatrice Meynier

Journaliste SURNOM: du classique Béa au moins conventionnel Chounie. PERSONNAGE DE FICTION: une héroïne qui se baladerait de roman en roman, ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre... Sinon l’inventeur de la machine à miniaturisation de voiture pour la mettre dans mon sac à main au lieu de la garer (un vieux fantasme !) OBJET FETICHE: la bague offerte par mes parents pour mes 20 ans. ADAGE: positive attitude. JE GARDE: Raiponce: mes cheveux ! Et 2 ou 3 autres bricoles... JE JETTE: en combien de lignes ? DANS 20 ANS? tout est possible... presse@activmag.fr

ça m’énerve

c’est pas du gâteau !

motorisés ? assurés !

Chacun sa route Alors qu’ils envahissent les rues et parfois même les trottoirs, le législateur s’est saisi de la question du statut et du régime juridique applicable aux trottinettes électriques,...
Suivez nous !

et ça, t’as vu ?

ça m’énerve

c’est pas du gâteau !

motorisés ? assurés !

Chacun sa route Alors qu’ils envahissent les rues et parfois même les trottoirs, le législateur s’est saisi de la question du statut et du régime juridique applicable aux trottinettes électriques, hoverboards, gyroroues et autres engins de déplacement moderne......

mec plus-ultra : Michel Sarran

Cuisiner Sarran heureux !

mec plus-ultra : Père Guy Gilbert

Envoyer prêtre ! Les mots sont cash, la révolte toujours chevillée au corps, depuis 55 ans, le «prêtre des Loubards» Guy Gilbert, jette blouson noir par-dessus l’épaule et s’en va prêcher la bonne foi, à sa manière ! Sans toque, ni col romain, cheveux en bataille et...

Pas dans le mille Emile !

« Comme une lettre qu’elle aurait chantée, Loube dévoile Emile, son premier album… » Ah l’amour !!! Celui qui nous titille et nous chahute, celui qui nous bouscule et nous bascule, nous renverse et nous fait voir la vie en ultra-violets....

Pin It on Pinterest

Share This