Le son du vendredi : eclipse – xixa

Le son du vendredi : eclipse – xixa

Du bon son, Antoine de Caunes s’en est mis plein les oreilles depuis des années. Alors, quand au détour d’une interview (oui, oui, on se fait mousser…), il vous fait une prescription musicale, vous allez forcément écouter !

« Xixa (prononcer Tchi-Tcha, comme sur Canal, le mag cinéma, le sieur de Caunes est décidément très corporate…), c’est un groupe de l’Arizona qu’on a invité dans Popopop (session live dans l’émission du 23 septembre 2021, consacrée au chanteur français Raphaël), et il y a un morceau dans le dernier album qui s’appelle Eclipse, sur lequel j’ai guinché tout l’été, un mélange de rock psychédélique, de cumbia, écoutez ça, c’est très joyeux, si vous restez assise c’est que vous avez un problème lombaire !« 

Parce qu’on aime bien les contrastes, que l’époque à la neige et aux sapins croulants sous les décos n’empêche pas d’avoir envie d’un air de western latino, sous le soleil de Tucson, chaud, chaud, chaud…

Crédit Photo : Page Facebook du groupe

Une expo qu’on kiffe graff…

Une expo qu’on kiffe graff…

Pour changer de décor, c’est en intérieur que le street-artiste savoyard GraffMatt, que nous avions rencontré l’été dernier, expose ses oeuvres. Direction le 1er arrondissement de Lyon, et Fluxus, un restaurant-bar-galerie, lieu atypique nommé ainsi hommage au mouvement d’art contemporain des années 60 – Fluxus, vient de flux, et prône l’abolition de la frontière élitiste entre l’art et la vie mais vous en saurez bien plus – Jusqu’au 8 Janvier, c’est de la bombe, Bébé !

Fluxus – 12, rue des Augustins – 69001 LYON

Plus d’infos : https://www.facebook.com/fluxuslyon/

https://www.instagram.com/p/CXbwZKyIIrn/

LE SON DU VENDREDI : BETTER THINGS – Sharon Jones & the Dap-Kings

LE SON DU VENDREDI : BETTER THINGS – Sharon Jones & the Dap-Kings

Du mal à démarrer ce matin ? Laissez Sharon Jones & the Dap-Kings vous prendre par la main.

Une basse qui trotte en mode série américaine des années 70, qui glisse et syncope pour laisser entrer la guitare, une batterie veloutée et des mains qui marquent le tempo, le temps que Sharon Jones se prépare. Un éclat de rire, quelques mots avec les musiciens et la voilà : « I’m a better woman than I have been... » En 2010, quand sort cette chanson, elle a 54 ans et ne connaît le succès que depuis peu. La force et la chaleur de sa voix, ses montées en puissance à la Tina Turner, c’est en surveillant des détenus ou en convoyant de l’argent qu’elle les a forgées. Et elle leur a trouvé l’écrin parfait en 2002, avec les Dap Kings, formation funk/soul taillée pour la scène et attachée à retrouver un son des années 60-70, sans électronique. Ce sont d’ailleurs eux qui, dénichés par le producteur Mark Ronson, donneront aussi la texture rétro – et l’incroyable efficacité – de l’album multi-récompensé Back to Black d’Amy Winehouse (2006).

Better things est une chanson résiliente qui, toute en souplesse, mais avec force, invite à ne pas s’encombrer d’un passé plombant (I got better things to do than remember you), à garder la tête haute et les idées claires (my head is high and my spirit strong). Une bouffée d’énergie et de pensée positive pour commencer la journée !

Better things – I learned the Hard Way (2010 – Daptone Records)

Un photographe… des photographes

Un photographe… des photographes

Il reste encore un bon gros mois pour profiter de l’exposition consacrée aux photographes amateurs sélectionnés par la Maison des Arts du Léman (MAL) à Thonon-les-Bains.

