un peu de tenue !

19 Fév 2019

galère de galante

Le rendez-vous galant est un vaste problème, il est souvent difficile de gérer la complexité de ses codes (je sais cependant qu’il vaut mieux ne pas se rendre à un premier rendez-vous avec la section cuivres et grosse caisse du philharmonique de berlin).

Au fil d’expériences assez désastreuses, je me suis rendu compte que les femmes amusantes n’intéressaient pas tant que ça le sexe opposé, et que sortir de son sac-à-main une trompette pour se lancer dans une imitation débridée de Louis Armstrong au dessert n’était pas le plus sûr moyen de gagner le cœur d’un homme. Mieux vaut jouer de la harpe, réciter un poème, ou écouter attentivement les récits captivants de votre tête-à-tête. S’il vous parle de ses enfants lors du premier rendez-vous, fixez un point quelconque à 2 cm au-dessus de son front, et repassez-vous en boucle une scène hilarante de «scary movie 3». Cette tactique assimilée, il vous reste à choisir votre tenue de parade.

Il est un âge où le plus sûr moyen pour séduire est de se déshabiller. Certaines d’entre nous sont encore en pleine gloire, qu’elles se rassurent, ça ne dure pas. Un matin, elles vont se réveiller avec la fesse convexe, un tour de taille en boudin blanc, et des sillons nasogéniens profonds comme la fosse des Mariannes.

ET LÀ, JE RIGOLERAI BIEN

Arrive donc le moment où, pour parvenir au même résultat, il faut faire exactement le contraire : s’habiller. Celui qui vous a invitée ne s’est pas posé autant de questions, il arrive en général déguisé comme un zouave, vous vous demandez même s’il s’est coiffé avec un moulin à légumes. Mais la femme est ainsi faite qu’elle pardonne à peu près tout à quelqu’un qui lui plaît, fut-il déguisé en membre d’honneur du cirque Knee.

Une tenue pour séduire fonctionne à peu près comme de la décoration intérieure : si vous habitez un triplex de 413 m2 , meublé avec raffinement et distinction, et que vous craquez pour un set de 6 verres à vin estampillés «fête du gros cep Ardéchois» avec sa carafe (et une grosse grappe de raisin gravée dessus), vous allez être obligé de modifier la décoration de votre triplex de la cave au grenier (habiter un rond-de-serviette, ce qui est mon cas, allège considérablement les dommages collatéraux).

L’EFFET DOMINO EST SURPRENANT

Pour les vêtements, c’est pareil. Il suffit d’un accessoire inadéquat pour réduire à néant tous vos efforts (un casque de pompier, par exemple. Ou une montre Mickey achetée à Euro-disney avec votre neveu). Vous mettez 3 heures à composer une tenue dans laquelle vous faites plutôt bonne figure, mais voilà que quelque chose cloche ; et que vous ne savez pas exactement pourquoi vous avez cette dégaine de cosaque. De plus, vous ignorez à quel moment vous avez basculé dans le grotesque. Vous saisissez donc à bras-le-corps l’ensemble de votre garde-robe, vous jetez tout à terre, la bave et toute une flopée de jurons auvergnats aux lèvres, et vous essayez une 21ème fois les multiples combinaisons possibles.

Au même moment, celui qui vous a fixé rendez-vous regarde un match de cricket à la télévision en fumant la pipe, se cure les dents avec un pique-olive, les pieds en équilibre sur une table basse recouverte d’un napperon au crochet tissé par sa maman. Il consulte nonchalamment sa montre, et croque une tête d’ail. Il baille ostensiblement, s’étire, et se rend compte qu’un des ourlets de son pantalon est défait. Il pousse un bref soupir, et s’empare de l’agrafeuse. Au dernier moment (je rappelle qu’un match de criquet peut durer jusqu’à 5 jours), il saisira à l’emporte-pièce une paire de chaussettes dépareillées, enfilera l’imperméable de Colombo, et sortira en sifflotant. Il n’est pas impossible qu’il fasse sauter dans sa main les clefs de sa voiture, avec une certaine suffisance. Alors que vous êtes encore à moitié nue dans votre salon, une chaussette sur le pied gauche et un bas sur la jambe droite, une main en l’air à cause du vernis, à tenter d’allumer nerveusement une septième cigarette avec votre ouvre-bouteilles (attention, le bas est inflammable).

Et la coupe de cheveux d’Hugues Capet, vous l’avez improvisée en enfilant votre pull. Le mariage n’est pas pour demain.

Pascale Godin

Pascale Godin

Journaliste
SURNOM: Ficelle ou Momotte. PERSONNAGE DE FICTION: les frères Bogdanov. OBJET FETICHE: mon premier stylo plume. ADAGE: le temps passe et les œufs durs. JE GARDE: mes cicatrices. J'ECHANGE: échange fesses concaves contre fesses convexes. DANS 20 ANS? Déambuler à Honolulu. Ou Honolulu en déambulateur.

DESSERT CRAQUANT

Chic, c’est l’été !

RECETTE D’ÉTÉ

Pour changer des salades…

The END – Juin 2022

La fin d’un canard racontée par ses plumes…

Suivez nous !

et ça, t’as vu ?

basta cosi !

Basta Cosi, c'est toute la cuisine traditionnelle italienne avec une pointe de modernité, une carte élaborée à partir des meilleurs produits venus directement d'Italie, pâtes fraîches artisanales, charcuterie italienne DOP et IGP, viandes et poissons frais. La pâte à...

DESSERT CRAQUANT

Chic, c’est l’été !

pIS pAUL, bEST OF

STARS AU COMPTOIR

RECETTE D’ÉTÉ

Pour changer des salades…

compléments élémentaires

Si… licium m’était conté

mode, séraphine et zélie

Sœurs à l’ouvrage

Pin It on Pinterest

Share This