mâles non autorisés !

la baraque à filles

Tout est parti d’une soirée à noyer nos neurones au Côtes du Rhône. Trois amies, le cœur monté en solitaire, le passé décomposé, le présent bien disposé, et pour l’heure, l’avenir proche, en nausées, bien trop imbibé.

Bâtisseuses dans l’âme, nous partons divaguer sur le terrain un peu vague de nos projets sentimentaux.

Lassées de débusquer les déserteurs, les reformés du service annulaire, les pseudos P4 de l’amour, passés experts dans l’éclipse immunitaire et autres serial lovers intérimaires, chattes échaudées craignant l’eau froide, nous voilà échafaudant les plans de notre futur château en cocagne.

Pas châtelaines pour un sou, nous optons, dans nos délires arrosés au rosé, pour une simple maison de ville ou un petit immeuble. Rien d’ostentatoire. Juste un toit interdit aux mâles et bien pensants.

Chacune y aurait ses quartiers privés. Son appartement ou étage dédié. Pour le rez-de-chaussée, nous statuons sur de la copropriété. Le hall déboucherait sur un bar, le phare de la maisonnée, ramenant les vedettes au pas chaloupé d’un simple tour de tir bouchon. Café-sourire du matin siroté ensemble, en apportant les dernières retouches au ravalement de façade, sur la bouche en remettre une couche, et filer dans un cliquetis de talons fouler la journée du bon pied. Se retrouver pour l’apéro, débriefing post-boulot… le temps que les enfants accomplissent leur devoir conjugal, grammatical ou médical (sous forme de travaux pratiques) dans le salon à côté. Toujours sur ce niveau, une buanderie commune pour laver nos contrariétés à grandes eaux et une salle de sport capitonnée, bien qu’anti-capitons, pour lever nos verres à nouveau. Un Ré de chaussée qui donne le La à toute la portée.

Prendre le T, lancer le D, le solitaire infuse au solidaire.

Maison de poupées de cire ? Palais des utopies ? Miroir aux alouettes pour futures vieilles filles ? Oh que non, pas plus qu’un manoir aux oubliettes. Pas de méprise, seul l’immeuble resterait vierge d’intrusion masculine. Nous n’avons pas renoncé aux hommes et encore moins à la passion.

La baraque à filles, c’est peut-être même LA solution pour faire durer la flamme. Pour ne pas se la faire souffler. Redonner des ailes au désir, qu’un quotidien peut vite déplumer, qu’il ne s’envole pas à tire d’elles…

Elle est le garde-fou contre la routine. Plus besoin de rustine pour colmater l’usure. Elle nous pousse à être créative, à imaginer une autre vie de couple qui ne manquera pas de souffle. Remettre l’aventure en devanture. Ouvrir la boîte à fantasmes, miser sur plus d’ébats déconventionnels pour ne pas finir alités si bien vaillants !

Et qui sait… un jour quitter la baraque à filles pour le plus baraqué des amours.

[social_warfare]
Lara Ketterer

Lara Ketterer

Lara Ketterer meneuse de revue SURNOM: enfant, c’était Tatouille, en rapport avec mon prénom... PERSONNAGE DE FICTION: depuis toujours : la femme piège, d’Enki Bilal, une reporter mystérieuse et un peu paumée en 2025... OBJET FETICHE: mon téléphone portable, un vrai doudou que je traîne partout ! ADAGE: vivre sans folie, ce n’est pas raisonnable du tout ! JE GARDE: mes yeux et mon esprit rock, toujours provoc ! JE JETTE: mes coups de blues, ça abime les yeux ! DANS 20 ANS ? Adulte ? presse@activmag.fr

COIFFURE EN DOUCE ALCHIMIE

POUR LE MEILLEUR ET POUR LA PIERRE

QUAND GYPSOPHILE, ROSES EN TISSUS OU PERLES NACRÉES SE CRÊPENT LE CHIGNON, FANNY GARCIA, ELLE, FAIT BRILLER LES CHEVEUX DES MARIÉES À SA FAÇON. HALTE À L’ACCESSOIRE RENGAINE, LA CRÉATRICE LYONNAISE ÉPINGLE SES BARRETTES EN PIERRE DANS NOS CRINIÈRES, ET ÇA ROULE !

Yann Chave, vigneron

L’amour en Hermitage
A Mercurol, le domaine Chave et fils, c’est avant tout l’histoire de Nicole et Bernard, qui donnent en 1969 le coup d’envoi d’un vignoble discret. En 1996, leur fils Yann en fait son terrain de jeu préféré, galets, argile et petits pieds, à vos marques, prêts ? Cep party !

mariée en Valérie Pache

les robes qui donnent des ailes

AVANT, C’ÉTAIENT DES PARACHUTES. APRÈS, CE SONT DES ROBES, À LA FOIS DÉLICATES ET FORTES EN CARACTÈRE, CONÇUES POUR LE MOUVEMENT, LA LIBERTÉ, LES GRANDS ESPACES. ENTRE LES DEUX, IL Y A EU LE GRAIN DE FOLIE DE VALÉRIE PACHE !

COIFFURE EN DOUCE ALCHIMIE

POUR LE MEILLEUR ET POUR LA PIERRE

QUAND GYPSOPHILE, ROSES EN TISSUS OU PERLES NACRÉES SE CRÊPENT LE CHIGNON, FANNY GARCIA, ELLE, FAIT BRILLER LES CHEVEUX DES MARIÉES À SA FAÇON. HALTE À L’ACCESSOIRE RENGAINE, LA CRÉATRICE LYONNAISE ÉPINGLE SES BARRETTES EN PIERRE DANS NOS CRINIÈRES, ET ÇA ROULE !

