cool ma bielle

24 Fév 2019

rock & rolls

Ah qu’est-ce qu’on les aime, nous les femmes, les mécaniques bien huilées à s’en faire péter une durite et rougir la carrosserie délavée… À plein gaz, sens du sacrifice en poche et pied au plancher, dernier coup d’œil dans l’retro, prépare ton gigot, j’ai rendez-vous avec l’homme à la grosse cylindrée !

Il m’attend, coucher de soleil sur le lac tombé, adossé à son bolide lustré, me laisse descendre de ma familiale, conception encrassée, yeux dans ma robe à longueur ajustée spéciale virée décapotée, mère célibataire au taquet. Vérification du coffre, check up des niveaux, ouvre la portière en gentleman bien élevé, objectif coule pas une bielle Simone !

Mais non, t’as même pas commencé que t’as déjà l’huile prête à déborder ! T’as bien débridé la vieille visa à l’eau bénitée de mémé, mais Sainte Mère, à cet instant tu le sais, t’aurais dû mettre ta cotte et ta chasteté de mailles verrouillées, tu vas dérouiller !

CABRIOLÉE…

Au moment où il insère délicatement, mais fermement, dans un silence pieux de cathédrale hyper-ventilée, la clé au contact du reste, pommeau dans les mains prêtes à faire monter la pression sans fin, t’as juste envie de crier dans un orgasme monacal déjanté, vrombissements du moteur entre les reins, seeerre pas le freiiin !!!! Ce qu’il y a de bien avec les grosses cylindrées, c’est cette fabuleuse faculté d’adaptation au terrain, par temps sec, humide ou bien liquide, mousson ou induction, ces va et vient incessants clim en d’dans, entre vitesse de pointe, lignes droites au fusil, et décélération, épouse-moi les courbes chéri… !!! Ce moment où bitume fondu, gravillons éparpillés ou terre-battue, l’air conditionné par la virée fantastique te laisse bouche bée, mirettes écarquillées, montée en puissance tonitruante qui t’enfonce au baquet, mécanique limite implorante : «décrasse-moi les injecteurs, par pitié !!!»

Une montée en température insidieuse, cheveux au vent, pieds dans la boîte à gants, limite à perdre le contrôle, le nord et le reste, serre, desserre, redresse, appuie, dévie, tourne et contourne… Chauffe la gomme, démonte les pneus, ceinturée, ligotée, gigot dans le cuir incrusté, c’est le fifty shade of pales de l’étrier !

RODÉO EN AMAZONIE

Quand épuisé par mes cris intempestifs, il m’a laissée piloté la bête, j’ai enfourché, furieusement endiablée, les chevaux pôle-positionnés, andiamo Fernando, j’ai cru qu’il allait décaisser ! Chauffe Marcel, en route pour le septième ciel, pistons tachycardes, soupape en l’air, y’ a le moteur qui serre !

Il avait fait le plein de carburant, c’était long, c’était bon… Entre l’huile de ma machine et la température à foison, j’ai bien cru un moment qu’il allait péter le joint de culasse, mon étalon, l’huile dans l’eau, c’est ballot ! Mais non, il a repris possession de sa grosse cylindrée et soleil levant, nous sommes rentrés radiateur percé, gastro-entérite du carburateur pompé surchauffé, l’âme un peu grisée d’avoir eu le vent en croupe et le feu en poupe… Si seulement il avait pu m’faire le coup de la panne !

© GooDAura

Magali Buy

Magali Buy

SURNOM : Mag... (d'ailleurs activ'mag c'est pour moi, non ?) PERSONNAGE DE FICTION : Xéna la guerrière OBJET FETICHE : mon piano, il m’écoute, me répond et me comprend mieux que personne. ADAGE : « si tout le monde sait où tu vas, tu n’arriveras jamais à ta destination. Laisse-les croire que tu dors.» JE GARDE : mon mauvais caractère, ma langue bien pendue, mon cœur ouvert et mes yeux verts JE JETTE : mon insécurité, ma cellulite et ma paranoïa... DANS 20 ANS : la même en pire, si c'est possible !

DESSERT CRAQUANT

Chic, c’est l’été !

RECETTE D’ÉTÉ

Pour changer des salades…

The END – Juin 2022

La fin d’un canard racontée par ses plumes…

Suivez nous !

et ça, t’as vu ?

basta cosi !

Basta Cosi, c'est toute la cuisine traditionnelle italienne avec une pointe de modernité, une carte élaborée à partir des meilleurs produits venus directement d'Italie, pâtes fraîches artisanales, charcuterie italienne DOP et IGP, viandes et poissons frais. La pâte à...

DESSERT CRAQUANT

Chic, c’est l’été !

pIS pAUL, bEST OF

STARS AU COMPTOIR

RECETTE D’ÉTÉ

Pour changer des salades…

compléments élémentaires

Si… licium m’était conté

mode, séraphine et zélie

Sœurs à l’ouvrage

Pin It on Pinterest

Share This