la riviera suisse, c’est quoi ?

l’héroïne de Romand

VOUS ÊTES SÛRS QUE NOUS NE SOMMES PAS À CANNES OU À MONACO ? DES PALMIERS, DES CYPRÈS, UNE EAU TURQUOISE, UN CLIMAT DOUX, UN ARRIÈRE-PAYS MONTAGNEUX, DES PALACES ESTAMPILLÉS « BELLE EPOQUE », DES FESTIVALS RENOMMÉS… UN CONCENTRÉ DE CÔTE D’AZUR ! SUR
SEULEMENT 30 KM, DE LUTRY À VILLENEUVE, LA RIVIERA VAUDOISE ATTIRE DEPUIS LONGTEMPS DES FLOPÉES DE CÉLÉBRITÉS ET D’ÉTRANGERS CLASSIEUX. CRÉ NOM DE SORT ! ON S’ÉTONNE QU’UN SI PETIT BOUT DE LITTORAL AIT RÉUSSI À SE FORGER UNE RÉPUTATION MONDIALE !

En effet, ici, aucune métropole d’envergure comme Nice ou Cannes, mais un chapelet de modestes bourgades que vous pouvez compter sur Vaudois. Aucun lieu de pouvoir, hormis le repère du monstre du loch Nes-tlé, qui vit dans les parages. Aucune industrie majeure dans le secteur, même si, autrefois, à Vevey, on roulait des mécaniques. Aucun club de foot, les seuls filets qui tremblent sont ceux qui remontent les perches du lac. Et, pour couronner le tout, des habitants moqués par les cantons voisins pour leur provincialisme, leur lenteur, leur indécision et leur propension à lever le coude. So what ?

LE LAC, L’AIMANT

«Si tu veux la paix de l’âme, viens à Montreux», déclara Freddie Mercury, un jour où son esprit était peut-être aussi embrumé que le Léman un matin d’automne. Le moustachu du groupe Queen, tombé comme tant d’autres sous le charme de la carte postale, y composa son dernier album, intitulé «Made in Heave». Un paradis, vraiment ? L’explication est un peu courte. Bien sûr, la presse spécialisée, les sites internet et les forums dédiés rivalisent de superlatifs pour décrire ce décor de cinéma. Une unanimité dithyrambique qui en serait presque exaspérante. Trop parfait, trop lisse, trop beau. Un peu comme ces élèves modèles, binoclards, un peu fayots, insupportables à force d’exceller en tout, y compris en sport et en arts plastiques. De quoi rendre jaloux les cantons voisins ri-Vaud, et nourrir leur amer-thune.
En réalité, le succès de la région repose davantage sur une savante alchimie à base de culture et de tourisme, comme l’a montré l’historien David Auberson, co-auteur d’une magistrale synthèse sur la Riviera lémanique.

L’EN-TÊTE DE VAUD

Et la vraie originalité, c’est que c’est la même recette qui mijote à petit feu depuis 300 ans, du 18e siècle, avec le Vevey des Lumières, jusqu’au 21e siècle, en passant par la Belle époque ou la contre-culture alternative des années 1990.
Au départ, la conjonction de trois é-Léman déclencheurs : la présence d’une bourgeoisie cultivée, humaniste, accueillante et discrète, une imprimerie développée, et l’arrivée des premiers personnages illustres, Rousseau, puis Byron, qui vont ensuite en attirer d’autres, comme un effet boule de neige. La machine est lancée. Toute l’«artistocratie» internationale jette «l’encre» sur les rives du Léman. Hugo, Hemingway, Greene, Nabokov, et aussi Chaplin, Mercury, et même Luc Plamondon. Une star mania sur la Riviera!
Mais, bien loin de se reposer sur ses lauriers, l’héritage glorieux et le physique avantageux, celle-ci continue à muscler son potentiel. De la gonflette cult’touriste à base de concerts, de musées, d’expos, de galeries d’art contemporain, de théâtres… Parmi les poids lourds, à Montreux, un festival qui fait jazzer, à Vevey, un Chaplin’s world qui montre Charlie «par cœur», mais aussi, le bientôt feu musée Nest, consacré à l’histoire de la multinationale de l’agro-alimentaire, ou l’Alimentarium et sa fourchette géante, sans oublier les multiples sites inscrits au Patrimoine Mondial, comme le vignoble de Lavaux et ses terrasses spectaculaires plongeant dans le lac. Bref, une cuisine-fusion particulièrement fructueuse entre la tradition et la création, qui donne envie de déguster, par monts et par Vaud. Inutile d’aller voir du côté de la «jeune Eve», vous aurez de quoi vous en mettre sous l’Adam dans ce petit coin de «paradis».

