Déconfinement

Monsieur et le (co)vide de l’existence

MADAME COMPTE SUR SES DOIGTS BAGOUZÉS : « TU TE RENDS COMPTE QU’IL Y A SEULEMENT 6 MOIS, NOUS APPLAUDISSIONS SUR NOS BALCONS ? ET QUE CHAQUE SOIR C’ÉTAIT L’ANNONCE DES DÉCÈS ! ON ÉTAIT ALORS PERSUADÉS QU’APRÈS LE COVID, NOUS ALLIONS ENFIN POUVOIR CONSTRUIRE UN MONDE MEILLEUR ! » ELLE RICANE… « TOUS ENSEMBLE !!! »

Monsieur voit que ça mouline sous les mèches blondies : le débat s’annonce… Pas de bol ! Le soir où l’Équipe de France joue pour l’UEFA Nations League ! Deux choix s’offrent à lui : soit chausser ses yeux de cocker – “oui, oui, bien sûr, tu as raison.” – en allumant la télé, soit raconter qu’il a oublié de passer chez Maman et foncer regarder le match chez Alain ! Dans les 2 cas, il y aura représailles avec au minimum 1 semaine de gueule + migraine/grève du consommable… Loulou décide sagement de faire l’impasse sur la première mi-temps pour ménager sa chèvre en restant chou !

Monsieur va devoir jouer au con, finement…

Il attaque : “Ben oui ! C’est toujours comme ça ! Les bons sentiments, c’est comme le Coup d’Un Soir : il est permis de changer d’avis le lendemain matin, quand t’es débourré ou que la fille se lève sans maquillage… On n’allait pas continuer à mener une existence de bulot accroché à son attestation de sortie ! Fallait bien que la vie reprenne !” – Elle : “Oui, mais pas comme ça ! Tu te rappelles mon Loulou, on prenait le temps de penser, de réfléchir, de marcher 1 heure, on mangeait bio, on déconsommait, on saluait les voisins en souriant ! Pourquoi c’est oublié tout ça ?” – Lui : “Parce qu’on était terrifié, le pangolin et la faucheuse toquaient à nos portes, alors on a paniqué, on l’a joué Bisounours pour gagner notre paradis ! – il tord son visage – mais l’Homme est un loup pour l’Homme, alors quand la cage s’ouvre, il bondit sur son bifteck !” – Elle grimace : “Quelle déception ! Où sont-ils les courageux qui voulaient revendre leur voiture pour continuer à écouter les oiseaux ? Ou les futurs-nouveaux-écolos qui ne juraient que par le vélo ?”- Il riposte : “Arrête ! Tu avais juste oublié comme c’était jouissif de tenir le volant de ta Mini, même dans les bouchons du quai de la Tournette !”

Le naturel revient toujours au galop ! Comme la deuxième vague ?


Madame, qui a trempé son caractère dans du vinaigre ce matin, ne lâche pas l’affaire : “On a eu deux mois pour constater que c’était génial de ne plus courir, que la vie était belle même sans aller sur la zone d’Epagny, que le télétravail faisait gagner 2 heures par jour – bon, oui, je sais, à condition d’avoir casé les gamins chez son ex – et finalement voilà que la pression remonte pire qu’avant : dis-moi, qui va rembourser les 100 milliards qui ruissellent ? Tes amis amish ou les 5 G ? Non, ce sera bibi comme d’hab !” – Loulou grommelle : “Mais moi aussi, j’ai envie de changer le monde, darling, pourtant je ne suis pas un Purédur, un jour je reprendrai l’avion ! D’ailleurs, oui, je le confesse : j’ai replongé… Ce midi, j’ai dévoré un 280 Original chez Mac Do, et putain que c’est bon, cette saloperie ! – puis perfide – et sans vouloir cafter, j’ai croisé en ville tes copines anti-mondialisation, apparemment en stage de réadaptation/apéro/shopping, elles étaient bien allumées de la carte bleue, pour des nanas qui voulaient la mettre en veilleuse…”
Madame lève les yeux au ciel, il en profite pour tenter la crucifixion : “Respire, tout va tellement mieux, regarde le foot : ils avaient droit à 4 joueurs positifs par équipe il y a une semaine et maintenant c’est 10. La semaine prochaine ce sera 20 + l’arbitre ! Si ce n’est pas de la bonne gestion de crise sanitaire, ça ! Allez, femme, prépare-nous l’apéro et passe-moi vite la télécommande, ça urge, la France a besoin de moi… !”

[social_warfare]
Frédéric Charpentier

Frédéric Charpentier

Chroniqueur
SURNOM: Fred. PERSONNAGE DE FICTION: le professeur Keating du «Cercle des poètes disparus». OBJET FETICHE: ma paire de running. ADAGE: Carpe Diem. JE GARDE: les yeux, les mains, la bouche. JE JETTE: quasi tout le reste. DANS 20 ANS? un esprit dans le vent.

les Z & la mode

insta clic, ça claque !

Restaurant Le Belvédère

restaurant Le Belvédère

les Z & la mode

insta clic, ça claque !

Restaurant Le Belvédère

restaurant Le Belvédère

Suivez nous !

et ça, t’as vu ?

les Z & la mode

insta clic, ça claque !

Les Z & la mode

Au delà des influences

les Z & la banque

questions de fonds

les Z & leur smartphone

balance ton portable !

CHAMPIONNAZ DU MONDE

FOULE CONTACTS

BON J’AVOUE, JE M’EN DOUTAIS DEPUIS UN BYE, JAMES, MON AMANT SO SEXY, EST MARIÉ ET AIME L’EXOTISME. DE LÀ À OPTER POUR
UNE CULTURE DE MASSE PLUS QU’UNE AGRICULTURE RAISONNÉE… IL N’Y A QU’UN COUP DE BÊCHE MAL PLACÉ…

les Z & leur job

work in progress ?

Pin It on Pinterest

Share This