LE SON DU VENDREDI : BETTER THINGS – Sharon Jones & the Dap-Kings

10 Déc 2021

Du mal à démarrer ce matin ? Laissez Sharon Jones & the Dap-Kings vous prendre par la main.

Une basse qui trotte en mode série américaine des années 70, qui glisse et syncope pour laisser entrer la guitare, une batterie veloutée et des mains qui marquent le tempo, le temps que Sharon Jones se prépare. Un éclat de rire, quelques mots avec les musiciens et la voilà : « I’m a better woman than I have been... » En 2010, quand sort cette chanson, elle a 54 ans et ne connaît le succès que depuis peu. La force et la chaleur de sa voix, ses montées en puissance à la Tina Turner, c’est en surveillant des détenus ou en convoyant de l’argent qu’elle les a forgées. Et elle leur a trouvé l’écrin parfait en 2002, avec les Dap Kings, formation funk/soul taillée pour la scène et attachée à retrouver un son des années 60-70, sans électronique. Ce sont d’ailleurs eux qui, dénichés par le producteur Mark Ronson, donneront aussi la texture rétro – et l’incroyable efficacité – de l’album multi-récompensé Back to Black d’Amy Winehouse (2006).

Better things est une chanson résiliente qui, toute en souplesse, mais avec force, invite à ne pas s’encombrer d’un passé plombant (I got better things to do than remember you), à garder la tête haute et les idées claires (my head is high and my spirit strong). Une bouffée d’énergie et de pensée positive pour commencer la journée !

Better things – I learned the Hard Way (2010 – Daptone Records)

Mélanie Marullaz

Mélanie Marullaz

Journaliste SURNOM: Poulette. PERSONNAGE DE FICTION: Elastigirl. OBJET FETICHE: mon oreiller. ADAGE: à chaque Barba-problème, il y a une Barba-solution. (philosophie Barbapapienne) JE GARDE: mes épaules. JE JETTE: mes grosses cuisses de skieuse. DANS 20 ANS? la tête de mon père sur le corps de ma mère. presse@activmag.fr

Le son du vendredi : eclipse – xixa

Du bon son, Antoine de Caunes s'en est mis plein les oreilles depuis des années. Alors, quand au détour d'une interview (oui, oui, on se fait mousser...), il vous fait une prescription musicale,...

Pas dans le mille Emile !

« Comme une lettre qu’elle aurait chantée, Loube dévoile Emile, son premier album… » Ah l’amour !!! Celui qui nous titille et nous chahute, celui qui nous bouscule et nous...

Le Son du Vendredi : Lovely Day – Bill Withers

Il suffit de la 1ère mesure, même pas, des cinq 1ères notes de basse chaloupées, et je sens la chaleur dans mon ventre. Mes cervicales se dénoue, mon périnée...
Suivez nous !

et ça, t’as vu ?

Pin It on Pinterest

Share This