j’ai testé – l’apnée –

en apnée-santeur

APRÈS PLÉTHORE D’EXPÉRIMENTATIONS, FORCE EST DE CONSTATER QUE MES APTITUDES PHYSIQUES NE PROGRESSENT QUE TIMIDEMENT. IL FAUT DIRE QUE J’AI LE SPORT VOLAGE ET LA VOLONTÉ FRIVOLE. MAIS LA TÊTE TENACE ET LE SOUFFLE LONG. ÇA TOMBE BIEN, IL VA M’EN FALLOIR POUR RESTER EN APNÉE.

Il ne me restait plus qu’à trouver un lieu, facile, le lac, et un initiateur, Stéphane Tourreau, Annécien d’adoption et vice-champion du monde d’apnée 2016… Eh ouais, zéro complexes, ça en jette non ? Sur le coup, je ne me rends pas compte, naïve devant l’éternel. Mais à mesure que le compte à rebours s’égrène, je me sens curieusement fébrile, tendance nerveuse. Totalement flippée pour faire court.

QUI VA PIAN-EAU, VA SAN-EAU

Le jour approche, la météo fait des siennes, il pleut à verse et le thermomètre verse dans le bleu (et pas celui des mers du sud)… Hypothermie, hypoxie, ou les deux ? Mais qu’est-ce qu’il m’a pris de me sentir soudain pousser des nageoires ? Evidemment, mon coach du jour est d’un professionnalisme absolu et me propose une solution de repli : le Spa des Trésoms. Vendu ! Et en attendant, je vais quand même faire brûler un cierge.
3 Ave Maria plus tard, Schubert si tu me regardes, je rejoins Stéphane. Atmosphère feutrée, notes de piano qui planent, vue plongeante sur le lac… Eh ben voilà, c’est bon, je l’ai eue mon ivresse des profondeurs, on peut rentrer ?
Je prends ma queue de sirène et mon courage en bandoulière, pourvu que les deux ne s’emmêlent pas, sachant que mes connaissances en matière d’apnée se résument -comme la plupart des jeunes (étouffement) femmes de ma génération- aux yeux de Jean-Marc Barr. En tout cas, question regard, je n’y perds pas au change, je plonge dans le grand bleu quand vous voulez. Mon dévouement me perdra…

DE L’O2 OU DE L’EAU ?

Pour le grand plongeon, il va falloir attendre un peu. Une apnée, ça se prépare et ça se mérite. Il faut, avant, se prêter à de profonds exercices de respiration permettant de comprendre à la fois les propriétés physiologiques à développer, mais aussi toutes les dimensions psychiques qui se déverrouillent à mesure que l’état méditatif se met en place. Mes cavités abdominale et thoracique font le plein d’air, mon diaphragme fait les montagnes russes, ma respiration se bloque sans aucune appréhension… En tout cas, pas celle de manquer d’air. Technique en place, on se jette à l’eau. J’aurais bien tenté le pull marine pour me la jouer Adjani, mais je suis restée classico-chiante en maillot de bain moche… Pas envie de toucher le fond. Risque zéro ici, le bassin n’excède pas les 1,50m de profondeur et l’eau avoisine les 33°C. Mes branchies sont toutes ouïes. Je me lance. Le corps suspendu, je flotte comme un poids mort balloté par le flot des mouvements alentours. Stéphane tire les ficelles du pantin désarticulé que je suis pour permettre un relâchement maximal.
Enveloppée dans ma bulle de coton, ultra connectée au flux de sensations qui bouillonnent en moi… mais au fait, je ne respire pas là ?! La narcose de surface, c’est possible ?
Aucun objectif de performance (ça tombe bien), mais intensité de l’instant au taquet. Pas de débat (ni d’ébats, hélas !), l’apnée repousse tous les possibles. Et c’est pour tous, mais surtout bien accompagné. Parole de convertie liquéfiée à qui l’on a offert un petit bout d’éternité.

