L’orthorexie ou l’obsession du « manger sain » !

Des repas sous haute surveillance

Tu as décidé de ne manger que pur et sain, jusqu’à l’obsession. Te voilà addict aux aliments « parfaits ». Tu es orthorexique.Ce rapport déviant à la nourriture est un trouble qui peut prendre le contrôle sur ton mode de vie, ta santé, ta pensée… Attention danger.

Contrairement au boulimique et à l’anorexique dont le comportement se focalise sur la quantité des aliments ingurgités, l’orthorexique porte toute son attention sur leur qualité et leur provenance. Il s’impose des régimes contraignants, sans contrôle médical. Il croit bien faire, en poussant sa phobie nutritionnelle à des paroxysmes déraisonnables quitte à mettre en péril son équilibre physique et moral. Son angoisse à l’idée d’avaler de la « mauvaise » nourriture a un réel impact sur sa vie sociale. Il passe des heures par jour à choisir méthodiquement de quoi son repas sera composé et refuse toutes invitations chez des amis ou au resto, tant il est miné par l’inquiétude d’une potentielle dangerosité des plats qui lui seraient proposés.

Pathologie récente

L’orthorexie souvent assimilée à un TOC, n’est pas reconnue comme une maladie. Pour autant, elle semble en constante progression depuis 1997, date à laquelle elle est décrite pour la première fois par le Docteur Steven Bratmann à l’origine d’un test qui permet, en cas de suspicion, d’évaluer le rapport que l’on peut avoir avec son alimentation. Sont plus précisément à risques les adultes, les femmes et les sportifs. Rien n’échappe à ces « as » du décryptage des étiquettes ! Additifs, conservateurs, colorants, pesticides, produits chimiques… Au secours !

Protocole maniaque

Evidemment, les consommateurs misent essentiellement sur les produits « bio », à condition de savoir d’où ils viennent, comment ils ont été préparés, et dans quels récipients… Certains s’adonnent à de curieux rituels : mastiquer 50 fois les aliments, ne pas consommer fruits et légumes cueillis depuis plus de quelques heures… Réduire, voire éliminer le sel, le sucre, les matières grasses, les hydrates de carbones… Il reste les légumes à volonté que d’aucuns rincent à l’eau de javel. Il en est, tels « les hygiénistes », qui privilégient les aliments blancs qu’ils qualifient de purs et sains : chocolat blanc, crème fraîche… Et en cas « d’entorse », un fort sentiment de culpabilité conduit, pour purifier l’organisme, à faire diètes et détox excessives.
Sous prétexte de préserver sa santé, en suivant, des règles drastiques, souvent mal équilibrées, on observe, chez les orthorexiques, l’apparition de carences qui affectent les os, les muscles, entraînent fatigue, chutes de cheveux, problèmes de peau, défaillances des reins, du pancréas… S’en sortir, c’est possible : thérapies comportementales et cognitives pour réduire les compulsions, on peut consulter un nutritionniste, réintégrer la notion de plaisir du goût et laisser parler ses envies.

Christine Mouez Gojon

Christine Mouez Gojon

Journaliste
SURNOM: Chris. PERSONNAGE DE FICTION: la fée Mélusine. OBJET FETICHE : une minuscule médaille de Notre Dame de Laghet (A La Turbie, village qui surplombe Monaco). ADAGE : Dieu nous a donné le vivre. C’est à nous de nous donner le bien vivre (Voltaire). JE GARDE: mes pieds. Ils me font avancer. JE JETTE: rien, par peur de manquer. DANS 20 ANS? savoir plaire, pour ne pas déplaire.

mode : maison alfa

une mode adurable…

coinG : vagabond d’âge…

Mâle sans gravité ?

Suivez nous !

et ça, t’as vu ?

En chantier : Thonon-les-Bains

Thonon change de main ?

Plagiat ? Mes droits…

Je pique… ça pique !

En chantier : Annecy

Stationnement : quoi de neuf pour l’été ?

mode : emma bruschi

Il n’y a que paille qui m’aille

escapade dans la Drôme

La prise de la bastide

mode : maison alfa

une mode adurable…

escapade dans le Gard

Egards et garrigues

mes sous sans soucis

Bonnes nouvelles fiscales !

maf attacks

Jupe alors !

Pin It on Pinterest

Share This