 

+d’infos : http://montreuxriviera.com

BGandPartners SA-mymontreux / AdamGlinski

[social_warfare]
Emmanuel Allait

Emmanuel Allait

Chroniqueur SURNOM : Manu. Mais je préfère qu'on m'appelle Emmanuel. Un peu long, mais plus c'est long, plus c'est bon, non? PERSONNAGE DE FICTION : bob l'éponge. J'ai passé 40 ans à faire la vaisselle et ce n'est pas fini ! Je suis un spécialiste. OBJET FETICHE : un stylo plume. Beaucoup plus classe qu'un ordinateur. Ou une montre, automatique bien sûr. Regarder le temps qui passe pour en profiter au maximum. ADAGE : mon cerveau est mon second organe préféré (woody allen). JE GARDE : joker. JE JETTE : mes pieds. DANS 20 ANS ? je serai sur une scène, guitare à la main, pour jouer Europa de Carlos Santana. presse@activmag.fr

COIFFURE EN DOUCE ALCHIMIE

POUR LE MEILLEUR ET POUR LA PIERRE

QUAND GYPSOPHILE, ROSES EN TISSUS OU PERLES NACRÉES SE CRÊPENT LE CHIGNON, FANNY GARCIA, ELLE, FAIT BRILLER LES CHEVEUX DES MARIÉES À SA FAÇON. HALTE À L’ACCESSOIRE RENGAINE, LA CRÉATRICE LYONNAISE ÉPINGLE SES BARRETTES EN PIERRE DANS NOS CRINIÈRES, ET ÇA ROULE !

Yann Chave, vigneron

L’amour en Hermitage
A Mercurol, le domaine Chave et fils, c’est avant tout l’histoire de Nicole et Bernard, qui donnent en 1969 le coup d’envoi d’un vignoble discret. En 1996, leur fils Yann en fait son terrain de jeu préféré, galets, argile et petits pieds, à vos marques, prêts ? Cep party !

mariée en Valérie Pache

les robes qui donnent des ailes

AVANT, C’ÉTAIENT DES PARACHUTES. APRÈS, CE SONT DES ROBES, À LA FOIS DÉLICATES ET FORTES EN CARACTÈRE, CONÇUES POUR LE MOUVEMENT, LA LIBERTÉ, LES GRANDS ESPACES. ENTRE LES DEUX, IL Y A EU LE GRAIN DE FOLIE DE VALÉRIE PACHE !

COIFFURE EN DOUCE ALCHIMIE

POUR LE MEILLEUR ET POUR LA PIERRE

QUAND GYPSOPHILE, ROSES EN TISSUS OU PERLES NACRÉES SE CRÊPENT LE CHIGNON, FANNY GARCIA, ELLE, FAIT BRILLER LES CHEVEUX DES MARIÉES À SA FAÇON. HALTE À L’ACCESSOIRE RENGAINE, LA CRÉATRICE LYONNAISE ÉPINGLE SES BARRETTES EN PIERRE DANS NOS CRINIÈRES, ET ÇA ROULE !

Yann Chave, vigneron

L’amour en Hermitage
A Mercurol, le domaine Chave et fils, c’est avant tout l’histoire de Nicole et Bernard, qui donnent en 1969 le coup d’envoi d’un vignoble discret. En 1996, leur fils Yann en fait son terrain de jeu préféré, galets, argile et petits pieds, à vos marques, prêts ? Cep party !

mariée en Valérie Pache

les robes qui donnent des ailes

AVANT, C’ÉTAIENT DES PARACHUTES. APRÈS, CE SONT DES ROBES, À LA FOIS DÉLICATES ET FORTES EN CARACTÈRE, CONÇUES POUR LE MOUVEMENT, LA LIBERTÉ, LES GRANDS ESPACES. ENTRE LES DEUX, IL Y A EU LE GRAIN DE FOLIE DE VALÉRIE PACHE !

Suivez nous !

et ça, t’as vu ?

