monsieur & madame frédéric charpentier et victoire barrucand

mâle heureux

Chez Activmag, les femmes commandent : «Fred tu es convoqué au stade en tenue de sport vintage. On va illustrer Madame
et Monsieur de façon explicite !» Bienveillantes ? En short par 4°C c’est pas forcément humiliant, surtout avec mes pom-pom-fans trop choutes ! Madame au sifflet dans le rôle de Cruella est crédible, car un homme à l’assaut des 7 travaux ménagers se doit d’être coaché !

Fred
Le «mâle et diction»… ou l’aventure exaltante d’un andhropologue au Pays des Femmes et de leur fascinant mode de pensée !

Ado, quel poster figurait au-dessus de ton lit ?
Lew Alcindor basketteur mythique américain.

Et aujourd’hui ?
Une bibliothèque bien garnie en livres et BD.

Le premier vinyl que tu as acheté ?
« Harvest » de Neil Young.

Le dernier morceau téléchargé ?
Tory Kelly dans sa reprise d’Hallelujah.

FAN DE…

Quelle est ton actrice préférée, qui te touche ?
Karine Viard une touche-à-tout catalyseur d’émotions et Camille Cottin pour son humour inné et son visage incroyablement expressif. (PS : Fanny Ardant et Dora Tillier sont sublimes dans La Belle Epoque !).

L’artiste dont tu adorerais avoir une création chez toi ?
Un tableau peint par Valentine ma fille.

Ta chanteuse préférée, que tu doubles sous la douche ?
Zaz, une voix et des textes sortis des tripes.

Ta styliste ou couturière préférée ?
Les femmes stylistes du Slip Français.

L’humoriste qui te fait mourir de rire ?
Blanche Gardin et ses textes imprévisiblement géniaux !

Quelle est l’auteure que tu dévores ?
Anna Gavalda pour son humanité.

La championne que tu admires ?
Marie-José Perec pour ses magnifiques victoires et sa foulée sublime.

Ta femme de média préférée ?
Fabienne Sintes sur France Inter, pour se réconcilier avec le journalisme.

La femme politique qui te fascine ?
Angela Merkel pour son art politique et sa longévité au pouvoir.

La femme de l’histoire que tu admires ?
Marie Curie pour ses découvertes sur la radioactivité et pour sa force de caractère dans un monde masculin.

Ton héroïne ?
La femme «formi, formidable» de la chanson d’Aznavour.

blank

Vic
Bras droit et parfois gauche, kleenex, éponge, psy, clown, boîte à idées… secrétaire de rédaction, quoi…

Ado, quel poster figurait au-dessus de ton lit ?
Patrick Juvet, dégrafé du magazine Podium.

Et aujourd’hui ?
Ben j’ai trouvé mon Patrick Juvet à moi, avec moins de cheveux, brun et hétéro…

Le premier vinyl que tu as acheté ?
Après Big Bisous de Carlos ? France Gall, Dancing Disco.

Le dernier morceau téléchargé ?
Du rap US.

FAN DE…

Quelle est ton actrice préférée, celle qui te touche ?
Catherine Deneuve au caractère bien trempé et femme-femme. Elle dit ce qu’elle pense et se fiche du consensuel. Je la trouve touchante et juste dans tous ses rôles. Sinon Meryl Streep, ou Marylin pour le glam. I wanna be kissed by you, juste you… j’connais par cœur et je l’avais chantée en 5e… la tronche des bonnes sœurs… !

L’artiste dont tu adorerais avoir une création chez toi ?
J’ai beaucoup d’œuvres de ma fille, à ses débuts. Une production riche, mais assez confuse néanmoins. Autrement, je ne vois pas. Ça coûte la peau des fesses -surtout les miennes- et ça me donne autant d’effet qu’un steak tartare.

Ta chanteuse préférée, que tu doubles sous la douche ?
A tue-tête, France Gall… Plutôt Si maman si que Résiste, trop entendu. Mais sous la douche, je ressemble plus à Nina Hagen !

Ta styliste préférée ?
Ça fait 40 que je m’habille pareil. D’ailleurs, j’aurais dû garder mes fringues, dont une Moncler métal bleu, qui ne valait rien à l’époque ! Je vis en jean toute l’année. Je mise tout sur les accessoires. A vous d’imaginer la vie qui va avec !

La femme humoriste qui te fait mourir de rire ?
Chantal Ladsou, sa gouaille. Elle sait croquer divinement la relation du couple usé, désabusé, mais toujours aimant finalement.

Quelle est l’auteure que tu dévores ?
Dévorer, un grand mot, 4 pages et je m’endors. Tatiana de Rosnay, pour ses histoires de famille, des sagas où je retrouve des maisons de vacances, des souvenirs, des émotions.

La championne que tu admires ?
Fan de tennis, alors Amélie Mauresmo. Je la trouve animale et sexy et je l’admire d’avoir affirmé son homosexualité. Le milieu sportif n’était pas très open à l’époque…

Ta femme de média préférée ?
Christine Bravo. Ou Alessandra Sublet, une nana pétillante, qui assume sans complexe ses bourdes et sait rire d’elle-même. Oui, je sais, ça vole pas haut…

La femme politique qui te fascine ?
Roselyne Bachelot, elle m’épate. Une grande gueule cultivée qui ne se laisse pas du tout intimider, et qui rabat son caquet à qui la cherche. Et ses tailleurs, oh la la…

La femme de l’histoire que tu admires ?
Toutes les femmes de… La femme de l’ombre qui emmène l’homme à sa réussite. Et Lady Di. C’est mon côté princesse et calèche…

Ton héroïne ?
Carmen Cru, tout moi dans 30 ans ! Ou Bonemine, la femme du chef dans Asterix. En fait, le chef, c’est elle !

blank

photos : Téo Jaffre et Jérôme Morin/Fou d’images

[social_warfare]
la rédaction

la rédaction

ça m’énerve

c’est pas du gâteau !

motorisés ? assurés !

Chacun sa route Alors qu’ils envahissent les rues et parfois même les trottoirs, le législateur s’est saisi de la question du statut et du régime juridique applicable aux trottinettes électriques,...
Suivez nous !

et ça, t’as vu ?

ça m’énerve

c’est pas du gâteau !

motorisés ? assurés !

Chacun sa route Alors qu’ils envahissent les rues et parfois même les trottoirs, le législateur s’est saisi de la question du statut et du régime juridique applicable aux trottinettes électriques, hoverboards, gyroroues et autres engins de déplacement moderne......

mec plus-ultra : Michel Sarran

Cuisiner Sarran heureux !

mec plus-ultra : Père Guy Gilbert

Envoyer prêtre ! Les mots sont cash, la révolte toujours chevillée au corps, depuis 55 ans, le «prêtre des Loubards» Guy Gilbert, jette blouson noir par-dessus l’épaule et s’en va prêcher la bonne foi, à sa manière ! Sans toque, ni col romain, cheveux en bataille et...

Pas dans le mille Emile !

« Comme une lettre qu’elle aurait chantée, Loube dévoile Emile, son premier album… » Ah l’amour !!! Celui qui nous titille et nous chahute, celui qui nous bouscule et nous bascule, nous renverse et nous fait voir la vie en ultra-violets....

Pin It on Pinterest

Share This