obésité et sexualité : l’amour XXL

quand est-ce qu’obaise ?

Alors qu’un adulte sur deux est en surpoids en France, obésité ne rime pourtant jamais avec sexualité, hormis dans la catégorie fétichiste de certains sites pornos. Un sujet tabou qui nourrit toutes les hypocrisies. On ne dit plus «bedonnant, grosse, bourrelets», mais «dadbod, pulpeuse, formes». Et si les hommes disent apprécier les rondeurs, dans un lit ou dans leurs fantasmes, ils semblent bien peu nombreux à afficher socialement cette attirance. Alors quoi, faut être mince pour coucher ?

Une enquête de l’Ifop (de juin 2018) affirme d’ailleurs que 23 % des hommes et 17% des femmes ont déjà envisagé de ne pas aller plus loin avec quelqu’un qui leur plaît en raison de sa corpulence. N’y a-t-il donc que Pierre Bachelet pour déclarer son amour des «corps ronds» ?

BIDE SEXUEL

Pour un tas de raisons en effet, un adulte replet a toutes les chances de passer du pèse-personne au baise-personne, du héros de la Grèce antique au Eros de la graisse sans trique. Moqueries, stigmatisations diverses, un fat shaming qui affecte l’estime de soi, surtout pour les femmes, entraînant à terme des troubles du désir et un évitement des rapports sexuels. Dès lors, comment oser se mettre nu(e) devant l’autre si on n’aime pas son corps ? Qu’ils sont loin les attributs appétissants des femmes du XIXème siècle qui enthousiasmaient Maupassant ou Brillat-Savarin ! Ces fesses rebondies, ces plis charnus, ces doigts boudinés comme des saucisses, ces hanches de violoncelles qui faisaient rêver les archets masculins…

Aujourd’hui, les femmes obèses auraient 30% de chances en moins que les autres de rencontrer un partenaire sexuel. En fait, comme l’écrit l’ancienne bloggeuse et actuelle secrétaire d’Etat Marlène Schiappa, dans «Osez… l’amour des rondes» (2010), ces dernières sont “exclues du marché de la bonne meuf”. Une situation pourtant totalement schizophrène car, dans le même temps, perçues comme épicuriennes, gourmandes et amoureuses des plaisirs de l’existence, elles attirent beaucoup d’hommes, et finissent rarement seules sous leur couette. A une condition cependant : assumer ! Ses formes, son désir, ses fantasmes.

FAT AND FURIOUS

Car si certaines vivent avec bonheur leur 46 – c’était la taille de Marilyn Monroe – d’autres préfèrent cacher leur corps voluptueux sous un affreux tee-shirt informe, ou pire, orné d’un personnage de Disney. En réalité, la clef réside dans l’acceptation de soi. Vous priver de mousse au chocolat ne vous donnera pas plus de partenaires. Au contraire ! Au lieu de calculer votre Indice de Masse Corporelle, comme le suggèrent obsessionnellement certains magazines féminins, exprimez plutôt votre Impressionnante Motivation pour le Cul. Piochez judicieusement dans le Kâma-Sûtra les positions adéquates, en évitant si besoin les plus acrobatiques. La levrette est plébiscitée, car elle met en valeur des fesses généreuses. Mais tout ou presque reste possible. Amazone, cuillère, missionnaire… Pas besoin de tuto sur YouTube. Mettez tous vos atouts dans la balance.

Comme l’explique l’historienne américaine Hanne Blank, dans son livre «Big Big Love», “il y a plus de textures, de superficie de peau et plus de nerfs sensoriels chez les personnes grosses. Tout ce que vous avez sur un corps mince, vous l’avez de la même façon, mais en plus, sur un corps gros”. Bref, de l’amour XXL ! Alors «go fat» ! Fuyez la tyrannie du 38 et prenez le large, la bedaine, c’est le plaisir à la chaîne !

