Déconfinement

Monsieur et le (co)vide de l’existence

MADAME COMPTE SUR SES DOIGTS BAGOUZÉS : « TU TE RENDS COMPTE QU’IL Y A SEULEMENT 6 MOIS, NOUS APPLAUDISSIONS SUR NOS BALCONS ? ET QUE CHAQUE SOIR C’ÉTAIT L’ANNONCE DES DÉCÈS ! ON ÉTAIT ALORS PERSUADÉS QU’APRÈS LE COVID, NOUS ALLIONS ENFIN POUVOIR CONSTRUIRE UN MONDE MEILLEUR ! » ELLE RICANE… « TOUS ENSEMBLE !!! »

Monsieur voit que ça mouline sous les mèches blondies : le débat s’annonce… Pas de bol ! Le soir où l’Équipe de France joue pour l’UEFA Nations League ! Deux choix s’offrent à lui : soit chausser ses yeux de cocker – “oui, oui, bien sûr, tu as raison.” – en allumant la télé, soit raconter qu’il a oublié de passer chez Maman et foncer regarder le match chez Alain ! Dans les 2 cas, il y aura représailles avec au minimum 1 semaine de gueule + migraine/grève du consommable… Loulou décide sagement de faire l’impasse sur la première mi-temps pour ménager sa chèvre en restant chou !

Monsieur va devoir jouer au con, finement…

Il attaque : “Ben oui ! C’est toujours comme ça ! Les bons sentiments, c’est comme le Coup d’Un Soir : il est permis de changer d’avis le lendemain matin, quand t’es débourré ou que la fille se lève sans maquillage… On n’allait pas continuer à mener une existence de bulot accroché à son attestation de sortie ! Fallait bien que la vie reprenne !” – Elle : “Oui, mais pas comme ça ! Tu te rappelles mon Loulou, on prenait le temps de penser, de réfléchir, de marcher 1 heure, on mangeait bio, on déconsommait, on saluait les voisins en souriant ! Pourquoi c’est oublié tout ça ?” – Lui : “Parce qu’on était terrifié, le pangolin et la faucheuse toquaient à nos portes, alors on a paniqué, on l’a joué Bisounours pour gagner notre paradis ! – il tord son visage – mais l’Homme est un loup pour l’Homme, alors quand la cage s’ouvre, il bondit sur son bifteck !” – Elle grimace : “Quelle déception ! Où sont-ils les courageux qui voulaient revendre leur voiture pour continuer à écouter les oiseaux ? Ou les futurs-nouveaux-écolos qui ne juraient que par le vélo ?”- Il riposte : “Arrête ! Tu avais juste oublié comme c’était jouissif de tenir le volant de ta Mini, même dans les bouchons du quai de la Tournette !”

Le naturel revient toujours au galop ! Comme la deuxième vague ?


Madame, qui a trempé son caractère dans du vinaigre ce matin, ne lâche pas l’affaire : “On a eu deux mois pour constater que c’était génial de ne plus courir, que la vie était belle même sans aller sur la zone d’Epagny, que le télétravail faisait gagner 2 heures par jour – bon, oui, je sais, à condition d’avoir casé les gamins chez son ex – et finalement voilà que la pression remonte pire qu’avant : dis-moi, qui va rembourser les 100 milliards qui ruissellent ? Tes amis amish ou les 5 G ? Non, ce sera bibi comme d’hab !” – Loulou grommelle : “Mais moi aussi, j’ai envie de changer le monde, darling, pourtant je ne suis pas un Purédur, un jour je reprendrai l’avion ! D’ailleurs, oui, je le confesse : j’ai replongé… Ce midi, j’ai dévoré un 280 Original chez Mac Do, et putain que c’est bon, cette saloperie ! – puis perfide – et sans vouloir cafter, j’ai croisé en ville tes copines anti-mondialisation, apparemment en stage de réadaptation/apéro/shopping, elles étaient bien allumées de la carte bleue, pour des nanas qui voulaient la mettre en veilleuse…”
Madame lève les yeux au ciel, il en profite pour tenter la crucifixion : “Respire, tout va tellement mieux, regarde le foot : ils avaient droit à 4 joueurs positifs par équipe il y a une semaine et maintenant c’est 10. La semaine prochaine ce sera 20 + l’arbitre ! Si ce n’est pas de la bonne gestion de crise sanitaire, ça ! Allez, femme, prépare-nous l’apéro et passe-moi vite la télécommande, ça urge, la France a besoin de moi… !”

[social_warfare]
Frédéric Charpentier

Frédéric Charpentier

Chroniqueur
SURNOM: Fred. PERSONNAGE DE FICTION: le professeur Keating du «Cercle des poètes disparus». OBJET FETICHE: ma paire de running. ADAGE: Carpe Diem. JE GARDE: les yeux, les mains, la bouche. JE JETTE: quasi tout le reste. DANS 20 ANS? un esprit dans le vent.

ça m’énerve

c’est pas du gâteau !

motorisés ? assurés !

Chacun sa route Alors qu’ils envahissent les rues et parfois même les trottoirs, le législateur s’est saisi de la question du statut et du régime juridique applicable aux trottinettes électriques,...
Suivez nous !

et ça, t’as vu ?

ça m’énerve

c’est pas du gâteau !

motorisés ? assurés !

Chacun sa route Alors qu’ils envahissent les rues et parfois même les trottoirs, le législateur s’est saisi de la question du statut et du régime juridique applicable aux trottinettes électriques, hoverboards, gyroroues et autres engins de déplacement moderne......

mec plus-ultra : Michel Sarran

Cuisiner Sarran heureux !

mec plus-ultra : Père Guy Gilbert

Envoyer prêtre ! Les mots sont cash, la révolte toujours chevillée au corps, depuis 55 ans, le «prêtre des Loubards» Guy Gilbert, jette blouson noir par-dessus l’épaule et s’en va prêcher la bonne foi, à sa manière ! Sans toque, ni col romain, cheveux en bataille et...

Pas dans le mille Emile !

« Comme une lettre qu’elle aurait chantée, Loube dévoile Emile, son premier album… » Ah l’amour !!! Celui qui nous titille et nous chahute, celui qui nous bouscule et nous bascule, nous renverse et nous fait voir la vie en ultra-violets....

Pin It on Pinterest

Share This