real maf – mélanie marullaz

complètement à la ra-maf !

N°1 peut bien aller en mini-jupe et guêpière à sa soirée. N°2 peut faire 35 fautes à sa dictée. N°3 est restée en pyjama toute la journée et je n’ai absolument aucune idée de ce qu’on va manger pour le dîner, mais ça tombe bien, l’Homme a l’air de s’en occuper… Bill Withers en fond et dans mon verre un joli Morgon, ça y est, je lâche prise, je suis dans mon cocon.

Mèl
Poste à haute responsabilité au sein de la rédaction, je suis gardienne du feu -même si je ne fume pas- et responsable de la playlist du vendredi. Grosse pression… Maf assure !

Ado, quel poster figurait au dessus de ton lit ?
David Hallyday et les jumeaux britanniques de Bros, «When will I, will I be famous ?»… J’ai eu des goûts musicaux sûrs très tôt.

Et aujourd’hui ?
Cette photo de nous 5 biensûr ! En 4 par 3.

Quel est le premier vinyl que tu as acheté ?
Le 45 tours de «You call it love», la BO de l’Etudiante… A 12 ans, je me rêvais, plus tard, en fac à la Sorbonne, avec de grosses lunettes et des cheveux longs… J’y suis quasiment arrivée, les cheveux en moins.

Le dernier morceau téléchargé ?
«Confessions», le dernier album de Philippe Katerine, déjanté, incorrect, expérimental… complètement barré.

FAN DE…

Quelle est ton actrice préférée, celle qui te touche ?
Ma fille, N°3, particulièrement pour son rôle dans «Mais si Maman, je m’suis lavée les dents» .

L’artiste dont tu adorerais avoir une création chez toi ?
Ma fille, N°2, une grande sculptrice en devenir, qui nous fournit déjà en pots à crayon, vide-poches, cendriers…

Ta chanteuse préférée, que tu doubles sous la douche ?
Jeanne MAF… Non, allez, Catherine Ringer, les Rita, «Singing in the shower tonight»…

Ta styliste ou couturière préférée ?
Ma mère. Elle peut coudre, découdre et recoudre n’importe quoi. N°1 kiffe aussi !

La femme humoriste qui te fait mourir de rire ?
Aucune humoriste ne vaut un vrai fou-rire, celui qui chauffe les abdos, entre copines ou avec ma sœur…

Quelle est l’auteure que tu dévores ?
J.K Rowling, suis incollable sur Harry Potter.

La championne que tu admires ?
Florence Griffith Joyner. Non mais, vous vous rappelez ses ongles ???

Ta femme de média préférée ?
Ariane Maf-net ? Non, Lara Ketterer, évidemment… Et je suis sûre que Fred (Charpentier) va répondre la même chose que moi, je voulais lui couper l’herbe sous le pied !

La femme politique qui te fascine ?
Theresa May. Défendre pendant des mois un projet contre lequel, à la base, elle s’opposait et supporter tout ce qu’elle a supporté… elle est sacrément dure au(x) mal(es)…

La femme de l’histoire que tu admires ?
Rosa Parks. Cette couturière noire qui a refusé de céder sa place de bus à un blanc, dans l’Amérique ségrégationniste des années 50, parce que je peux être sérieuse aussi des fois…

Ton héroïne ?
J’aurais rêvé d’être Bébé, dans Dirty Dancing, juste pour que Patrick Swayze ne me laisse pas dans un coin et me fasse danser.

quand les photographes s’incrustent !

photos : Téo Jaffre et Jérôme Morin/Fou d’images

[social_warfare]
Mélanie Marullaz

Mélanie Marullaz

Journaliste SURNOM: Poulette. PERSONNAGE DE FICTION: Elastigirl. OBJET FETICHE: mon oreiller. ADAGE: à chaque Barba-problème, il y a une Barba-solution. (philosophie Barbapapienne) JE GARDE: mes épaules. JE JETTE: mes grosses cuisses de skieuse. DANS 20 ANS? la tête de mon père sur le corps de ma mère. presse@activmag.fr

ça m’énerve

c’est pas du gâteau !

motorisés ? assurés !

Chacun sa route Alors qu’ils envahissent les rues et parfois même les trottoirs, le législateur s’est saisi de la question du statut et du régime juridique applicable aux trottinettes électriques,...
Suivez nous !

et ça, t’as vu ?

ça m’énerve

c’est pas du gâteau !

motorisés ? assurés !

Chacun sa route Alors qu’ils envahissent les rues et parfois même les trottoirs, le législateur s’est saisi de la question du statut et du régime juridique applicable aux trottinettes électriques, hoverboards, gyroroues et autres engins de déplacement moderne......

mec plus-ultra : Michel Sarran

Cuisiner Sarran heureux !

mec plus-ultra : Père Guy Gilbert

Envoyer prêtre ! Les mots sont cash, la révolte toujours chevillée au corps, depuis 55 ans, le «prêtre des Loubards» Guy Gilbert, jette blouson noir par-dessus l’épaule et s’en va prêcher la bonne foi, à sa manière ! Sans toque, ni col romain, cheveux en bataille et...

Pas dans le mille Emile !

« Comme une lettre qu’elle aurait chantée, Loube dévoile Emile, son premier album… » Ah l’amour !!! Celui qui nous titille et nous chahute, celui qui nous bouscule et nous bascule, nous renverse et nous fait voir la vie en ultra-violets....

Pin It on Pinterest

Share This