PAS DE BONBON POUR LES BOBOS !

BOUFFER SES EMOTIONS

UNE JOURNÉE STRESSANTE, LES ENFANTS À PEINE COUCHÉS, VOUS VOUS ORIENTEZ TOUT DOUCEMENT VERS LA CUISINE POUR SAISIR CE MALHEUREUX BOUT DE CHOCOLAT OU CE BISCUIT QUI VOUS TEND LES BRAS ? VOUS AVEZ CE RÉFLEXE DÈS QUE VOUS VOUS SENTEZ DÉSTABILISÉ, TRISTE, EN COLÈRE OU MENACÉ. IL EST TEMPS DE RÉAGIR.

PAR DELPHINE GUILLOUX, NATUROPATHE ET IRIDOLOGUE

Dans un monde idéal, nous devrions manger uniquement lorsque la faim se fait ressentir. Se nourrir pour subvenir à nos besoins vitaux, juste ce qu’il faut. Mais, lorsqu’on y pense, se nourrir, c’est bien plus que cela. Qu’est-ce qui nous guide dans le choix de nos aliments ? Notre système digestif, notre mental, nos émotions? Un peu des trois mon capitaine, mais le plus souvent ce sont nos émotions qui nous dirigent et ça dérape !
Enfant, notre maman nous donnait une friandise pour nous calmer ? C’est bien cet instant précis que nous cherchons à retrouver. Un mécanisme assez naturel, inutile de culpabiliser, car dans certains cas, il est vraiment utile pour nous rassurer.

PERTE DE SENS

Pour autant, cette douce régression qui nous replonge dans notre enfance ne doit pas guider nos faits et gestes à chaque instant de notre vie. Ce qui nous sauve de la réelle addiction ce sont nos sens. Manger nos émotions, revient à nous couper de nos sensations. S’adonner trop souvent aux aliments gras, trop salés ou trop sucrés, revient à nous déconnecter de nos besoins jusqu’à ne plus ressentir l’appétit ni la satiété. Outre le risque de prise de poids, nous rentrons dans un cercle vicieux nourriture/émotion.
La clé pour en sortir ? Transformer ce réflexe en loisir-plaisir. L’essentiel étant d’avoir une activité active et non passive. En gros, vous éteignez la télé et vous allez faire un tour ! La méditation, la respiration, le yoga toutes les techniques qui vous apprennent à mieux vous connecter avec votre corps vous aideront !

PLANTES OU ALIMENTS ANTI-STRESS !

Oui, vous êtes autorisé à vous jeter sur les amandes, les noix, les noisettes, les pistaches non salées. Le soir particulièrement, pensez à vous faire des salades de lentilles, de pois chiches ou les intégrer dans des soupes l’hiver. Ces aliments sont riches en protéines végétales, en vitamines du groupe B et en minéraux, notamment du magnésium. Ils ont également l’avantage de vous couper vos envies et vous apporter plus rapidement un sentiment de satiété. Certaines plantes sont d’un réel secours dans ces périodes comme la rhodiola, la mélisse, la passiflore ou l’ashwagandha. Consultez un thérapeute pour la cure la plus adaptée à vos besoins.

Image : © Rdeagreez

Delphine Guilloux

Delphine Guilloux

Naturopathe et Iridologue
SURNOM: la Druide. PERSONNAGE DE FICTION: ma sorcière bien aimée. OBJET FETICHE: un cœur-galet ramassé par mon fils, toujours au fond de mon sac. ADAGE: J’ai décidé d’être heureux (se), c’est bon pour la santé (Voltaire). JE GARDE: ma bouche. JE JETTE: mes pieds. DANS 20 ANS? la même, au moins dans la tête !

Phanée de Pool

Pied de Pool !

Mâle et diction

Sortir ou ne pas sortir ?

Graffmatt

Quand on n’a que le mur…

Suivez nous !

et ça, t’as vu ?

Minh Tran

Minh de rien

Phanée de Pool

Pied de Pool !

Mâle et diction

Sortir ou ne pas sortir ?

Graffmatt

Quand on n’a que le mur…

Valère Novarina

Langue vivante

Thierry Martenon

Homme des bois !

Activités Air

Passez à l’air d’été !

Santé : l’épilepsie

Une crise peut en cacher une autre

Edouard Hue

Esprit de corps

Pin It on Pinterest

Share This