on m’a volé mes skis pendant le déjeuner !

29 Déc 2017

sauve ski peut !

Après avoir bravé les embouteillages, posé vos bagages, descendu quelques pistes enneigées et mangé une bonne raclette dans un restaurant d’altitude lors du déjeuner, vous vous disiez qu’il n’y a rien de mieux que les vacances et vous vous apprêtiez à rechausser les skis… Mais ils ont disparu ! On vous a volé vos skis et vous vous demandez quoi faire et si vous êtes bien couvert.

Avec un matériel de plus en plus sophistiqué et coûteux, on assiste, ces dernières années, à une recrudescence de vols de skis et de snowboards, généralement lors de la pause déjeuner. À Tignes, mille plaintes sont déposées chaque année pour de telles infractions. Est-ce à vous de surveiller vos skis ? Qui doit les rembourser ? Que se passe-t-il en cas de location de skis ? Faut-il prendre une assurance spécifique ?

QUI DOIT SURVEILLER VOS SKIS ?

Contrairement aux hôteliers, les restaurateurs ne sont pas soumis à une obligation de protection des effets personnels de leurs clients. Il y a cependant une exception à cette règle : s’ils proposent une consigne gardée avec en échange un ticket. Dans cette hypothèse, c’est alors au restaurateur de vous indemniser en cas de vol de vos skis.

En dehors de ce cas, il n’appartient pas aux restaurateurs ou à leur personnel de surveiller votre matériel pendant le repas et c’est donc à vous d’ouvrir l’œil sur votre propre matériel et de le mettre à l’abri d’un vol, même si la tâche n’est pas aisée lorsque vous êtes confortablement installés au chaud, à la table d’un restaurant. En cas de vol ou de casse, vous devrez alors remplacer votre matériel à vos frais afin de pouvoir poursuivre votre séjour, avec le plus de sérénité possible.

Si vous avez loué votre matériel et qu’il a disparu, alors il vous appartiendra d’indemniser votre loueur.

COMMENT ASSURER VOTRE MATÉRIEL DE SKI ?

Si vous louez votre matériel, les magasins de montagne vous proposent géné- ralement une « assurance casse et vol » qui vous permet d’être couvert en cas de vol, mais également en cas de dégradation de votre matériel. Il existe également des garanties spécifiques souscrites au moment de l’achat de votre forfait par le biais de «l’assurance ski», auprès de la Fédération Française de Ski – visant à couvrir les risques pris lors d’un séjour en montagne et proposant des niveaux de prise en charge relativement élevés, utiles en cas d’hospitalisation, d’opération, voire d’hélitreuillage – qui sont susceptibles de couvrir votre matériel. Ne négligez pas ces assurances : pour quelques euros par jour, elles vous permettent d’être couvert et de ne pas avoir à racheter votre matériel ou à indemniser le loueur…

Si vous n’optez pas pour ces types d’assurances, certaines cartes ban- caires sont susceptibles de vous couvrir : Visa Premier ou Gold Mastercard qui comprennent une garantie neige, mais vous devez utiliser votre carte pour régler la location des skis, votre forfait ou votre logement avec. Certaines assurances multirisques habitation prévoient une telle garantie également. Pensez à vérifier si vous ne bénéficiez pas déjà de ce type de garantie avant de souscrire une assurance spécifique.

Enfin, voici une petite astuce utilisée par les moniteurs de ski pour éviter les vols de matériel : si vous êtes en famille ou en petits groupes d’amis, n’hésitez pas à dépareiller vos skis lors de la pause déjeuner, le potentiel voleur se trouvera désorienté en constatant qu’il a deux skis différents dans les mains…

© tverdohlib

la rédaction

la rédaction

DESSERT CRAQUANT

Chic, c’est l’été !

RECETTE D’ÉTÉ

Pour changer des salades…

The END – Juin 2022

La fin d’un canard racontée par ses plumes…

Suivez nous !

et ça, t’as vu ?

basta cosi !

Basta Cosi, c'est toute la cuisine traditionnelle italienne avec une pointe de modernité, une carte élaborée à partir des meilleurs produits venus directement d'Italie, pâtes fraîches artisanales, charcuterie italienne DOP et IGP, viandes et poissons frais. La pâte à...

DESSERT CRAQUANT

Chic, c’est l’été !

pIS pAUL, bEST OF

STARS AU COMPTOIR

RECETTE D’ÉTÉ

Pour changer des salades…

compléments élémentaires

Si… licium m’était conté

mode, séraphine et zélie

Sœurs à l’ouvrage

Pin It on Pinterest

Share This