Un homme à l’amer !

– Mon lapin, tu devrais jeter un œil au black là-bas !

– Lequel ? Le Brésilien avec ses tablettes moulées sous un emballage totalement superflu si tu veux mon avis ?

– Euh oui, lui-même, ma tourterelle…

– Mouais, il est pas mal, mais…

– Il craque pour toi, poussin, c’est évident.

– Je sais, je le connais, mais faut que je t’avoue…

– Et sais-tu, ma puce, qu’il en a dans la cabosse ? Il est exactement comme tu les aimes !

– Ah, et comment je les aime selon toi, MON chéri ?

– Sculpté tout en finesse, bonne pâte, mais du caractère, brillant, et bien sûr très concentré sous couverture… Je chauffe, poulette ?

– Un peu comme toi, en somme ?

– Ah ? Tu trouves ? Tu me fais mousser, là… Allez, je sens bien que tu n’es pas indifférente. Je t’autorise, chaton…

– Mais ça me gêne, là, devant toi…

– OK, je ferme les yeux, ma louve !

– Mais tu sais que ça va être intense, qu’il va fondre dans ma main, se liquéfier dans ma bouche, couler dans ma gorge, s’accrocher à mes hanches…

– Hum… Promis, je vais me ternir à carreau, ma p’tite caille !

– Dis donc, t’as fini avec ton bestiaire à la Prévert? Tu n’serais pas en train de noyer le poisson ? Tout ça pour que je m’enfile le noir et te laisse TON blanc amandes coco ! Ton stratagème ne manquait pas de ganache je dois reconnaître…

– Euh…

– Et bien justement, tu vas être exaucé, mon canard, car j’ai un autre aveu à te faire : le blanc bec y est déjà passé, comme ses potes au lait d’ailleurs. Je frise la crise de foi ! Dieu que c’est bon !

– Quoi ? T’as tout mangé le chocolat !?

– Allez, accroche-toi à ma bouée, si tu veux pas finir à l’amer. Et puisqu’on en parle, il te reste toujours le beau Brésilien…

 

[social_warfare]
Lara Ketterer

Lara Ketterer

Lara Ketterer meneuse de revue SURNOM: enfant, c’était Tatouille, en rapport avec mon prénom... PERSONNAGE DE FICTION: depuis toujours : la femme piège, d’Enki Bilal, une reporter mystérieuse et un peu paumée en 2025... OBJET FETICHE: mon téléphone portable, un vrai doudou que je traîne partout ! ADAGE: vivre sans folie, ce n’est pas raisonnable du tout ! JE GARDE: mes yeux et mon esprit rock, toujours provoc ! JE JETTE: mes coups de blues, ça abime les yeux ! DANS 20 ANS ? Adulte ? presse@activmag.fr

Carton plein

J’en ai vu défiler depuis le temps, des petits et des grands, des complètement perchés et des bas de plafond, des prétentieux clinquants et des prétendus craquants, des vieux dans leur jus et des...

dans ma valise, il y a…

Alors voyons… Le bikini boule à facettes -que les sirènes aillent se rhabiller : il n’y a pas de place pour deux thon-beuses dans le bassin, mesures sanitaires obligent- : check !La...

dans ma valise, il y a…

Alors voyons… Le bikini boule à facettes -que les sirènes aillent se rhabiller : il n’y a pas de place pour deux thon-beuses dans le bassin, mesures sanitaires obligent- : check !La...
Suivez nous !

Carton plein

J’en ai vu défiler depuis le temps, des petits et des grands, des complètement perchés et des bas de plafond, des prétentieux clinquants et des prétendus craquants, des vieux dans leur jus et des...

dans ma valise, il y a…

Alors voyons… Le bikini boule à facettes -que les sirènes aillent se rhabiller : il n’y a pas de place pour deux thon-beuses dans le bassin, mesures sanitaires obligent- : check !La...

Pot de cols

Elle avait beau se la jouer col et Montets, la Madeleine était plutôt du genre Bonette. Et ce soir-là, au Balme masqué, elle ne savait quelle altitude prendre... Elle redoutait Leschaux qui lui...

Vous aimerez aussi !

ça m’énerve

c’est pas du gâteau !

bon sang de bon sens

mon calcium sans ma tomme

Aux Alpes citoyens

L’hiver en pentes douces

santé: alzheimer en quelques signes

quand la mémoire se fait la malle

coiffure au carré

le carré te fait tourner en rond

Pin It on Pinterest

Share This