URBANISME : ANNECY

30 Oct 2021

NTN SNR IMPULSE LA MUTATION DE TOUT UN QUARTIER

Dans les cartons depuis 2014, l’urbanisation d’une partie du site NTN-SNR d’Annecy est lancée. D’ici 2027, 600 logements devraient être construits en respectant au mieux les exigences de la Ville et de sa charte « Bien construire à Annecy ».

Alors que NTN-SNR va installer un nouveau centre logistique à Seynod (La Pilleuse), le groupe revoit l’aménagement du site qu’il occupe derrière la gare d’Annecy, pour y installer son nouveau siège social et un centre R&D. Pour ce faire, il a vendu à Cogedim une partie du terrain, celle qui longe l’avenue des Hirondelles. Charge au promoteur de l’urbaniser.

UN NOUVEAU QUARTIER

Une belle occasion pour la Ville de «tester» sa charte «Bien construire à Annecy» grandeur nature même si pour Nora Segaud-Labidi, maire-adjointe en charge de l’Aménagement durable et de l’habitat : “il s’agit d’un projet industriel «négocié» que la Ville accompagne. C’est une mutation d’un site historique qui va complètement modifier le quartier”, quartier qui doit aussi accueillir le nouveau commissariat de police et un centre d’affaires. En septembre 2021, une concertation citoyenne a été ainsi lancée avec notamment une rencontre publique, des ateliers animés par Grand public (agence qui a officié pour Imagine le Grand Annecy) et la restitution du projet «enrichi par la participation citoyenne». Une démarche logique pour Jean-Luc Rigaut : “Encore heureux… Est-ce qu’aujourd’hui, dans une ville quelle qu’elle soit, et quel que soit le maire, on urbanise un quartier entier sans concerter ses habitants ? Ça tombe sous le sens !

600 LOGEMENTS !

Alors que la première phase de travaux devrait s’achever fin 2024, les suivantes s’échelonneraient jusqu’en 2027. Sur ce site, une dizaine d’immeubles est prévue (du R+2 au R+7), soit environ 600 logements, selon Nora Segaud-Labidi, dont 30 % de locatif sociaux et 14 % à prix maîtrisé. “Nous avons eu beaucoup de discussions avec Cogedim et NTN-SNR, et c’est toujours en cours, pour avoir des logements de qualité, avec une approche de leur part qui est aussi intéressante (pas de voiture, pas de stationnement sur le site…). On a obtenu des améliorations. On a « dédensifié »”, ajoute l’élue.
Ce qui nous inquiète, c’est le prix de sortie des appartements”, commente Antoine Grange (Les Annéciens) pour qui ces logements «très qualitatifs» ne pourront pas accueillir beaucoup de jeunes ménages «modestes» avec enfants, et donc ne feront pas revenir les familles en ville.

Cécile Boujet De Francesco

Cécile Boujet De Francesco

DIDIER DESCHAMPS

We are Deschamp(ion)s

Philippe starck

Starck-system

JOYEUX BORDEL !

Bah dis donc, tu viens plus aux soirées, là ?! T'as tout loupé... Papillote et mamie hot au taquet, bolducs et moldus emballés, y a que Jean-Luc qui s'en est allé : les cheminées à ramoner étaient...
Suivez nous !

et ça, t’as vu ?

DIDIER DESCHAMPS

We are Deschamp(ion)s

Philippe starck

Starck-system

Antoine de caunes

I-Caunes du petit écran

festival de films montagne

Les femmes et la montagne à l’honneur

Dessert ou goûter ?

Confiture de poires aux amandes

DES pâtes, oui mais…

Bolognaise crémeuse de potiron

URBANISME : LYON VILLEURBANNE

La nouvelle petite utopie de Villeurbanne

URBANISME en chablais

Des nouvelles du Chablais

Pin It on Pinterest

Share This