http://stephane-tourreau.com

© k8most

[social_warfare]
Gaëlle Tagliabue

Gaëlle Tagliabue

Journaliste
SURNOM : Gaz, Gazou et toutes ses déclinaisons les plus suspectes. PERSONNAGE DE FICTION : Mercredi de la Famille Addams, j’adore son côté dark et cinglant sous ses airs d’enfant sage. OBJET FETICHE : La chanson qui colle à l’instant, elle me suit partout. ADAGE : "Mon principal défaut c’est de les avoir tous…" C’est de mon père, j’adore cette phrase. JE GARDE : Mes amours, mes amis. JE JETTE : Mes emmerdes, quoique... La peur et le doute… mes poubelles sont pleines ! DANS 20 ANS ? En escale entre 2 voyages, en train de raturer un carnet noirci de belles histoires.

COIFFURE EN DOUCE ALCHIMIE

POUR LE MEILLEUR ET POUR LA PIERRE

QUAND GYPSOPHILE, ROSES EN TISSUS OU PERLES NACRÉES SE CRÊPENT LE CHIGNON, FANNY GARCIA, ELLE, FAIT BRILLER LES CHEVEUX DES MARIÉES À SA FAÇON. HALTE À L’ACCESSOIRE RENGAINE, LA CRÉATRICE LYONNAISE ÉPINGLE SES BARRETTES EN PIERRE DANS NOS CRINIÈRES, ET ÇA ROULE !

Yann Chave, vigneron

L’amour en Hermitage
A Mercurol, le domaine Chave et fils, c’est avant tout l’histoire de Nicole et Bernard, qui donnent en 1969 le coup d’envoi d’un vignoble discret. En 1996, leur fils Yann en fait son terrain de jeu préféré, galets, argile et petits pieds, à vos marques, prêts ? Cep party !

mariée en Valérie Pache

les robes qui donnent des ailes

AVANT, C’ÉTAIENT DES PARACHUTES. APRÈS, CE SONT DES ROBES, À LA FOIS DÉLICATES ET FORTES EN CARACTÈRE, CONÇUES POUR LE MOUVEMENT, LA LIBERTÉ, LES GRANDS ESPACES. ENTRE LES DEUX, IL Y A EU LE GRAIN DE FOLIE DE VALÉRIE PACHE !

COIFFURE EN DOUCE ALCHIMIE

POUR LE MEILLEUR ET POUR LA PIERRE

QUAND GYPSOPHILE, ROSES EN TISSUS OU PERLES NACRÉES SE CRÊPENT LE CHIGNON, FANNY GARCIA, ELLE, FAIT BRILLER LES CHEVEUX DES MARIÉES À SA FAÇON. HALTE À L’ACCESSOIRE RENGAINE, LA CRÉATRICE LYONNAISE ÉPINGLE SES BARRETTES EN PIERRE DANS NOS CRINIÈRES, ET ÇA ROULE !

Yann Chave, vigneron

L’amour en Hermitage
A Mercurol, le domaine Chave et fils, c’est avant tout l’histoire de Nicole et Bernard, qui donnent en 1969 le coup d’envoi d’un vignoble discret. En 1996, leur fils Yann en fait son terrain de jeu préféré, galets, argile et petits pieds, à vos marques, prêts ? Cep party !

mariée en Valérie Pache

les robes qui donnent des ailes

AVANT, C’ÉTAIENT DES PARACHUTES. APRÈS, CE SONT DES ROBES, À LA FOIS DÉLICATES ET FORTES EN CARACTÈRE, CONÇUES POUR LE MOUVEMENT, LA LIBERTÉ, LES GRANDS ESPACES. ENTRE LES DEUX, IL Y A EU LE GRAIN DE FOLIE DE VALÉRIE PACHE !

Suivez nous !

et ça, t’as vu ?

Vignerons – Stéphane Ogier

Côte à cote

Avec ses vins fins et ses millésimes sublimes, cette côte-là, rôtie à cœur, a su gagner les verres, séduire les palais et jouit aujourd’hui d’une sacrée cote ! Mais c’est à Ampuis qu’elle s’épanouit, entre les mains et les rangs de Stéphane… Ogier, Ogier, braves gens !