Vignerons – Stéphane Ogier

Côte à cote

Avec ses vins fins et ses millésimes sublimes, cette côte-là, rôtie à cœur, a su gagner les verres, séduire les palais et jouit aujourd’hui d’une sacrée cote ! Mais c’est à Ampuis qu’elle s’épanouit, entre les mains et les rangs de Stéphane… Ogier, Ogier, braves gens !

COIFFURE EN DOUCE ALCHIMIE

POUR LE MEILLEUR ET POUR LA PIERRE

QUAND GYPSOPHILE, ROSES EN TISSUS OU PERLES NACRÉES SE CRÊPENT LE CHIGNON, FANNY GARCIA, ELLE, FAIT BRILLER LES CHEVEUX DES MARIÉES À SA FAÇON. HALTE À L’ACCESSOIRE RENGAINE, LA CRÉATRICE LYONNAISE ÉPINGLE SES BARRETTES EN PIERRE DANS NOS CRINIÈRES, ET ÇA ROULE !

Yann Chave, vigneron

L’amour en Hermitage
A Mercurol, le domaine Chave et fils, c’est avant tout l’histoire de Nicole et Bernard, qui donnent en 1969 le coup d’envoi d’un vignoble discret. En 1996, leur fils Yann en fait son terrain de jeu préféré, galets, argile et petits pieds, à vos marques, prêts ? Cep party !

mariée en Valérie Pache

les robes qui donnent des ailes

AVANT, C’ÉTAIENT DES PARACHUTES. APRÈS, CE SONT DES ROBES, À LA FOIS DÉLICATES ET FORTES EN CARACTÈRE, CONÇUES POUR LE MOUVEMENT, LA LIBERTÉ, LES GRANDS ESPACES. ENTRE LES DEUX, IL Y A EU LE GRAIN DE FOLIE DE VALÉRIE PACHE !

Le Son du Vendredi : Lovely Day – Bill Withers

Il suffit de la 1ère mesure, même pas, des cinq 1ères notes de basse chaloupées, et je sens la chaleur dans mon ventre. Mes cervicales se dénoue, mon périnée se démobilise et ma ride du lion s’atténue… Le monde peut bien...

à la mode de chez nous

BOUTON D OR

LAURIE ANN NGUYEN, STYLISTE LYONNAISE POUR ENFANT, N’EST PAS TRÈS À L’AISE AVEC L’EXERCICE DE L’INTERVIEW ET NE S’EN CACHE PAS DU TOUT. UNE BARBOTEUSE ANTI STRESS ENTRE SES MAINS, ELLE ROULE EN BOULE L’HISTOIRE DE SON 16 RUE SAINT GEORGES DANS SA GORGE… ET QUE D’ÉMOTION !

Yves Cuilleron, vigneron

Lire entre les vignes

Les sages n’ont pas toujours une barbe blanche et la voix qui chevrote. En revanche, ils sont souvent plongés dans les livres. C’est le cas d’Yves Cuilleron, vigneron bien en chai du côté de Chavannay, entre raisins et bouquins, terroir et grimoires.

un sac désiré à mon image

APPELEZ-MOI DESIREE... DU PEPS, DU ROCK, UN PEU D’IMPERTINENCE ET NOÉMIE CREYX MET L’ACCESSOIRE À SAC. ALLERGIQUE AUX ESPRITS CARRÉS ET TENDANCES TOUTES FAITES, LA CRÉATRICE LYONNAISE DE RUE DÉSIRÉE DONNE LA SIENNE, FLASHY ET PLEINE DE TRALALA, ET NOUS PASSE LE BAG AU...

Stéphane Montez, vigneron

Bachique Instinct

Le sous-marinier navigue à l’oreille, le parfumeur compose au nez, Stéphane Montez, lui, vinifie à l’instinct. Entre bon sens paysan, hérédité, grain de folie et curiosité, le vigneron de Chavanay, perché sur ses hauteurs, ne manque pas de couleurs.

MEGHAN DWYER, SOMMELIERE

QUAND SYRAH, SYRAH

… WHATEVER WILL BE, WILL BE. QUAND ELLE ÉTAIT ÉTUDIANTE, MEGHAN DWYER ENVI- SAGEAIT SA CARRIÈRE ENTRE DIAPOS ET CADRAGE, LA VOILÀ POURTANT QUI OFFICIE AUJOURD’HUI ENTRE COTEAUX ET CÉPAGES. LE MONDE DU VIN L’A HAPPÉE, LA SYRAH L’A ENVOÛTÉE !

Pin It on Pinterest

Share This