la crème des composants

6 Sep 2019

à fleur de peau

LA CONSOMMATION DE PRODUITS BIOS A PRESQUE DOUBLÉ EN DEUX ANS. LES COSMÉTIQUES NE FONT PAS EXCEPTION, ET IL EST VRAI QUE DÉSORMAIS, VOUS ÊTES NOMBREUSES À REGARDER À LA LOUPE LE CONTENU DE VOTRE CRÈME HYDRATANTE OU DE VOTRE BB CRÈME ET C’EST TANT MIEUX ! POUR CELLES QUI COMPRENNENT…

Ainsi vous avez bien assimilé qu’il fallait fuir le paraben, mais attention aux pièges… La certification biologique ne passe pas forcément par la case «bon pour ma peau». Je vous aide à y voir plus clair ? Let’s go !

100 % BIO POUR MON DERME ?

Sachez que le total d’une formule labellisée bio doit contenir seulement 10% de substances certifiées bio. Et le reste ? C’est bien le problème!
De nombreuses marques jouent le jeu en proposant des produits allant jusqu’à 90% de bio, surtout les allemandes, alors que d’autres au contraire, et c’est la majorité, restent dans les limites imposées pour passer la labellisation bio sans implication supplémentaire. C’est le cas par exemple des gammes proposées par les grandes surfaces.

BIO OU NATUREL ?

En réalité c’est une question de traçabilité. Un produit naturel n’est ni suivi, ni contrôlé. Un produit certifié bio vous garantit le respect d’un cahier des charges strict sur la production, la fabrication et le contrôle de ces 2 étapes. Le problème est que, la plupart du temps, les enseignes de grande distribution qui créent leur propre label bio se contrôlent et se certifient elles-mêmes !

ALORS QUE CONTIENNENT VRAIMENT CES COSMÉTIQUES BIO ?

Des produits actifs naturels certifiés bio comme des plantes, des huiles essentielles, de l’aloe vera ou de l’argile, mais aussi de l’alcool qui irrite et dessèche en déséquilibrant la flore dermique. Les fabricants rajoutent du Sodium Lauryl Sulfate (SLS), ou des conservateurs comme le Benzoïc acid, le sodium benzoate, le benzyc alcohol, le Sorbic acid. Ces produits sont malheureusement nécessaires en petites quantités comme agents conservateurs. Néanmoins, les produits chimiques ne doivent pas dépasser 5% de la composition totale du produit. Une petite remarque au passage, les producteurs bio disent répondre à la demande des consommatrices en rajoutant du SLS un agent tensio-actif très puissant utilisé pour le lavage industriel des sols et des moteurs pour son fort pouvoir moussant! Effectivement beaucoup d’entre elles n’achèteront pas un shampooing ou un savon liquide s’il ne mousse pas. Si cela ne mousse pas, cela ne lave pas ? On sent le poids des années de marketing et de publicité bien ancré dans les mentalités…

J’ACHÈTE QUOI ALORS ?

Lisez les étiquettes ! Plus la liste est longue, moins le produit sera fiable. Certaines grandes enseignes proposent des produits de qualité, alors que vous pourrez trouver un produit nocif pour votre peau en magasin bio ! Alors quoi ? Do it yourself ! Fabriquer ses produits, ce n’est pas si compliqué. Certains sites proposent des crèmes ou bases neutres auxquelles vous pourrez rajouter, selon des recettes proposées, vos propres ingrédients adaptés à vos besoins. Huiles essentielles, hydrolats, huiles végétales de qualité, la meilleure façon de connaître les ingrédients de vos produits de beauté, c’est encore de les fabriquer !

Delphine Guilloux

Delphine Guilloux

Naturopathe et Iridologue
SURNOM: la Druide. PERSONNAGE DE FICTION: ma sorcière bien aimée. OBJET FETICHE: un cœur-galet ramassé par mon fils, toujours au fond de mon sac. ADAGE: J’ai décidé d’être heureux (se), c’est bon pour la santé (Voltaire). JE GARDE: ma bouche. JE JETTE: mes pieds. DANS 20 ANS? la même, au moins dans la tête !

Dessert nomade

Gâteau aux fruits rouges

Reblochon en mouillette

Gaspacho de petits pois

Suivez nous !

et ça, t’as vu ?

Pin It on Pinterest

Share This