visite de maison à Fourvière

visite de maison à Fourvière

Rénovations à la chêne

Il en fallait de l’imagination pour voir tout le potentiel d’une étroite maison de poupée délaissée quand on débarque avec 4 enfants grandeur nature ! De l’imagination ou une super copine architecte…

blank
blank

Attirés par la situation exceptionnelle de cette propriété campée sur la colline de Fourvière, dominant tout Lyon, Marie et Louis ont pris le risque de s’aventurer dans ce projet, alors que le terrain est soumis à de très fortes contraintes. Subsiste une petite maison d’une surface de 50m2 sur deux niveaux, datant de la fin du 19e siècle, très étroite à laquelle sont accolées trois extensions disgracieuses construites dans les années 80… L’ensemble est à l’abandon, peu fonctionnel, trop petit et mal articulé pour cette famille nombreuse. Mais le potentiel et le charme sont là, avec en prime une vue unique sur la Capitale des Gaules. Le couple confie le projet de rénovation à leur amie architecte Aude Dumont. Dans cet environnement naturel chargé d’histoire, cette dernière va s’attacher à combiner le charme de l’ancien avec un esprit contemporain.

blank
blank

Un projet d’envergure

Le chantier s’annonce difficile, les contraintes du site sont tellement importantes que la maison s’est construite autour. Le terrain est en pente et l’accès à la propriété se fait depuis un escalier extérieur qui s’enroule autour d’un vieil if que le couple souhaite garder. Aude Dumont va repenser l’intégralité de l’espace, créer des ouvertures sur l’extérieur et travailler la vue. “L’idée était de recréer un lien entre le jardin, l’habitation et la vue par un jeu de terrasses de plain-pied avec les niveaux de la future maison.” Tournant le dos à Lyon, la maison mère est en partie conservée, l’autre partie est démolie, puis rebâtie pour s’articuler autour de cet environnement extérieur. L’entrée est l’axe de rotation entre la façade existante conservée et la nouvelle volumétrie.

blank

Une fenêtre sur la nature

La nature est au cœur du projet. En prise directe avec l’extérieur, la maison profite de larges ouvertures qui laissent entrer le végétal. Une condition incontournable pour le couple qui souhaite prolonger le jardin à l’intérieur. Ainsi, dans le salon et la salle à manger, les baies vitrées donnent sur les érables alentour et laissent entrer la lumière. “Nous voulions un salon ouvert sur la végétation avec une cheminée. Comme nous aimons particulièrement l’habitat de montagne, nous avons choisi d’habiller le plafond de bois pour apporter une touche naturelle chaleureuse”, explique Marie. Des tasseaux de chêne clair rythment la pièce et apporte un esprit chalet contemporain, complété par un tapis en agneau de Mongolie venant adoucir le béton brut de la cheminée, et le tour est joué !

blank
blank

Une déco inspirée

Côté salle à manger, un claustra en tasseaux de chêne massif structure l’espace et laisse deviner la cuisine. Disposée verticalement, cette séparation ajourée crée un jeu géométrique rectiligne. Le même principe est repris au plafond habillé de tasseaux de bois blond.
La couleur n’est pas oubliée dans ce projet. Le vert sourd des façades de cuisine apporte du caractère à la pièce, en réponse au sol en carreaux de ciment. Alors que dans la chambre parentale, ce sont des teintes douces et des matières chaleureuses auxquelles on fait appel pour créer une harmonie délicate et une ambiance cocooning propice à la détente.
Le noir mat souligne les espaces comme les façades de rangement encadrant la vitrine de la salle à manger réalisée en chêne clair. Telle que Marie l’avait imaginée, semblable à un écrin, ce meuble sur-mesure permet d’exposer la vaisselle ancienne, la verrerie, les pièces d’argenterie et de design. Conseillé par Hyggelig pour tous les papiers peints de la maison, le couple a opté, dans le salon, pour un décor panoramique de pins parasols inspiré d’une peinture illustrant les jardins de la Villa Borghese. Marie confie : “Ce panoramique de paysage italien m’a séduit tout de suite par ses nuances de verts profonds et l’envie de recréer un paysage végétal faisant écho aux arbres du jardin.”

blank
blank

Des espaces bien pensés

Le rez-de-chaussée de la maison distribue les espaces de vie familiaux comprenant à gauche de l’entrée, la salle à manger, la terrasse de plain-pied avec vue sur Lyon et la cuisine et à droite le salon et l’espace parental. Le premier étage de la maison ancienne, situé au-dessus de la cuisine et la salle à manger, distribue une pièce servant à la fois de bureau et de salon télé et la chambre et salle de bain du fils ainé. A l’étage de la nouvelle construction se situe la zone des filles et ses trois chambres. Configurées sur le même modèle, chacune comprend un espace de jeu ouvert sur une terrasse avec vue sur Lyon. On accède à l’espace nuit par un petit escalier où se trouvent le couchage et le bureau. Ces espaces de couchage ont une hauteur inférieure à 1m80 permettant ainsi d’augmenter la surface au sol tout en respectant les contraintes réglementées des surfaces à construire. Les chambres des filles peuvent être reliées directement à l’espace de leur frère par le jeu de terrasses extérieures. Tentant, non ?

blank

Photos : Frenchie Cristogatin

Pin It on Pinterest