URBANISME : ANNECY

29 Oct 2021

PLACE FRANÇOIS DE MENTHON, L’ILÔT DE FRAÎCHEUR QUI CHAUFFE LES ESPRITS

“Avec le réchauffement climatique et les montées de température dans nos villes, il faut trouver des îlots de fraîcheur”, explique Nora Ségaud-Labidi, maire-adjointe en charge de l’Aménagement durable et de l’habitat. Premier site choisi pour remettre de la verdure à Annecy : la place François de Menthon. La fameuse place de toutes les convoitises…

Marché de Noël, Montagnette, village des animaux au Retour des alpages, parking vélo pour la Fête du lac, vide-greniers, village du développement durable, collectes de sang… l’esplanade qui fait face à Courier a accueilli nombre d’événements depuis sa création, lieu de vie par excellence. “C’est un espace minéral voulu, pensé et construit pour accueillir des rendez-vous festifs”, rappelle Jean-Luc Rigaut. “Je suis complètement d’accord qu’il faille rajouter de la verdure en centre-ville, partout où on peut, mais il faut garder des endroits pour faire des animations. Il n’y a pas de grandes places publiques à Annecy : François de Menthon, c’est la seule. A Seynod, celle de l’hôtel de ville, c’est la seule, et Chorus pour Cran-Gevrier*.

FLOU ARTISTIQUE

En septembre 2021, deux esquisses -que la Ville ne souhaite pas diffuser- ont été présentées aux commerçants, association de riverains et conseil de quartier. “Sept personne présentes plus moi pour décider de l’option paysagère à prendre, ça me semble très léger comme concertation !”, tacle Séverine Grard, colistière de Jean-Luc Rigaut. Et ce n’est pas les élus du groupe Les Annéciens qui la contredisent. “On ne sait pas où on va ! On n’a pas été invités aux réunions, on n’a pas vu d’esquisses, ni de budget…”, s’agace Antoine Grange. Question finances, justement : “Avant de refaire des places qui ont moins de vingt ans, il y a de l’argent à dépenser dans des aménagements d’espaces publics bien plus prioritaires que ça. C’était peut-être une promesse électorale, mais à un moment donné, il faut voir la réalité des besoins”, siffle Jean-Luc Rigaut.

CASSE-TÊTE CHINOIS

Autre point qui fait tiquer Les Annéciens : “Il y a les rails de la ligne de chemin de fer sous la place, on ne pourra mettre que des arbres en pot…”, rappelle Denis Duperthuy. “On a des bureaux d’études internes qui travaillent là-dessus. Il y a une ingénierie à trouver. On n’est pas la seule ville à avoir ces contraintes”, tempère Nora Segaud-Labidi, maire-adjointe en charge de l’Aménagement durable et de l’habitat, tout en glissant que la végétalisation “n’empêche en rien l’activité et la convivialité de la place.” Tandis qu’une nouvelle esquisse est attendue «d’ici la fin d’année», une «expo grand public» et une réunion publique seront organisées à la même période. Objectif : livraison du projet fin 2023.
Quand on pense que si la nouvelle majorité s’en était tenue à sa promesse de campagne de départ -«Végétaliser le pourtour (et non l’intégralité, NDLR) de la place François de Menthon», point 11 du programme Réveillons Annecy-, on aurait pu éviter tous ces débats…

*La Ville envisage de végétaliser ces deux autres places.

Photos : Jean-Marc Favre/Wooloomooloo

Cécile Boujet De Francesco

Cécile Boujet De Francesco

DIDIER DESCHAMPS

We are Deschamp(ion)s

Philippe starck

Starck-system

JOYEUX BORDEL !

Bah dis donc, tu viens plus aux soirées, là ?! T'as tout loupé... Papillote et mamie hot au taquet, bolducs et moldus emballés, y a que Jean-Luc qui s'en est allé : les cheminées à ramoner étaient...
Suivez nous !

et ça, t’as vu ?

DIDIER DESCHAMPS

We are Deschamp(ion)s

Philippe starck

Starck-system

Antoine de caunes

I-Caunes du petit écran

festival de films montagne

Les femmes et la montagne à l’honneur

Dessert ou goûter ?

Confiture de poires aux amandes

DES pâtes, oui mais…

Bolognaise crémeuse de potiron

URBANISME : LYON VILLEURBANNE

La nouvelle petite utopie de Villeurbanne

URBANISME en chablais

Des nouvelles du Chablais

Pin It on Pinterest

Share This