NON MAIS, À L’EAU !

11 Fév 2022

Marco a des idéaux plein le ciboulot et des rêves sous embargo.

Dans son studio de la taille d’un berlingot, il se verrait bien matelot sur un bateau : rafiot, cargo ou paquebot, qu’importe, de Macao à Bornéo, de San Francisco à Bonifacio, il chercherait son eldorado. Mais là, avec son magot, pas de hublot, qu’un pauvre pédalo pour placebo – c’est toujours mieux qu’un radeau !-, cap sur… Saint Jorioz !

Pour viser plus haut, faudra jouer au loto, miser au casino ou faire le gigolo… C’est qu’il serait taillé pour ce boulot, ce costaud bonobo latino : des abdos à gogo, des biscoteaux classés à l’Unesco, macho mais pas manchot et un bitoniau entre le mikado top niveau et le barreau d’un taureau au repos, vous voyez le topo !

Mais voilà, ce nigaud est accro à une bimbo nympho ! Un sacré numéro celle-là… Une morpho à la Bardot, des lolos à vous filer un lumbago, le cœur artichaut sous son boléro fluo, qu’on croirait échappée du Lido. Cette fille chalumeau vous ferait décoller Apollo d’un simple bécot ou dégeler un Eskimo de Barrow et le rendre carbo. (Le climat sur brasero, c’est elle !) Mais y a pas photo : recto verseau, c’est que du faux ! Un attrape-nigauds, au bas mot, semant le chaos dans son hameau, devenu ghetto depuis, un vrai fléau.

Pas de pot, il en est bargeot, complètement marteau de sa Calypso… Tout fiérot, le coco joue les Roméo, gonfle les pectoraux et c’est le cardio en mode pogo, qu’il part tout de go en mission commando…

L’égo mégalo porté haut, il fait le beau, sort les chevaux, un peu trop… Pour la pécho, super Mario fait le barbeau, balance des pseudos records «mondiaux» aux JO de Tokyo, section arts martiaux… s’invente un scénario à la San Antonio dont il serait le héros, avec moult effets spéciaux. Mais n’est pas Colombo sous son manteau qui veut… Le jabot ne fait pas l’intello ! Notre idiot a laissé son cerveau à la caisse des dépôts.

Tel un torero devant son taureau, Lancelot sortirait bien son gros javelot. Il a chaud -merci le déo !- prêt pour l’assaut ?

Mais notre zigoto est encore puceau, et n’avait pas mater le tuto de Rocco avant de tester le proto. C’est ballot ! Pris à défaut, Pinocchio, penaud, part pour l’échafaud.

Et bientôt, tout va à vau-l’eau, c’est waterloo : l’asticot chamallow finit bigorneau. Léo prend l’eau. Caprio un râteau ! K.O., pas de péno ! Le fiasco. Comme gigolo, il sera zéro… Ciao Rio, Portofino, San Diego, Oslo ou Chicago… “Woh, woh… la fille de l’édito, faudra p’t-être arrêter l’eau, le mois pour sauver les alcoolos, c’est terminado. Pour l’apéro, on va y aller mollo : un Aquavit ?!” (hum, ça, c’est de la dynamite, j’hésite… C’est l’histoire d’un Hobbit…)

Lara Ketterer

Lara Ketterer

Lara Ketterer meneuse de revue SURNOM: enfant, c’était Tatouille, en rapport avec mon prénom... PERSONNAGE DE FICTION: depuis toujours : la femme piège, d’Enki Bilal, une reporter mystérieuse et un peu paumée en 2025... OBJET FETICHE: mon téléphone portable, un vrai doudou que je traîne partout ! ADAGE: vivre sans folie, ce n’est pas raisonnable du tout ! JE GARDE: mes yeux et mon esprit rock, toujours provoc ! JE JETTE: mes coups de blues, ça abime les yeux ! DANS 20 ANS ? Adulte ? presse@activmag.fr

Suivez nous !

et ça, t’as vu ?

Quelles clés pour fermer sa société ?

ET 1, ET 2, ET 3… POUR REPARTIR À ZÉRO

PSYCHO : FINIR SUR UN SOURIRE

Un adieu peut-il être joyeux ?

basta cosi !

Basta Cosi, c'est toute la cuisine traditionnelle italienne avec une pointe de modernité, une carte élaborée à partir des meilleurs produits venus directement d'Italie, pâtes fraîches artisanales, charcuterie italienne DOP et IGP, viandes et poissons frais. La pâte à...

DESSERT CRAQUANT

Chic, c’est l’été !

pIS pAUL, bEST OF

STARS AU COMPTOIR

RECETTE D’ÉTÉ

Pour changer des salades…

compléments élémentaires

Si… licium m’était conté

Pin It on Pinterest

Share This