© dzimin

[social_warfare]
Emmanuel Allait

Emmanuel Allait

Chroniqueur SURNOM : Manu. Mais je préfère qu'on m'appelle Emmanuel. Un peu long, mais plus c'est long, plus c'est bon, non? PERSONNAGE DE FICTION : bob l'éponge. J'ai passé 40 ans à faire la vaisselle et ce n'est pas fini ! Je suis un spécialiste. OBJET FETICHE : un stylo plume. Beaucoup plus classe qu'un ordinateur. Ou une montre, automatique bien sûr. Regarder le temps qui passe pour en profiter au maximum. ADAGE : mon cerveau est mon second organe préféré (woody allen). JE GARDE : joker. JE JETTE : mes pieds. DANS 20 ANS ? je serai sur une scène, guitare à la main, pour jouer Europa de Carlos Santana. presse@activmag.fr

COIFFURE EN DOUCE ALCHIMIE

POUR LE MEILLEUR ET POUR LA PIERRE

QUAND GYPSOPHILE, ROSES EN TISSUS OU PERLES NACRÉES SE CRÊPENT LE CHIGNON, FANNY GARCIA, ELLE, FAIT BRILLER LES CHEVEUX DES MARIÉES À SA FAÇON. HALTE À L’ACCESSOIRE RENGAINE, LA CRÉATRICE LYONNAISE ÉPINGLE SES BARRETTES EN PIERRE DANS NOS CRINIÈRES, ET ÇA ROULE !

Yann Chave, vigneron

L’amour en Hermitage
A Mercurol, le domaine Chave et fils, c’est avant tout l’histoire de Nicole et Bernard, qui donnent en 1969 le coup d’envoi d’un vignoble discret. En 1996, leur fils Yann en fait son terrain de jeu préféré, galets, argile et petits pieds, à vos marques, prêts ? Cep party !

mariée en Valérie Pache

les robes qui donnent des ailes

AVANT, C’ÉTAIENT DES PARACHUTES. APRÈS, CE SONT DES ROBES, À LA FOIS DÉLICATES ET FORTES EN CARACTÈRE, CONÇUES POUR LE MOUVEMENT, LA LIBERTÉ, LES GRANDS ESPACES. ENTRE LES DEUX, IL Y A EU LE GRAIN DE FOLIE DE VALÉRIE PACHE !

COIFFURE EN DOUCE ALCHIMIE

POUR LE MEILLEUR ET POUR LA PIERRE

QUAND GYPSOPHILE, ROSES EN TISSUS OU PERLES NACRÉES SE CRÊPENT LE CHIGNON, FANNY GARCIA, ELLE, FAIT BRILLER LES CHEVEUX DES MARIÉES À SA FAÇON. HALTE À L’ACCESSOIRE RENGAINE, LA CRÉATRICE LYONNAISE ÉPINGLE SES BARRETTES EN PIERRE DANS NOS CRINIÈRES, ET ÇA ROULE !

Yann Chave, vigneron

L’amour en Hermitage
A Mercurol, le domaine Chave et fils, c’est avant tout l’histoire de Nicole et Bernard, qui donnent en 1969 le coup d’envoi d’un vignoble discret. En 1996, leur fils Yann en fait son terrain de jeu préféré, galets, argile et petits pieds, à vos marques, prêts ? Cep party !

mariée en Valérie Pache

les robes qui donnent des ailes

AVANT, C’ÉTAIENT DES PARACHUTES. APRÈS, CE SONT DES ROBES, À LA FOIS DÉLICATES ET FORTES EN CARACTÈRE, CONÇUES POUR LE MOUVEMENT, LA LIBERTÉ, LES GRANDS ESPACES. ENTRE LES DEUX, IL Y A EU LE GRAIN DE FOLIE DE VALÉRIE PACHE !

Suivez nous !

et ça, t’as vu ?

Vignerons – Stéphane Ogier

Côte à cote

Avec ses vins fins et ses millésimes sublimes, cette côte-là, rôtie à cœur, a su gagner les verres, séduire les palais et jouit aujourd’hui d’une sacrée cote ! Mais c’est à Ampuis qu’elle s’épanouit, entre les mains et les rangs de Stéphane… Ogier, Ogier, braves gens !

