corps-nélien !

16 Fév 2019

y’a pas de mâle qui m’aille

Lors de ma dernière visite chez le médecin, le diagnostic avait sauté aux yeux du doc, comme la vierge sur Bernadette Soubirous. Inutile d’aller chercher la solution miracle dans le Vidal, je souffre de symptômes psychologiques chroniques, liés à une situation sentimentale et sexuelle désastreuse ! J’ai pas le choix, faut tailler dans le vif.

Si mon cerveau a totalement compris l’ordonnance, mes hormones elles, sont toujours en transe. A ce stade, à part une solution radicale, j’vois pas. Mal à bras-le-corps, j’ai donc décidé de battre en retraite, direction l’abstinence. Une petite période collée serrée et exclusive avec moi-même, Mmmm j’ai hâte. Et en même temps, vu l’état de ma silhouette post Xmas, si je peux m’éviter d’avoir autre chose à digérer que mon gras…

HÂLE & GRAISSE…

Lourde comme une enclume, mais libre comme l’air, mes enfants avec leur père, j’ai tout le week-end pour moi, hihaaa ! Gambettes en résille et chignon ébouriffé, plus de complexe, j’ai l’allure de Perette et le pot au lait version remasterisée un lendemain de soirée, fromager en moins, hug à mon vagin. Galopante et allégée, panier ultra light sous le bras, je vais pouvoir épiler le Yéti, mettre du vernis et chialer en paix devant Netflix, quel pied ! J’enfile chaussettes en laine, tee-shirt échancré et culotte dentelée… Girl power style et Gloria Gaynor à fond, secoue ton bun, run baby run ! BIP BIP…

YEAHHHHH !!!

Une fois la crise d’hystérie passée, ressaisie, je m’équipe de la combo plaid, wine & choc et m’affale dans le canap’. Je balaye vite fait mon tel pour la forme, m’apprête à couper, quand LA notification du siècle me crève la vue !!! Danse de la joie, les affaires reprennent, et c’est Will en plus, depuis le temps que je le veux grrr!!! Ni une, ni deux, mon cœur fait boom et relance la machine, mon cerveau crie résiiiiste, mes ovaires trépignent, mais une résolution est une résolution, non, c’est non. Je prends une grande inspiration, mon verre d’un trait, j’ignore ! C’est qu’une notification après tout, pas une demande en mariage. Heureusement que Jil m’a conseillé de lire les 4 accords toltèques, question hommes, elle est plus désespérée que moi, mais niveau conseil, elle gère ! Fière, limite péteuse, je retourne à mes occupations quand, chassez le naturel, il revient au galop…

ARTICHAUT SHOW !

Je regarde mon tel, le repose, le reprends, rien… Ronge un ongle, puis deux, reprends, allume une clope, repose, mon pouls s’agite, T.O.C., T.O.C. me revoilà… Il entame enfin la conversation. Bon. C’est bien parce que je suis bien élevée. Je réponds juste une fois et je REcoupe net. Au bout de la 14ème, j’ai déjà oublié les principes de base du best-seller vendu à 372 exemplaires «Pourquoi les hommes préfèrent les chieuses». Il est attentionné et gentil, s’intéresse à moi et ne parle jamais de me ramoner le conduit. Mes copines diraient qu’il est chelou, mais non, je le sens bien là. Une bouteille de Chignin, 18 clopes et 8h32 de conversation plus tard, je suis toujours dans la même position de baleine échouée, toundra sauvage entre les cuisses, j’ai oublié mes résolutions, mais j’en suis sûre, c’est le bon ! On s’est envoyé deux trois photos rien qu’à nous, il adore mon corps capitonné et veut le voir de plus près. Je cède, je zoome. Et badaboum ! Quoi ? Il n’a pas l’âme de Nicolas le Jardinier ?

Communication coupée, il n’y a plus d’abonné au numéro que vous avez demandé…

J’ai fini bouche bée, tachycarde et complètement bourrée, une chose est sûre, le week-end, j’l’ai bien senti passer ! I will survive !

Création Activmag / Fotolia

Magali Buy

Magali Buy

SURNOM : Mag... (d'ailleurs activ'mag c'est pour moi, non ?) PERSONNAGE DE FICTION : Xéna la guerrière OBJET FETICHE : mon piano, il m’écoute, me répond et me comprend mieux que personne. ADAGE : « si tout le monde sait où tu vas, tu n’arriveras jamais à ta destination. Laisse-les croire que tu dors.» JE GARDE : mon mauvais caractère, ma langue bien pendue, mon cœur ouvert et mes yeux verts JE JETTE : mon insécurité, ma cellulite et ma paranoïa... DANS 20 ANS : la même en pire, si c'est possible !

DESSERT CRAQUANT

Chic, c’est l’été !

RECETTE D’ÉTÉ

Pour changer des salades…

The END – Juin 2022

La fin d’un canard racontée par ses plumes…

Suivez nous !

et ça, t’as vu ?

basta cosi !

Basta Cosi, c'est toute la cuisine traditionnelle italienne avec une pointe de modernité, une carte élaborée à partir des meilleurs produits venus directement d'Italie, pâtes fraîches artisanales, charcuterie italienne DOP et IGP, viandes et poissons frais. La pâte à...

DESSERT CRAQUANT

Chic, c’est l’été !

pIS pAUL, bEST OF

STARS AU COMPTOIR

RECETTE D’ÉTÉ

Pour changer des salades…

compléments élémentaires

Si… licium m’était conté

mode, séraphine et zélie

Sœurs à l’ouvrage

Pin It on Pinterest

Share This