COIFFURE EN DOUCE ALCHIMIE

POUR LE MEILLEUR ET POUR LA PIERRE

QUAND GYPSOPHILE, ROSES EN TISSUS OU PERLES NACRÉES SE CRÊPENT LE CHIGNON, FANNY GARCIA, ELLE, FAIT BRILLER LES CHEVEUX DES MARIÉES À SA FAÇON. HALTE À L’ACCESSOIRE RENGAINE, LA CRÉATRICE LYONNAISE ÉPINGLE SES BARRETTES EN PIERRE DANS NOS CRINIÈRES, ET ÇA ROULE !

Yann Chave, vigneron

L’amour en Hermitage
A Mercurol, le domaine Chave et fils, c’est avant tout l’histoire de Nicole et Bernard, qui donnent en 1969 le coup d’envoi d’un vignoble discret. En 1996, leur fils Yann en fait son terrain de jeu préféré, galets, argile et petits pieds, à vos marques, prêts ? Cep party !

mariée en Valérie Pache

les robes qui donnent des ailes

AVANT, C’ÉTAIENT DES PARACHUTES. APRÈS, CE SONT DES ROBES, À LA FOIS DÉLICATES ET FORTES EN CARACTÈRE, CONÇUES POUR LE MOUVEMENT, LA LIBERTÉ, LES GRANDS ESPACES. ENTRE LES DEUX, IL Y A EU LE GRAIN DE FOLIE DE VALÉRIE PACHE !

Le Son du Vendredi : Lovely Day – Bill Withers

Il suffit de la 1ère mesure, même pas, des cinq 1ères notes de basse chaloupées, et je sens la chaleur dans mon ventre. Mes cervicales se dénoue, mon périnée se démobilise et ma ride du lion s’atténue… Le monde peut bien...

à la mode de chez nous

BOUTON D OR

LAURIE ANN NGUYEN, STYLISTE LYONNAISE POUR ENFANT, N’EST PAS TRÈS À L’AISE AVEC L’EXERCICE DE L’INTERVIEW ET NE S’EN CACHE PAS DU TOUT. UNE BARBOTEUSE ANTI STRESS ENTRE SES MAINS, ELLE ROULE EN BOULE L’HISTOIRE DE SON 16 RUE SAINT GEORGES DANS SA GORGE… ET QUE D’ÉMOTION !

Yves Cuilleron, vigneron

Lire entre les vignes

Les sages n’ont pas toujours une barbe blanche et la voix qui chevrote. En revanche, ils sont souvent plongés dans les livres. C’est le cas d’Yves Cuilleron, vigneron bien en chai du côté de Chavannay, entre raisins et bouquins, terroir et grimoires.

un sac désiré à mon image

APPELEZ-MOI DESIREE... DU PEPS, DU ROCK, UN PEU D’IMPERTINENCE ET NOÉMIE CREYX MET L’ACCESSOIRE À SAC. ALLERGIQUE AUX ESPRITS CARRÉS ET TENDANCES TOUTES FAITES, LA CRÉATRICE LYONNAISE DE RUE DÉSIRÉE DONNE LA SIENNE, FLASHY ET PLEINE DE TRALALA, ET NOUS PASSE LE BAG AU...

Stéphane Montez, vigneron

Bachique Instinct

Le sous-marinier navigue à l’oreille, le parfumeur compose au nez, Stéphane Montez, lui, vinifie à l’instinct. Entre bon sens paysan, hérédité, grain de folie et curiosité, le vigneron de Chavanay, perché sur ses hauteurs, ne manque pas de couleurs.

MEGHAN DWYER, SOMMELIERE

QUAND SYRAH, SYRAH

… WHATEVER WILL BE, WILL BE. QUAND ELLE ÉTAIT ÉTUDIANTE, MEGHAN DWYER ENVI- SAGEAIT SA CARRIÈRE ENTRE DIAPOS ET CADRAGE, LA VOILÀ POURTANT QUI OFFICIE AUJOURD’HUI ENTRE COTEAUX ET CÉPAGES. LE MONDE DU VIN L’A HAPPÉE, LA SYRAH L’A ENVOÛTÉE !

Pin It on Pinterest

Share This