quand papa fait la desperate housewife…

3 Sep 2018

aahhh si j’étais un homme…

Les hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus… pourquoi les hommes veulent du sexe et les femmes de l’amour ? Hommes femmes, mode d’emploi… qui n’a pas vu le tuto miracle qui tente de percer le mystère ? Avec Bret, mon mari, on a tout essayé, mais là, je crois qu’il y a comme une c… dans l’potage…

Tout a débordé le jour où je l’ai trouvé à quatre pattes en moule burnes, à passer la serpillière dans l’salon. Bandeau dans les ch’veux, il déhanchait d’la cambrure sur Beyoncé à fond d’balles !

Entre rires et larmes, il m’a fallu deux inspirations profondes pour enchaîner d’un trait : “Mais qu’est-ce que tu fous ??? Tu es saoul Bret ?”

Même pas. Il a juste lu un article sur la charge mentale des femmes et a voulu passer son jour de congé à en être une, juste pour voir. Ah oui ? Parce que je panosse à poil en frétillant de l’arrière-train ? C’est fou de toujours trouver un truc excitant dans tout ! Je vais te balancer un seau d’eau mimi, ça va te détendre du string !

O SOLE MIO !

Mais pas le temps de dégainer qu’il me déroule déjà sa journée horrible ma pauvre chérie : “J’ai posé les gamins à l’école, fait les courses en prenant rendez-vous chez le pédiatre pour l’eczéma du p’tit, parce que bon quand même… A peine rentré, c’est l’école du grand qui appelait pour savoir si t’étais toujours ok pour accompagner la visite du musée paléolithique de jeudi, doux Jésus quelle horreur, ça existe ces trucs-là ? J’ai dit oui et j’ai raccroché. Il est 10h57. Même pas pu pisser ni boire un café qu’il faut déjà faire à déjeuner et être à l’école à 11h30. J’ai gobé une vitamine C, mis de l’eau à chauffer, sorti les assiettes et balancé les coquillettes quand la bel doche a appelé ! Nianiania… plaintes et jérémiades, l’eau a débordé, il est 11h23, y’a toujours rien à bouffer. Vite, j’ai fait le coup du tunnel pour la faire taire et j’ai foncé à l’école ventre à terre pour récupérer les p’tits in extremis…

DÉJEUNER SOUS HERBE…

Mais là, t’as même pas de répit, chérie tu sais ? Entre l’un qui gueule comme un veau parce qu’il préfère rester à la cantine avec ses potes et l’autre qu’il faut traîner à table parce que les coquillettes, c’est dégueu et que si c’est pas des spaghet’, il grève de la faim, j’ai vrillé. J’ai menacé de cramer leurs économies, compté les cuillères en faisant l’avion et tenu bon pour ne pas rajouter de sucre dans la compote ! Il est 12h12. Mortel comme ça avance pas… J’ai fait la vaisselle, essuyé la table et passé le balai sur les coquillettes collées jusqu’au mur, j’ai séparé les gamins, enlevé le doigt dans l’œil de l’un, la poignée de cheveux dans la main de l’autre, leur ai fait mettre leurs pompes ! Et hop dans la bagnole. J’ai toujours pas mangé, mais question timing, on est laaaarge. Il est 13h15, je m’accroche au portail pour qu’il s’ouvre plus vite et bon vent les monstres !

TAKE MY BRET AWAY…

Ouf. Enfin… j’ai mis une machine, le sèche-linge et j’me suis dit qu’effectivement, tu avais besoin de temps pour toi. Alors j’en ai pris. Un bon bain au sel de la Mer Morte pour reprendre vie, un verre de vin comme dans tes soaps préférés et le chant des sirènes… Dieu que c’était bon… Quand j’ai émergé, il était bien 16h… Zen, j’ai plié le linge, rangé, préparé à dîner et j’ai poussé le vice à serpiller en faisant la danse de la joie pour t’épater. Je ne sais pas comment tu fais pour ne pas y arriver Chérie tu sais, c’est easy… »

Ah ouais ? Easy jet peut-être ! Il est 18h20 !!! Les gosses, ils sont où ? Je l’entends encore démarrer en trombes ! Ahhh la décharge mentale…

© iNomad_Soul

Magali Buy

Magali Buy

SURNOM : Mag... (d'ailleurs activ'mag c'est pour moi, non ?) PERSONNAGE DE FICTION : Xéna la guerrière OBJET FETICHE : mon piano, il m’écoute, me répond et me comprend mieux que personne. ADAGE : « si tout le monde sait où tu vas, tu n’arriveras jamais à ta destination. Laisse-les croire que tu dors.» JE GARDE : mon mauvais caractère, ma langue bien pendue, mon cœur ouvert et mes yeux verts JE JETTE : mon insécurité, ma cellulite et ma paranoïa... DANS 20 ANS : la même en pire, si c'est possible !

Suivez nous !

et ça, t’as vu ?

Quelles clés pour fermer sa société ?

ET 1, ET 2, ET 3… POUR REPARTIR À ZÉRO

PSYCHO : FINIR SUR UN SOURIRE

Un adieu peut-il être joyeux ?

basta cosi !

Basta Cosi, c'est toute la cuisine traditionnelle italienne avec une pointe de modernité, une carte élaborée à partir des meilleurs produits venus directement d'Italie, pâtes fraîches artisanales, charcuterie italienne DOP et IGP, viandes et poissons frais. La pâte à...

DESSERT CRAQUANT

Chic, c’est l’été !

pIS pAUL, bEST OF

STARS AU COMPTOIR

RECETTE D’ÉTÉ

Pour changer des salades…

compléments élémentaires

Si… licium m’était conté

Pin It on Pinterest

Share This