visite : maison bourgeoise à Sainte-Foy

Terrain de jeu

Du chahut, des rires, des bons moments et le bonheur se ramasse à la pelle sur les collines de Sainte Foy. A quelques pas de Lyon, une vieille maison bourgeoise laisse éclater sa joie : tant qu’y’a de la vie, y’a de l’histoire…

blank

Et c’est justement pour cette raison que Stéphanie, Antoine et leurs enfants sont arrivés là en avril 2018. Installés dans un appartement confortable du 2e arrondissement lyonnais, le couple attend son 4e enfant, un 3e garçon, et comme dit la jeune femme “on avait déjà bien usé les nerfs de nos voisins avec les deux précédents, on s’est dit qu’il fallait faire quelque chose, qu’on ne pouvait pas rester ici éternellement, tout deviendrait vite compliqué.” La vie, je vous dis !! Mais ils ne sont pas prêts à tout. Ils aiment la ville et les facilités citadines, leur fils aîné, collégien, fait déjà ses trajets tout seul, leur fille suit de près, hors de question de les couper dans leur autonomie. Cahier des charges de dingue dans les mains, Stéphanie commence ses investigations. Les recherches sont pointilleuses, le coup de cœur loin d’arriver : “On voulait être du bon côté de Lyon, sur la colline de Sainte Foy et pas loin du centre. On était très bien dans notre appartement, il était grand, entièrement refait, avec une belle vue. On l’adorait et on ne serait pas parti pour moins bien”. Pas gagné l’affaire ! Quand un coup de fil a mis tout le monde d’accord…

blank
blank

Service gagnant

“Une de mes connaissances Instagram, qui savait qu’on prospectait, m’a contactée au sujet d’une demeure qui n’était encore pas sur le marché. Sur le papier tout était bon. Bien placée, proche des transports, à 5 minutes en voiture de la place Bellecour, c’était une vieille maison bourgeoise du 19e siècle pleine de cachet, rénovée, mais pas modernisée, les volumes convenaient, pas mal de choses étaient à faire pour la réactualiser, mais vu tout ce qu’on avait déjà fait dans l’appartement, je savais où j’allais.” En moins de deux, Stéphanie contacte son amie architecte Aude Dumont, il ne faut pas traîner, l’opportunité est rare. “Avec Aude, on a les mêmes goûts, alors ça fonctionne bien. J’avais besoin de son aval pour la faisabilité des travaux, son œil technique est très précieux. Elle a validé et tout s’est fait comme ça.” Le temps des papiers et du branle-bas de combat et voilà la maison sans dessus dessous. 300m2 et 6 mois de travaux plus loin, la tribu débarque. A vos marques !

blank
blank

Coup droit

L’équipe investie ses quartiers et réveille les murs des 6 chambres toute chamboulées. Parce que si le couple n’a pas cassé énormément, l’étage a pris un bon coup de vent : “Quand on a acheté, les chambres n’avaient pas toutes vue sur Lyon et c’était dommage. On a donc permuté avec des salles de bains, inversé et re-proportionné au maximum. C’est le plus gros boulot de démolition avec les sols.” Gros carreaux black and white façon damiers, carrelage moche en bas de l’escalier, un hall immense et 4 mètres sous plafond, c’en est trop, Stéphanie part en guerre contre l’austérité ! On réchauffe avec du parquet et du vert gris dans l’espace de circulation du 1er étage et on use de la couleur, l’arme maîtresse de la maison. Si toutes les huisseries sont peintes en noir pour donner profondeur et sobriété, les murs s’habillent de tons modernes et classes, très efficaces ! Marine, rose pâle ou bleu soutenu, la lumière s’accroche et permet pléthore de désidératas déco, tapis, tableaux et couettes à gogo. C’est douillet et ultra cosy, vous pouvez me laisser là sans souci ! Mais la curiosité m’appelle. Celle du lieu, des jolis cabochons du rez-de-chaussée, de l’escalier en pierre d’époque, qui doit en avoir sous la semelle à raconter…

blank
blank

Ça matche !

“On a conservé tous les éléments anciens, qui ont une histoire. Les parquets en chêne, les cheminées en marbre – la maison ayant appartenu à des marbriers – les portes à petits carreaux dans la cuisine, toutes les huisseries, le grand miroir de l’entrée dans son jus, qui rend si bien. Tout ce qui faisait le charme de la maison est là !” Et bien là ! Dans un bain de lumière, de noir moodboard et de contemporain, l’esprit bourgeois du 19e siècle explose. Et Stéphanie, fan de meubles et de beaux objets, s’en amuse sûrement un peu. “J’aime le mélange de tout. On a du mobilier et des tableaux de famille que j’adore, qu’on avait à la base et que j’associe à du plus contemporain. Je suis passée d’un appartement à une maison, mais je n’ai pas changé mon mobilier ! Chaque chose est à sa place et je ne me séparerai de rien. Soit je les ai choisies, soit elles m’ont été rapportées. Ça peut être un petit carnet à l’imprimé superbe, rapporté d’Inde par mes beaux-parents, un tapis de voyage, une petite boîte ou un cadre acheté dans une vente aux enchères, je suis attachée à ma déco et reste très fidèle  !” Lampe bouteille ou Pipistrello, canapé effet vintage ou fauteuil jaune curry, banquette Louis XV, chaise opéra chinée ou console de fer noire ultra design, meubles et objets s’imbriquent avec peps et élégance et créent leur tendance. Des palmiers tapissés aux murs de la salle à manger, aux suspensions à pampilles éclairées, coupelles, chandeliers dorés ou table banquet, ici, bonne humeur et convivialité se renvoient la balle… De là à faire un petit clin d’œil au terrain de tennis d’époque, qui attend d’être relooké… Jeu, set et match ! Cette maison, c’est bien joué !

blank
blank

Photos : Frenchie Cristogatin

[social_warfare]
Magali Buy

Magali Buy

SURNOM : Mag... (d'ailleurs activ'mag c'est pour moi, non ?) PERSONNAGE DE FICTION : Xéna la guerrière OBJET FETICHE : mon piano, il m’écoute, me répond et me comprend mieux que personne. ADAGE : « si tout le monde sait où tu vas, tu n’arriveras jamais à ta destination. Laisse-les croire que tu dors.» JE GARDE : mon mauvais caractère, ma langue bien pendue, mon cœur ouvert et mes yeux verts JE JETTE : mon insécurité, ma cellulite et ma paranoïa... DANS 20 ANS : la même en pire, si c'est possible !

design: AJD création

Un ébéniste qui fait vœu de tout bois…

visite : maison bourgeoise à Sainte-Foy

300m2 et 6 mois de travaux. A vos marques !

Suivez nous !

et ça, t’as vu ?

design: aprèski homestyle

QUAND LA GLISSE PREND SES QUARTIERS EN PLEIN MILIEU DU SALON, C’EST TOUT SCHUSS ET À FOISON !

design: AJD création

Un ébéniste qui fait vœu de tout bois…

visite : maison bourgeoise à Sainte-Foy

300m2 et 6 mois de travaux. A vos marques !

visite de maison à Fourvière

Rénovations à la chêne…

Villa Haussmannienne proche de Lyon

Visite d’une bâtisse haussmannienne de 700 m², restée intact depuis… 150 ans !

Les flops du design

L’erreur fait horreur, mais à la Cité du Design de St Etienne, c’est pourtant aux flops qu’on rend hommage.

design: sophie duflos & christian arnal

Un duo qui rend image aux meubles anciens…

dessert automnal

trifle au raisin

Pin It on Pinterest

Share This