DESIGN : BC MEUBLES

2 Nov 2021

A LA SCIURE DE LEUR FRONT

Rien ne dit qu’ils soient particulièrement superstitieux, mais, du côté du Val Montjoie, quand ils planchent sur une de leurs compositions à quatre mains, Lisa Cerioli et Laurent Bibollet touchent vraiment du bois.

Le soir au coin du feu, il y a des couples qui parlent organisation familiale, vacances ou nouvelle déco. Lisa et Laurent aussi, mais le plus souvent, ce qui meuble –et c’est le cas de le dire- leurs conversations, ce sont les lignes d’une table, l’arête d’un buffet ou le dessin d’un chevet.
Tous deux ont grandi dans un atelier de menuiserie, entre les odeurs de copeaux et la stridence des scies : aux Contamines-Montjoie pour Laurent, qui reprendra l’entreprise paternelle après un CAP complété par un certificat en ébénisterie, marqueterie et sculpture sur bois ; à Megève pour Lisa, passionnée de dessin depuis l’enfance, qui, à chaque déménagement, imaginait les éléments de sa nouvelle chambre pour que son père les fabrique. Elle ne savait pas qu’elle en ferait son métier.

Quand ils se rencontrent, il y a 10 ans, elle travaille en service dans la restauration. La maison de Laurent n’est pas encore terminée, alors ils en conçoivent le mobilier. Leur première création commune ? Une table basse en noyer, avec quatre cubes-tabourets qui s’insèrent dessous ou servent de bouts de canapés. “Elle a un aspect très fonctionnel”, décrit Lisa, “mais la touche de Laurent, c’est le plateau en marqueterie, une sorte de Tetris composé de plusieurs teintes différentes, bois de rose, citronnier ou palissandre.” Bois durs, beaux contrastes, Lisa apprend sur le tas à manier rabot et ciseaux, pour être en mesure, elle aussi, de fabriquer un meuble de A à Z, en suivant les conseils techniques de Laurent.
Binôme créatif, rebondissant sur l’idée proposée par l’un ou par l’autre, ils finissent par associer leurs initiales (le B de Bibollet avec le C de Cerioli) et se lancent professionnellement ensemble en 2018, tout en restant double-actifs : Laurent est guide de haute-montagne et Lisa, monitrice de ski. “On fait aussi beaucoup d’escalade à deux, la nature c’est notre espace. On est tout le temps dehors, ça rejaillit donc forcément sur ce qu’on dessine.” Une table qui rappelle les ailes d’un oiseau, une console qui joue avec les cimes alpines ou un chevet «perchoir»… Entre leurs quatre mains, le bois révèle aussi bien sa force brute que toute la finesse de son répertoire.

+ d’infos : http://bc-createursdemeubles.com

Mélanie Marullaz

Mélanie Marullaz

Journaliste SURNOM: Poulette. PERSONNAGE DE FICTION: Elastigirl. OBJET FETICHE: mon oreiller. ADAGE: à chaque Barba-problème, il y a une Barba-solution. (philosophie Barbapapienne) JE GARDE: mes épaules. JE JETTE: mes grosses cuisses de skieuse. DANS 20 ANS? la tête de mon père sur le corps de ma mère. presse@activmag.fr

DIDIER DESCHAMPS

We are Deschamp(ion)s

Philippe starck

Starck-system

JOYEUX BORDEL !

Bah dis donc, tu viens plus aux soirées, là ?! T'as tout loupé... Papillote et mamie hot au taquet, bolducs et moldus emballés, y a que Jean-Luc qui s'en est allé : les cheminées à ramoner étaient...
Suivez nous !

et ça, t’as vu ?

DIDIER DESCHAMPS

We are Deschamp(ion)s

Philippe starck

Starck-system

Antoine de caunes

I-Caunes du petit écran

festival de films montagne

Les femmes et la montagne à l’honneur

Dessert ou goûter ?

Confiture de poires aux amandes

DES pâtes, oui mais…

Bolognaise crémeuse de potiron

URBANISME : LYON VILLEURBANNE

La nouvelle petite utopie de Villeurbanne

URBANISME en chablais

Des nouvelles du Chablais

Pin It on Pinterest

Share This