COIFFURE EN DOUCE ALCHIMIE

POUR LE MEILLEUR ET POUR LA PIERRE

QUAND GYPSOPHILE, ROSES EN TISSUS OU PERLES NACRÉES SE CRÊPENT LE CHIGNON, FANNY GARCIA, ELLE, FAIT BRILLER LES CHEVEUX DES MARIÉES À SA FAÇON. HALTE À L’ACCESSOIRE RENGAINE, LA CRÉATRICE LYONNAISE ÉPINGLE SES BARRETTES EN PIERRE DANS NOS CRINIÈRES, ET ÇA ROULE !

Yann Chave, vigneron

L’amour en Hermitage
A Mercurol, le domaine Chave et fils, c’est avant tout l’histoire de Nicole et Bernard, qui donnent en 1969 le coup d’envoi d’un vignoble discret. En 1996, leur fils Yann en fait son terrain de jeu préféré, galets, argile et petits pieds, à vos marques, prêts ? Cep party !

mariée en Valérie Pache

les robes qui donnent des ailes

AVANT, C’ÉTAIENT DES PARACHUTES. APRÈS, CE SONT DES ROBES, À LA FOIS DÉLICATES ET FORTES EN CARACTÈRE, CONÇUES POUR LE MOUVEMENT, LA LIBERTÉ, LES GRANDS ESPACES. ENTRE LES DEUX, IL Y A EU LE GRAIN DE FOLIE DE VALÉRIE PACHE !

Le Son du Vendredi : Lovely Day – Bill Withers

Il suffit de la 1ère mesure, même pas, des cinq 1ères notes de basse chaloupées, et je sens la chaleur dans mon ventre. Mes cervicales se dénoue, mon périnée se démobilise et ma ride du lion s’atténue… Le monde peut bien...

à la mode de chez nous

BOUTON D OR

LAURIE ANN NGUYEN, STYLISTE LYONNAISE POUR ENFANT, N’EST PAS TRÈS À L’AISE AVEC L’EXERCICE DE L’INTERVIEW ET NE S’EN CACHE PAS DU TOUT. UNE BARBOTEUSE ANTI STRESS ENTRE SES MAINS, ELLE ROULE EN BOULE L’HISTOIRE DE SON 16 RUE SAINT GEORGES DANS SA GORGE… ET QUE D’ÉMOTION !

Yves Cuilleron, vigneron

Lire entre les vignes

Les sages n’ont pas toujours une barbe blanche et la voix qui chevrote. En revanche, ils sont souvent plongés dans les livres. C’est le cas d’Yves Cuilleron, vigneron bien en chai du côté de Chavannay, entre raisins et bouquins, terroir et grimoires.

un sac désiré à mon image

APPELEZ-MOI DESIREE... DU PEPS, DU ROCK, UN PEU D’IMPERTINENCE ET NOÉMIE CREYX MET L’ACCESSOIRE À SAC. ALLERGIQUE AUX ESPRITS CARRÉS ET TENDANCES TOUTES FAITES, LA CRÉATRICE LYONNAISE DE RUE DÉSIRÉE DONNE LA SIENNE, FLASHY ET PLEINE DE TRALALA, ET NOUS PASSE LE BAG AU...

Stéphane Montez, vigneron

Bachique Instinct

Le sous-marinier navigue à l’oreille, le parfumeur compose au nez, Stéphane Montez, lui, vinifie à l’instinct. Entre bon sens paysan, hérédité, grain de folie et curiosité, le vigneron de Chavanay, perché sur ses hauteurs, ne manque pas de couleurs.

MEGHAN DWYER, SOMMELIERE

QUAND SYRAH, SYRAH

… WHATEVER WILL BE, WILL BE. QUAND ELLE ÉTAIT ÉTUDIANTE, MEGHAN DWYER ENVI- SAGEAIT SA CARRIÈRE ENTRE DIAPOS ET CADRAGE, LA VOILÀ POURTANT QUI OFFICIE AUJOURD’HUI ENTRE COTEAUX ET CÉPAGES. LE MONDE DU VIN L’A HAPPÉE, LA SYRAH L’A ENVOÛTÉE !

Pin It on Pinterest

Share This