Yann Chave, vigneron

L’amour en Hermitage
A Mercurol, le domaine Chave et fils, c’est avant tout l’histoire de Nicole et Bernard, qui donnent en 1969 le coup d’envoi d’un vignoble discret. En 1996, leur fils Yann en fait son terrain de jeu préféré, galets, argile et petits pieds, à vos marques, prêts ? Cep party !

mariée en Valérie Pache

les robes qui donnent des ailes

AVANT, C’ÉTAIENT DES PARACHUTES. APRÈS, CE SONT DES ROBES, À LA FOIS DÉLICATES ET FORTES EN CARACTÈRE, CONÇUES POUR LE MOUVEMENT, LA LIBERTÉ, LES GRANDS ESPACES. ENTRE LES DEUX, IL Y A EU LE GRAIN DE FOLIE DE VALÉRIE PACHE !

Suivez nous !

et ça, t’as vu ?

Vignerons – Stéphane Ogier

Côte à cote

Avec ses vins fins et ses millésimes sublimes, cette côte-là, rôtie à cœur, a su gagner les verres, séduire les palais et jouit aujourd’hui d’une sacrée cote ! Mais c’est à Ampuis qu’elle s’épanouit, entre les mains et les rangs de Stéphane… Ogier, Ogier, braves gens !

COIFFURE EN DOUCE ALCHIMIE

POUR LE MEILLEUR ET POUR LA PIERRE

QUAND GYPSOPHILE, ROSES EN TISSUS OU PERLES NACRÉES SE CRÊPENT LE CHIGNON, FANNY GARCIA, ELLE, FAIT BRILLER LES CHEVEUX DES MARIÉES À SA FAÇON. HALTE À L’ACCESSOIRE RENGAINE, LA CRÉATRICE LYONNAISE ÉPINGLE SES BARRETTES EN PIERRE DANS NOS CRINIÈRES, ET ÇA ROULE !

Yann Chave, vigneron

L’amour en Hermitage
A Mercurol, le domaine Chave et fils, c’est avant tout l’histoire de Nicole et Bernard, qui donnent en 1969 le coup d’envoi d’un vignoble discret. En 1996, leur fils Yann en fait son terrain de jeu préféré, galets, argile et petits pieds, à vos marques, prêts ? Cep party !

mariée en Valérie Pache

les robes qui donnent des ailes

AVANT, C’ÉTAIENT DES PARACHUTES. APRÈS, CE SONT DES ROBES, À LA FOIS DÉLICATES ET FORTES EN CARACTÈRE, CONÇUES POUR LE MOUVEMENT, LA LIBERTÉ, LES GRANDS ESPACES. ENTRE LES DEUX, IL Y A EU LE GRAIN DE FOLIE DE VALÉRIE PACHE !

Le Son du Vendredi : Lovely Day – Bill Withers

Il suffit de la 1ère mesure, même pas, des cinq 1ères notes de basse chaloupées, et je sens la chaleur dans mon ventre. Mes cervicales se dénoue, mon périnée se démobilise et ma ride du lion s’atténue… Le monde peut bien...

à la mode de chez nous

BOUTON D OR

LAURIE ANN NGUYEN, STYLISTE LYONNAISE POUR ENFANT, N’EST PAS TRÈS À L’AISE AVEC L’EXERCICE DE L’INTERVIEW ET NE S’EN CACHE PAS DU TOUT. UNE BARBOTEUSE ANTI STRESS ENTRE SES MAINS, ELLE ROULE EN BOULE L’HISTOIRE DE SON 16 RUE SAINT GEORGES DANS SA GORGE… ET QUE D’ÉMOTION !

Yves Cuilleron, vigneron

Lire entre les vignes

Les sages n’ont pas toujours une barbe blanche et la voix qui chevrote. En revanche, ils sont souvent plongés dans les livres. C’est le cas d’Yves Cuilleron, vigneron bien en chai du côté de Chavannay, entre raisins et bouquins, terroir et grimoires.

un sac désiré à mon image

APPELEZ-MOI DESIREE... DU PEPS, DU ROCK, UN PEU D’IMPERTINENCE ET NOÉMIE CREYX MET L’ACCESSOIRE À SAC. ALLERGIQUE AUX ESPRITS CARRÉS ET TENDANCES TOUTES FAITES, LA CRÉATRICE LYONNAISE DE RUE DÉSIRÉE DONNE LA SIENNE, FLASHY ET PLEINE DE TRALALA, ET NOUS PASSE LE BAG AU...

Stéphane Montez, vigneron

Bachique Instinct

Le sous-marinier navigue à l’oreille, le parfumeur compose au nez, Stéphane Montez, lui, vinifie à l’instinct. Entre bon sens paysan, hérédité, grain de folie et curiosité, le vigneron de Chavanay, perché sur ses hauteurs, ne manque pas de couleurs.

MEGHAN DWYER, SOMMELIERE

QUAND SYRAH, SYRAH

… WHATEVER WILL BE, WILL BE. QUAND ELLE ÉTAIT ÉTUDIANTE, MEGHAN DWYER ENVI- SAGEAIT SA CARRIÈRE ENTRE DIAPOS ET CADRAGE, LA VOILÀ POURTANT QUI OFFICIE AUJOURD’HUI ENTRE COTEAUX ET CÉPAGES. LE MONDE DU VIN L’A HAPPÉE, LA SYRAH L’A ENVOÛTÉE !

Pin It on Pinterest

Share This