Panna cotta vanillée aux kiwis de l’adour

Un kiwi mode Italie

Pour 4 personnes
Préparation : 10 min
Cuisson : 2 min

Ingrédients :
70 cl de crème fraîche liquide
3 feuilles de gélatine
1 gousse de vanille
110 g de sucre
3 kiwis de l’Adour

Préparation :
Eplucher les kiwis de l’Adour et les couper en tranches de 2 à 3mm d’épaisseur. Répartir les tranches de kiwis sur les parois de quatre verres. Mettre les feuilles de gélatine à ramollir dans un bol d’eau froide. Ouvrir et gratter la gousse de vanille avec la pointe d’un couteau pour récupérer les graines. Mettre la gousse et les graines de vanille dans une casserole avec la crème et le sucre. Porter à ébullition puis laisser bouillir 2 mn en remuant au fouet. Hors du feu, ajouter les feuilles de gélatine égouttées. Mélanger, retirer la gousse de vanille et verser la préparation dans les verres. Placer les panna cotta au moins 6h au réfrigérateur pour les faire prendre avant de les déguster avec des biscuits.

 

Photographe Pierre-Louis Viel – Stylisme V. Drouet

 

[social_warfare]
la rédaction

la rédaction

ça m’énerve

c’est pas du gâteau !

motorisés ? assurés !

Chacun sa route Alors qu’ils envahissent les rues et parfois même les trottoirs, le législateur s’est saisi de la question du statut et du régime juridique applicable aux trottinettes électriques,...
Suivez nous !

et ça, t’as vu ?

ça m’énerve

c’est pas du gâteau !

motorisés ? assurés !

Chacun sa route Alors qu’ils envahissent les rues et parfois même les trottoirs, le législateur s’est saisi de la question du statut et du régime juridique applicable aux trottinettes électriques, hoverboards, gyroroues et autres engins de déplacement moderne......

mec plus-ultra : Michel Sarran

Cuisiner Sarran heureux !

mec plus-ultra : Père Guy Gilbert

Envoyer prêtre ! Les mots sont cash, la révolte toujours chevillée au corps, depuis 55 ans, le «prêtre des Loubards» Guy Gilbert, jette blouson noir par-dessus l’épaule et s’en va prêcher la bonne foi, à sa manière ! Sans toque, ni col romain, cheveux en bataille et...

Pas dans le mille Emile !

« Comme une lettre qu’elle aurait chantée, Loube dévoile Emile, son premier album… » Ah l’amour !!! Celui qui nous titille et nous chahute, celui qui nous bouscule et nous bascule, nous renverse et nous fait voir la vie en ultra-violets....

Pin It on Pinterest

Share This