C’est la 3ème année que les lauréats du concours « La Galerie de l’Etrave est à vous » présentent leurs projets dans la galerie de l’Etrave – vous l’aviez deviné ? -, au sein du théâtre Maurice Novarina. Cet espace, consacré à la photographie, a déjà accueilli de nombreuses têtes d’affiche (Hans Silvester, Marc Riboud, Steeve McCurry, Nils Udo, Sabine Weiss…) mais il laisse en ce moment ses murs et ses cimaises à :

  • Regard Eternel de Charlotte Cros
  • Instantanés de Thierry Curtet
  • Nature animée de Jean-Michel Daux
  • L’amour est dans la rue d’Alain Feytie
  • Fabrica Fantasma d’Yves Jourdan
  • Visibles-Invisibles d’Yves Le Gall

Jusqu’au 21 Janvier 2022 – Plus d’infos : mal-thonon.org/un-photographe-des-photographes / photo d’illustration issue des Instantanés de Thierry Curtet

PARTICIPEZ À L’ÉDITION 2022

Vous aussi, exposez l’une de vos séries photographiques sur la prochaine édition. Paysage, carnet de voyage, photographie urbaine, aucun thème n’est imposé dans un premier temps. Seul votre regard importe… Dépôt des dossiers de candidature au plus tard le 20 mars 2022.

Informations, inscriptions et modalités d’inscription auprès d’Anne-Claire Lécuyer  anneclaire@mal-thonon.org – 04 50 71 99 89

IDékado !

IDékado !

Voilà, c’est l’angoisse…. Noël n’est qu’à un lancer de bûches et vous n’avez toujours rien à déposer devant la cheminée… ça commence sérieusement à sentir le sapin ! Alors pour rafraîchir votre générateur de bonnes idées, faites le plein de créateurs !

Installé depuis 2001 dans le passage Thiaffait, une traboule du 1er arrondissement de Lyon, le Village des Créateurs accompagne, comme son nom l’indique, une pléiade de jeunes créateurs rhonalpin, en mode, design, déco… Cette année, il leur a ouvert deux nouvelles vitrines en presqu’île avec un premier pop-up store au Grand Hôtel Dieu, et un deuxième place Bellecour, « pimpé » par le célèbre street-artiste, local lui aussi, Jaké.

De quoi trouver, à défaut de joujoux, des présents originaux par milliers – ou par dizaines, c’est déjà pas mal… – , comme les bijoux de Testimonio ou de Paulette à Bicyclette, les créations hot couture d’Ani Arpé, la garde-robe glisse-protectrice de l’Armure Française, les combis à pression et fleuries de Calchemise, les lignes impeccables de No Smoking ou les lampes rigolotes d‘Atelier Loupiote… vite, vite, on remplit sa hotte !

Plus d’infos : village des créateurs.com

Jingle Bel…védère !

Jingle Bel…védère !

Gaufres, vin chaud, glissades ou déco… le tout, avec vue sur le lac. Cette année à Thonon, on passe Noël au balcon !

Au Belvédère pour être plus précise, cette terrasse au-dessus du Léman qui offre une vue dominante et ultra dégagée sur les côtes helvétiques, de Nyon à Lausanne. Pour les fêtes 2021, c’est une première, elle a rangé son jet et revêtu ses habits de lumière : une cinquantaine de chalets gourmands et artisanaux, une patinoire de 300m2, des concerts, des DJs… tout pour se préparer, en grandes pompes, à l’arrivée de l’Homme en rouge, évidemment. Au programme, blind test, karaoké, concours de pulls moches et soirée « Bronzés »….

Un esprit festif distillé dans tout le centre-ville, avec illuminations de la façade de l’Hôtel de Ville et de la Basilique St François de Sales ; forêt enchantée à proximité ; fête foraine sur la Place de Crête et petit train magique pour se déplacer. Oui, les rennes étaient déjà bookés…

Jusqu’au 2 janvier 2022, sur le Belvédère.

Plus d’infos : thonon-lesfeeriques.com

Pin It on Pinterest