Même pas mâle

27 Sep 2021

Au pied de la lettre

J’ai rendez-vous avec Julie, ma partner in crime des soirées folles ! Depuis ma rupture, j’avoue qu’elle me fait un bien fou avec ses histoires à dormir debout. Titulaire d’une maîtrise en sites de rencontres, experte en contacts très rapprochés un peu trop d’ailleurs… Résultat, elle est en retard, elle a PCR d’urgence ! 

Elle tente le diable aussi. Ce n’est pas l’époque d’aller tester l’homme comme ça, à tout va. Mais elle ne s’affole pas, bien au contraire, son message est surexcité «Aaah… c’est trop bien, j’ai PCR !!!» Complètement tarée ! Comme si se prendre un coup de goupillon dans le nez était jouissif. Chacun son truc, hein ? Pendant qu’elle s’exécute, j’ai commandé un chardonnay et j’attends, dépressive, accoudée au comptoir, quand elle arrive, les cheveux en pétard et l’œil brillant, visiblement, c’était sportif ! 

-Alors ce PCR ? Bien passé, Ju ?

-Ben écoute, c’était moyen, un peu court, maladroit. Peut mieux faire. 

-Comment ça, un peu court ? Tu ne trouves pas ça chiant, toi ? C’est bien assez long !

-Mais qu’est-ce que tu racontes ! C’est bien la première fois que j’entends tirer des conclusions hâtives. Tu es bien radicale ! Le type qui m’a accueilli était plutôt pas mal, deux blablas d’usage et hop, pas le temps de dire ouf qu’il avait déjà enfilé son truc. Il l’a frotté et secoué dans tous les sens, un peu sauvage quand même ! Et il se retire sans prévenir, d’un coup sec ? Non, un peu plus d’entrée en matière et de l’application n’auraient pas été du luxe. 

-Tu veux qu’il te déroule le tapis rouge et qu’il te paye un verre ? C’est un PCR, Julie, pas la foire d’empoigne chez Rocco !

-Ah ben, c’est sûr !!! C’est bien dommage d’ailleurs, ça aurait pu être marrant. Mais même sans ça, je lui donne quand même un bout de mon intimité, un petit effort serait le bienvenu ! Et le passage où il m’a basculée en arrière en me tenant la tête fermement pour que je ne bouge pas, pas top la position Indiana Jones ! C’est à améliorer, et je n’ai rien senti en plus !

-Non mais, t’es pas bien toi ! Ça fait mal, alors tant mieux si tu n’as rien senti ! Mais comment tu voudrais qu’il te mette ? A plat ventre, à 4 pattes ? Incliné comme ça, ça me paraît adapté quand même ! Tu as de ces idées franchement !

-Je t’ai connue plus olé-olé que ça ! Tu deviens ringarde, Mag ! Ce n’est pas parce que c’est un one shot et ultra quick, que ça doit être bâclé. Et quand c’est bien fait, ça ne fait pas mal du tout. Tu es sûre que ça va, toi ? Tu m’inquiètes.

-Mais oui, ça va ! Mais c’est toi, là ! C’est un laborantin, il n’est pas là pour faire dans la dentelle ! Tu as craqué ou quoi ? Ce n’est pas son job. Il t’accueille, te fait t’installer, il te maintient la tête pour éviter de t’enfoncer sa tige jusqu’au cerveau, il fait son affaire, te file un mouchoir, tu t’essuies et hop, tu pars ! 

-Super glamour, oui !!  Et puis comment tu sais qu’il est laborantin, d’abord ? Je ne connais même pas son métier, moi.

-Oh… tu me fatigues avec tes histoires, Clara Morgane : le PCR, tu le fais bien dans un labo, non ? Pas à la boucherie ! 

-Mais je n’étais pas dans un labo !!! J’ai testé un Plan Cul Rapide !!!! Tu prends vraiment tout au pied de la lettre, toi !!! 

-Oh la la, un chardonnay, s’il vous plaît… 

Magali Buy

Magali Buy

SURNOM : Mag... (d'ailleurs activ'mag c'est pour moi, non ?) PERSONNAGE DE FICTION : Xéna la guerrière OBJET FETICHE : mon piano, il m’écoute, me répond et me comprend mieux que personne. ADAGE : « si tout le monde sait où tu vas, tu n’arriveras jamais à ta destination. Laisse-les croire que tu dors.» JE GARDE : mon mauvais caractère, ma langue bien pendue, mon cœur ouvert et mes yeux verts JE JETTE : mon insécurité, ma cellulite et ma paranoïa... DANS 20 ANS : la même en pire, si c'est possible !

DIDIER DESCHAMPS

We are Deschamp(ion)s

Philippe starck

Starck-system

JOYEUX BORDEL !

Bah dis donc, tu viens plus aux soirées, là ?! T'as tout loupé... Papillote et mamie hot au taquet, bolducs et moldus emballés, y a que Jean-Luc qui s'en est allé : les cheminées à ramoner étaient...
Suivez nous !

et ça, t’as vu ?

DIDIER DESCHAMPS

We are Deschamp(ion)s

Philippe starck

Starck-system

Antoine de caunes

I-Caunes du petit écran

festival de films montagne

Les femmes et la montagne à l’honneur

Dessert ou goûter ?

Confiture de poires aux amandes

DES pâtes, oui mais…

Bolognaise crémeuse de potiron

URBANISME : LYON VILLEURBANNE

La nouvelle petite utopie de Villeurbanne

URBANISME en chablais

Des nouvelles du Chablais

Pin It on Pinterest

Share This